Le port du masque est une marque de “respect mutuel” pendant la pandémie de coronavirus

Depuis son émergence de la ville de Wuhan, en Chine, le coronavirus s’est répandu à une vitesse fulgurante dans les quatre coins du monde. Plusieurs pays du monde ont été contraints de confiner leurs habitants pour freiner la propagation de ce nouveau virus. En sus, la question du port du masque avait soulevé de nombreux débats au début de l’épidémie. En France, la pénurie du matériel destiné au personnel soignant avait fait l’objet d’un véritable scandale d’État. Mais dès lors que le déconfinement a eu lieu, la population a pu disposer d’un stock de masques suffisant pour se protéger dans les lieux publics. Selon un médecin spécialisé dans les maladies infectieuses cité par Forbes, le port du masque est une marque de respect mutuel durant cette pandémie. Explications.

adolescente masque paris

Depuis quelques mois, le monde fait face à une crise sanitaire sans précédent. Ce dimanche, la barre des 10 millions de cas d’infections par le coronavirus a été franchie. Alors que plusieurs pays ont opté pour la reprise des activités, certains ont dû imposer un reconfinement à leurs citoyens.

La lutte contre ce virus meurtrier se poursuit à l’échelle planétaire, faisant appel à la mobilisation du personnel soignant et des scientifiques ainsi qu’à la vigilance des habitants. Actuellement, le Dr Mark Smolinski, infectiologue et président de Ending Pandemics, s’insurge de ne pas voir certains porter leur masque dans les espaces publics.

Le masque : une forme de respect ?

Alors que le coronavirus continue de circuler activement dans le monde, l’assouplissement des mesures dans certains pays a conduit à un certain relâchement chez la population. Le Dr Mark Smolinski s’indigne de la situation actuelle, constatant que certains individus ne portent pas de masque à l’extérieur. “Je ne peux m’empêcher de ressentir de la déception, voire de la tristesse, à chaque fois que je m’aventure hors de chez moi et que je vois des gens ne portant pas de masque”, révèle-t-il.

Le médecin, qui est en première ligne dans ce combat contre le coronavirus, explique que l’infection continue de se propager d’une personne à une autre, et que négliger les moyens de protection peut accélérer l’épidémie.

“Mes chances d’être infecté ne sont donc pas uniquement basées sur mes actions, mais sont également influencées par les comportements de ceux qui m’entourent”, insiste l’infectiologue. En réalité, ceux qui ne portent pas de masque participent à la transmission de ce virus sournois qui peut coûter la vie à certaines personnes.

Étant donné que la maladie se transmet essentiellement lorsqu’une personne infectée par le virus tousse, éternue, ou postillonne, ou se tient à moins d’un mètre d’un autre individu, il semble nécessaire de porter un masque en présence des autres. Pour le Dr Mark Smolinski, il s’agit là d’un “véritable signe de respect” envers les autres en temps de crise.

Lorsqu’on porte un masque, ce sont nos propres gouttelettes respiratoires que l’on retient. On ne se protège pas soi-même contre la maladie, mais on protège ceux qui nous entourent. Dans une logique de civisme et de solidarité, chacun doit pouvoir adopter ce geste pour freiner la propagation du virus. De ce fait, le médecin invite les citoyens du monde à “porter un masque lorsqu’il n’est pas possible de garder une distanciation sociale”.

dames masque marches

Les bons gestes de protection contre le coronavirus

La Covid-19 est une infection des voies respiratoires qui se propage lorsqu’un malade émet des gouttelettes de salive face à une autre personne. Ces sécrétions peuvent être projetées quand le malade tousse, éternue, ou parle à moins d’un mètre avec une tierce personne.

En sachant que certaines personnes sont asymptomatiques, il n’est pas toujours évident de repérer un interlocuteur infecté par le coronavirus. Par conséquent, le respect des gestes barrières et le maintien d’une distanciation sociale sont de rigueur pour se protéger. Comme l’indique l’OMS, ces mesures permettent de réduire les risques de contracter la Covid-19 :

– Se laver les mains à l’eau et au savon ou appliquer du gel hydroalcoolique aussi fréquemment que possible
– Se tenir à au moins 1 mètre de distance avec les autres
– Ne pas se toucher les yeux, le nez et la bouche
– Si une personne tousse ou éternue, elle est priée de se couvrir la bouche et le nez avec le pli de son coude ou un mouchoir à usage unique

En sus, le port du masque est vivement conseillé lorsque la distance d’un mètre ne peut pas être garantie. Lors des visites dans les Ehpad, en faisant les courses, les magasins ou en prenant les transports en commun, le port du masque est de rigueur.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close