Le fromage est aussi addictif que les drogues dangereuses d’après une étude

Le fromage est aussi addictif que les drogues dangereuses d’après une étude


Il est de plus en plus admis que les individus peuvent développer une addiction à la nourriture, en témoignent les dizaines de millions de personnes à travers le monde qui essaient de perdre du poids sans y arriver. En dépit de leur bonne volonté et de leurs efforts, elles ne parviennent tout simplement pas à se défaire de leur attachement à certains aliments qui entraînent, cela est prouvé, une réelle dépendance physique. Ces derniers comportent le sucre, la farine de blé raffinée, toute « malbouffe ». Mais aussi surprenant que cela puisse paraitre, le fromage pourrait lui aussi être addictif.

Le fromage dans le même panier que le tabac, l’alcool et les drogues

D’après une étude américaine publiée dans la revue Plos One, les aliments hautement transformés auraient, lorsqu’ils sont consommés, des effets sur le circuit de la dépendance similaires à ceux des substances addictives connues telles que les drogues, l’alcool et le tabac.

Les chercheurs ont ainsi démontré que le seul fait qu’un aliment soit transformé pouvait prédire des comportements de dépendance.

En outre, les aliments les plus susceptibles d’engendrer la dépendance chez les consommateurs étaient les aliments transformés, à haute teneur en lipides et dont l’index glycémique est élevé.

D’autre part, bien qu’il n’ait pas été compté parmi les aliments transformés, le fromage en tant qu’aliment à forte teneur en lipides a été classé aux côté des sodas, du bacon et des cheeseburgers comme étant lié au phénomène d’addiction.

Certains des hommes qui ont participé à l’étude sont mêmes allés jusqu’à dire que des aliments comme le fromage leur posaient plus de problèmes que, disent-ils, les femmes !

Comment la dépendance alimentaire fonctionne ?

La nourriture transformée et les aliments semi-transformés comme le fromage ou la viande agissent dans notre cerveau en influant sur le circuit de la récompense, dans lequel la dopamine, un neurotransmetteur cérébral, joue un rôle majeur.

De nombreuses études, à l’instar de celle que nous venons de mentionner, montrent que les aliments les plus problématiques sont ceux contenant du sucre et du blé raffinés et une haute teneur en lipides.

Lorsqu’une personne est dépendante à la nourriture, il ne lui suffit pas d’avoir de la volonté pour s’en défaire, car une telle dépendance pourrait être similaire à celle induite par les drogues.
Cette étude connait par un bailleur un vif débat dans la communauté scientifique, en effet, certains scientifiques estiment que le fait de dire que le fromage crée autant de dépendance que les drogues dangereuses telles que la cocaïne est une exagération erronée comme le relate nos confrères de Science Avenir

Les symptômes de la dépendance alimentaire

Voici des symptômes que les personnes dépendantes à la nourriture ressentent le plus couramment.

Si vous vous reconnaissez dans les propositions ci-dessous, vous avez probablement un problème avec la nourriture !

1. Vous ressentez souvent l’envie de manger certains aliments, et ce, même lorsque vous venez de finir un repas.

2. Il vous arrive souvent de manger beaucoup plus que ce que vous aviez prévu.

3. Il vous arrive de manger certains aliments que vous aimez au point de vous sentir près d’exploser.

4. Vous ressentez souvent un sentiment de culpabilité après avoir mangé certains aliments, mais vous vous retrouvez quand-même à les manger à nouveau après quelque temps.

5. Vous inventez toutes sortes d’excuses pour vous convaincre que vous pouvez manger tel aliment dont vous avez très envie.

6. Vous tenez souvent secrète votre consommation de certains aliments.

7. Vous continuez à consommer certains aliments, quoique vous sachiez pertinemment qu’ils nuisent à votre santé.

8. Malgré tous vos efforts, vous êtes incapable d’arrêter de manger certains aliments.

Un sérieux problème

L’addiction à la nourriture est un problème sérieux et ne peut être réglé par la simple motivation et la bonne volonté. Une personne dépendante à la nourriture est tout simplement incapable de s’abstenir de manger les aliments qui lui posent problème, et qui malheureusement sont tout aussi problématique à sa santé, voire mortels. Elle a alors besoin de se faire aider par un spécialiste pour trouver les causes de cette dépendance et enfin lui trouver une solution.


Loading...