Le lien entre la violence verbale et l’anxiété dont personne ne parle

Le lien entre la violence verbale et l’anxiété dont personne ne parle


Le lien entre la violence verbale et l’anxiété dont personne ne parle

L’anxiété et l’abus mental à long terme sont étroitement liés. Lorsque quelqu’un subit beaucoup de stress et de traumatismes, au fil du temps, il développe des troubles comme l’anxiété. Il faut savoir qu’il y a un certain tabou autour de la question de la violence verbale, par conséquent, il y a beaucoup de gens qui considèrent que c’est acceptable.

Néanmoins, vous devriez aussi savoir que crier, insulter et manquer de respect à quelqu’un peut causer des dommages à cette personne qui en est victime. En fait, la violence verbale est aussi préjudiciable que la violence physique. 

La pire forme d’abus est en fait verbale

La violence verbale a des effets considérables sur la santé. Toute forme de ce préjudice est donc dommageable puisqu’elle a un impact sur les deux hémisphères du cerveau et la science l’a prouvé. Lorsqu’une personne est maltraitée verbalement depuis son enfance, ceci lui cause des problèmes qui peuvent l’accompagner toute sa vie. Son état émotionnel est affecté verbalement, ce qui porte atteinte à son estime de soi. La violence mentale et verbale sont en réalité pareilles. Malheureusement, ces traumatismes ont un impact négatif sur la santé mentale générale de la personne et c’est une chose que personne ne veut expérimenter. 
Si vous êtes déjà passé par là, vous savez que cela peut totalement influencer votre vie, et cela peut interférer dans vos relations ainsi que votre travail. Voici donc une petite liste des symptômes signalant la présence de ce problème.

  1. Symptômes à court terme
  • Trop réfléchir
  • Faible confiance en soi et manque d’enthousiasme
  • Incapacité de prendre des décisions
  1. Symptômes à long terme
  • Anxiété
  • Trouble de stress post-traumatique (TSPT)
  • Dépression
  • Douleurs chroniques
  • Troubles de l’alimentation
  • Problèmes digestifs
  • Migraines
  • Suicide

Comment remarquer l’abus verbal

  1. Il se fait en cachette

Les personnes maltraitées sont généralement victimes de tels sévices à l’insu des autres. Cela peut arriver à la maison, à l’école ou même au travail. Pensant que personne ne pourra le savoir, les harceleurs choisissent ces endroits pour arriver à leurs fins.

  1. L’absence de reconnaissance 

Les gens qui abusent des autres ont tendance à ne jamais apprécier ce que ces derniers font. Ils trouvent que ce qu’ils font n’est jamais assez bon. Et quand quelqu’un subit tout ceci, il ressent un vide et a l’impression de ne pas avoir de but.

  1. Les injures

Les agresseurs ont tendance à utiliser l’insulte pour manipuler les autres et leur donner des ordres. C’est aussi un préjudice, une forme de violence comme une autre.

  1. Gâcher l’humeur de la personne

Quand quelqu’un se sent bien, les harceleurs ont l’impression de perdre le contrôle. Du coup, ils en profitent absolument pour gâcher son humeur, car ils se nourrissent de la tristesse de leurs victimes. Si vous connaissez une personne similaire, éloignez-vous-en à tout prix. 

  1. Mise en péril de ses intérêts

Ceux qui commettent ces abus s’attaquent généralement aux intérêts de la personne, à ses passe-temps et à d’autres choses qu’elle aime. Quand quelqu’un subit ce genre d’attaque, il commence à penser qu’il n’est pas assez bon, il se sent inutile et peut finir par mentir sur de telles choses.

  1. Toujours avoir raison

Malheureusement, les agresseurs ont tendance à ne jamais s’excuser ou admettre qu’ils ont fait quelque chose de mal. Ils pensent qu’ils sont meilleurs que les autres et qu’ils ont toujours raison. Si vous connaissez quelqu’un avec qui vous n’arrivez pas à avoir le moindre dialogue, cette personne pourrait être un agresseur.

  1. Isolement

Les personnes victimes de violence évitent généralement les rapports sociaux afin de se protéger contre les abus. Si elles sont avec des gens, elles se sentent mal à l’aise et se sentent anxieuses. La racine de ce problème vient d’une faible confiance en soi.
Si vous connaissez quelqu’un présentant un tel comportement, parlez-lui et demandez-lui s’il va bien. En faisant cela, vous pouvez aider énormément de gens.

  1. Blâme

Les gens qui violentent les autres, les blâment généralement pour tout. Ainsi, l’individu maltraité se met à penser qu’il ne vaut rien et qu’il n’est bon à rien. Ce qui peut sérieusement nuire à sa santé.

  1. Moqueries

Bien que plaisanter au détriment de quelqu’un semble amusant, ceci doit être fait avec sa permission et consentement. Sinon, cela pourrait finir par le blesser et il pourrait se sentir aussi mal que frustré.

Nous espérons qu’après avoir lu cet article, vous serez plus conscient de la violence verbale et de ses conséquences et serez alors plus prudent en remarquant davantage ce genre de choses autour de vous. Faites donc attention au comportement de vos proches, car vous pouvez les aider avant que les choses ne s’aggravent.