Le jour de mon mariage, ma mère a laissé un message à mon mari – un message qui les concernait tous les deux

Avoir la « boule au ventre », le cœur qui palpite, la nausée… Les symptômes liés aux troubles anxieux sont nombreux et peuvent se déclencher sans raison ou suite à un stress comme à la veille d’un mariage. Pourtant, peu de gens comprennent réellement les souffrances qui en découlent. Comment définit-on l’anxiété ? Comment limiter ses conséquences ? On vous dit tout.

D’après l’OMS, l’anxiété est une sensation de danger imminent et d’origine indéterminée. Elle se traduit généralement par des phobies constituées de craintes et de peurs, de troubles obsessionnels compulsifs et de crises de panique. D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), près de 10% de la population mondiale est affectée par les troubles mentaux et plus de 260 millions de personnes présentent des troubles de l’anxiété. Nikki Pennington, une jeune femme américaine en fait partie. Voici son touchant témoignage.

Le jour de mon mariage

Peu d’entre nous mesurent réellement l’ampleur de l’anxiété sur notre santé mentale. Lorsqu’on rencontre une personne capable de comprendre et d’écouter sans juger, celle-ci devient alors la personne la plus importante à vos yeux. Pour Nikki Pennington, cette personne était sa mère. Nikki a toujours souffert d’anxiété, à tel point que cela faisait partie de sa vie. Après avoir rencontré celui qui deviendra son mari, les troubles se sont atténués. Mais peu de temps après son mariage, l’anxiété refait surface. Par réflexe, la jeune femme se dirige vers son téléphone pour appeler sa mère, sa grande confidente. La voyant faire, son mari lui demande de lui laisser la chance de pouvoir l’écouter. Nikki accepte et lui confie toutes ses craintes. C’est alors qu’elle réalise que son mari était capable d’être cette personne, celle qui  l’écoutera durant des heures et des heures, sans la juger.

Le jour de mon mariage

La mère de Nikki s’aperçut que sa fille lui confiait de moins en moins ses craintes. Elle ne l’appelait plus lorsqu’elle avait des crises de panique. Mais elle n’en dit rien.

Peu de temps après la mort de sa mère, Nikki avait la sensation que la seule personne capable de comprendre sa douleur s’en était allée à jamais. C’est alors que son mari lui confia cette histoire touchante, celle d’une note manuscrite d’une belle-mère à son gendre.

Le jour de mon mariage

Le jour de leur mariage, la mère de Nikki avait laissé une note à son gendre dans laquelle elle lui révélait les secrets pour devenir le grand confident de sa fille. Voici ses conseils, étape par étape :

Étape 1 : Écoute

Étape 2 : Écoute un peu plus

Étape 3 : Ne cherche pas de solution au problème

Étape 4 : Dis-lui que tu comprends ce qu’elle ressent

Étape 5 : Continue d’écouter jusqu’à ce qu’elle trouve la solution au problème par elle-même

C’est ainsi que la maman de Nikki préparait son gendre à devenir le seul confident de sa fille bien-aimée lorsqu’elle ne ferait plus partie de ce monde.

Le jour de mon mariage

Ce puissant témoignage est l’occasion de rappeler que l’anxiété n’est pas une maladie mais plutôt un trouble dont on ne guérit pas. Mais il existe toutefois des solutions naturelles pour limiter ses conséquences.

Faîtes du sport

Pratiquer une activité physique régulière permet d’évacuer les tensions et de préparer son corps à la relaxation.L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) recommande de pratiquer un exercice cardiosollicitant les muscles tel que la marche soutenue, la course, le vélo, etc. Idéalement, faîtes du sport au moins 30 minutes, environ 4 à 5 fois par semaine. Des activités relaxantes telles que le yoga ou la méditation peuvent vous aider à calmer votre mental.

Pour garder une hygiène de vie saine, évitez autant que possible la consommation d’alcool, de café et de cigarettes.

La psychothérapie

Face à l’anxiété, la psychothérapie est une excellente méthode destinée à mettre en lumière l’origine du mal-être. La thérapie cognitivo-comportementale permet en outre de revenir vers le passé afin de guérir des faiblesses psychiques. Au bout de plusieurs séances, le patient peut aboutir à des résultats probants et ainsi reprendre le contrôle de ses émotions.  

La phytothérapie

Utilisées en granules ou en tisane, certaines plantes peuvent nous aider à surmonter les symptômes liés aux troubles anxieux. Le Dr Daniel Scimeca, médecin et président de la Fédération française des sociétés d’homéopathie, recommande la prise de passiflore sous forme de gélules. Attention, son usage est déconseillé aux enfants de moins de douze ans et aux femmes enceintes ou allaitantes.

De plus, on peut proposer l’aubépine et la valériane en association avec la passiflore pour atténuer les palpitations liées au stress et les troubles du sommeil. Dans tous les cas, nous recommandons de demander conseil à votre pharmacien avant d’entamer un traitement.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close