Le lien entre une mère et sa fille est le plus puissant qui existe, d’après la science

Le lien entre une mère et sa fille est le plus puissant qui existe, d’après la science


Le lien entre une mère et sa fille est le plus puissant qui existe

Suite à des études scientifiques, il a été prouvé que la relation mère-fille est plus étroite qu’il n’y parait. Car en plus de l’amour, la complicité, la confiance et l’admiration qu’elles éprouvent l’une pour l’autre, il subsiste entre elles un lien d’un ordre différent et que l’on peut qualifier de scientifique ou encore neurologique. Cette étude, relayée par Femme actuelle, démontre que le lien entre une mère et sa fille dépasse nos connaissances.

La relation entre une mère et sa fille est très spéciale et même si des interactions peuvent parfois compliquer leur entente, leur lien est plus puissant. Mais ce dernier ne se limite pas qu’à l’amour et la fusion émotionnelle, il va bien au-delà et trouve son explication dans la génétique.

Ce lien étroit entre une mère et sa fille, selon la science

D’après une étude publiée dans le Journal of Neuroscience, le lien entre une mère et sa fille serait encore plus fort. En effet, des Imageries par résonnance magnétique (IRM) intergénérationnelles ont été utilisées afin de faire une comparaison du cerveau des membres de 35 familles. Ainsi ces comparaisons ont concerné les mères et les fils, les pères et leurs filles, les pères et leurs fils, puis les mères et leurs filles. 

A la fin de cette étude, il en a résulté que le système limbique, la partie du cerveau qui régule les émotions, est plus similaire chez les mères et leurs filles et que les troubles émotionnels sont génétiquement transmis de mère en fille. Ainsi, le docteur Fumiko Hoeft, professeur de psychiatrie adjoint à l’Université de Californie, en analysant le système limbique du cerveau a conclu que ce dernier était fortement lié aux troubles dépressifs. 

De ce fait, cette relation si proche pousse la mère à être plus compréhensive vis-à-vis de sa fille puisqu’elle peut comprendre ce qu’elle ressent et se mettre à sa place. Cependant, cette relation étroite peut également devenir réversible puisque leurs émotions et le contrôle de celles-ci sont identiques et peuvent des fois générer des altercations, notamment si la mère et la fille ont de fortes personnalités.

Par ailleurs, cette étude permet de mettre en exergue la tendance des mères à favoriser leurs filles et qui s’explique par les expériences similaires qu’elles partagent.

La relation mère-fille, lorsqu’elle devient compliquée

La relation mère-fille est une relation qui évolue avec le temps et connait souvent des frictions. Toutefois, leur amour est indéfectible. La mère qui a porté sa fille se doit d’accompagner cette dernière à l’âge adulte et par conséquent cesser d’être fusionnelle avec elle à un moment donné, d’où l’ambiguïté qui régit leur relation.

Par ailleurs, dans les relations humaines, on donne autant qu’on reçoit. A contrario, dans une relation parentale, le regard de la mère est dirigé vers sa fille, et celui de la fille, vers sa vie.  Ainsi, la fille prépare son avenir en étant assistée par sa mère qui souvent, s’oublie dans sa mission.

Que faire pour avoir une relation mère-fille épanouie ?

Pour la mère, il est important qu’elle cesse de culpabiliser et qu’elle comprenne qu’elle a été la hauteur de sa mission parentale. Elle doit également comprendre que sa relation avec sa fille ne peut pas être toujours parfaite et que celle-ci n’est pas son « mini-moi » et accepter qu’elle soit différente.

Pour la fille, il est important, lors d’une difficulté relationnelle avec sa mère, qu’elle prenne de la distance et laisse s’estomper les conflits. Elle doit, par ailleurs, comprendre que la jalousie qu’elle ressent des fois vis-à-vis de sa mère n’est pas pathologique et que cela lui permettra d’évoluer. Dans le même sens, la mère acceptera son vieillissement et sa transformation.

Il est important de savoir gérer les périodes de tensions qui surviennent et pour cela, la mère et la fille doivent être dans le « faire », comme aller au cinéma, se promener ou partager des choses les unissant, afin d’empêcher au conflit de dégénérer.

Enfin, une mère qui a confiance en elle, fera de sa fille une personne courageuse et forte qui saura s’assumer et aller de l’avant.


Loading...