Le « mois sans se plaindre » vient de commencer

Parmi les centaines de challenges qui pullulent sur les réseaux, celui-ci ne manquera pas de faire son petit effet sur votre quotidien ! A compter du 1er avril, fini de broyer du noir et de se lamenter sur les futilités du quotidien. Il est temps de dire au revoir à la négativité et de voir la vie en rose. Relayé par Elle Belgique, ce défi du mois vous fera oublier la morosité des mauvais jours et insufflera un vent nouveau sur votre vie !

Plus vous donnez de la valeur à des pensées négatives, plus celles-ci sont susceptibles de s’enraciner dans votre cerveau. Résultat des courses : vous créez un environnement propice au développement d’idées noires et votre moral en prend un coup. À cet effet, un groupe de belges prend l’initiative de lancer le « mois sans se plaindre » pour redonner un coup de fouet à toutes ces personnes qui se font engloutir par leurs soucis du quotidien.

Un mois sans se plaindre : qu’en pensent les experts ?

Dans le livre Games People Play publié en 1964, le psychiatre Eric Berne identifie l’action de se plaindre comme l’un des nombreux mécanismes sociaux d’interaction entre les individus. Utilisé par chacun à des fins différentes, il serait synonyme de nombreuses stratégies de communication. Dans certains cas, ce serait une manière d’attirer l’attention sur soi comme en témoignent les personnes accros à l’expression « oui, mais ». Selon cet expert, celles-ci seraient beaucoup plus focalisées sur l’action de se plaindre plutôt que sur l’aide ou les solutions qu’elles pourraient potentiellement recevoir. Par conséquent, leurs plaintes seraient inutiles et amèneraient de la négativité dans leur vie.

D’après la psychothérapeute Tina Gilbertsoncertaines plaintes seraient positives sur le plan psychologique lorsqu’elles sont émises ou formulées de la bonne manière. Comme elle explique dans Forbes, reconnaître les sentiments négatifs que nous ressentons est parfois une étape nécessaire avant de se sentir mieux. Ainsi, ce serait une manière de libérer notre conscience afin de laisser les bonnes ondes prendre place.

Cependant, il est très important de nuancer entre les plaintes émises à tout va et les plaintes qui sont exprimées dans un but précis. En effet, celles-ci deviennent inutiles lorsqu’elles sont redondantes et peuvent affecter vos relations sociales.

En quoi consiste le défi du « mois sans se plaindre » ?

Lancé par un groupe de belges, le « mois sans se plaindre » consiste à adopter une attitude positive en laissant de côté les idées sombres qui pèsent lourd sur le moral. Initialement lancé en janvier 2018 sous le nom du défi « 30 jours sans se plaindre », le franc succès qu’il récolte inspire ses fondateurs à perpétuer cette tradition en 2019. Le but de ce challenge ? Il s’agirait d’aborder la vie de manière optimiste afin d’éviter de tomber dans des cercles vicieux où cet acte devient compulsif.

Par conséquent, du 1er avril au 1er mai, le groupe connu sous le nom de Kies Positief conseille de voir les choses sous un œil nouveau et de prendre sur soi pour développer une aura de sérénité et de bien-être. Loin de prôner le déni de sentiments négatifs, ce défi encourage plutôt à favoriser les échanges constructifs afin de trouver des solutions à ce qui nous gêne tout en nous apprenant à relativiser. 

Pourquoi il faut s’y mettre ?

Pour chaque défi relevé, le sentiment de réussite est non négligeable. Au-delà de la fierté que vous ressentirez au bout de ces 30 jours, vous pourrez également ressentir la différence opérée par ce challenge sur le plan psychologique. En mettant un frein aux plaintes superflues qui ne font qu’entraver votre développement personnel, vous permettrez aux bonnes ondes de reprendre le dessus et à votre vie de retrouver un cours plus paisible.

Évidemment, arrêter de se plaindre du jour au lendemain n’est pas une tâche aisée, mais Kies Positief a tout prévu. Grâce à un posimètre sous forme d’affirmations auxquelles il faut répondre par « souvent, parfois ou rarement », vous serez capable de calculer votre score de positivité au fur et à mesure que le défi avance dans le temps. Aussi, la page web contient une section astuces proposées par chaque membre de l’équipe. Celle-ci peut se révéler très utile lorsque vous avez l’impression de faire face à un mur ou que vous êtes sur le point d’abandonner !

Contenus sponsorisés

Loading...
Close