Le deuxième enfant est le plus susceptible d’être le rebelle de la famille d’après une étude

Les parents ayant plus de deux enfants savent très bien à quel point chacun d’eux occupe une place qui lui est propre et a son propre caractère et tempérament. Mais il s’avère que la place qu’on occupe dans une fratrie a elle aussi un rôle à jouer dans la façon dont on gère la relation avec le reste de la famille. Une nouvelle étude vient du coup nous confirmer cela en nous disant que le deuxième enfant est destiné à être le plus rebelle de tous.

Oui oui vous avez bien lu ! Une étude a pu visiblement confirmer que le cadet est destiné à être plus rebelle et agité que ses autres frères et sœurs.

Occuper la deuxième place comporterait des risques

Nous avons tous déjà entendu dire un jour ou l’autre en ce qui concerne l’ordre de naissance que les aînés sont absolument têtus, crâneurs et arrogants, en plus d’être bien souvent pourris gâtés. Les enfants nés au milieu quant à eux, agiraient d’une certaine façon puisqu’ils se sentent ignorés.

Ce n’est certes pas vraiment quelque chose de positif, mais il s’avère que selon un rapport de recherche publié au cours de l’année 2017, au beau milieu de ces idées préconçues on peut trouver quelques-unes qui sont bien vraies, du moins lorsqu’il s’agit de comprendre les motivations qui poussent ces enfants à agir de la sorte.

Après s’être basée sur des informations collectées sur des milliers de familles en Floride et au Danemark, une équipe de chercheurs menée par l’économiste du MIT Joseph Doyle, a comparé les risques que chaque enfant au sein d’une fratrie a de sombrer dans la délinquance. Il paraît donc que dans les familles où il y a deux enfants ou plus, le deuxième a entre 25% et 40% plus de risques par rapport à son frère aîné d’avoir des problèmes scolaires ou d’être impliqué dans des délits et de purger sa peine. L’ordre de naissance peut certes sembler arbitraire, mais il s’avère que de toute évidence, il a plus d’importance que ce que l’on croit.

A la recherche d’arguments logiques qui se cacheraient derrière une telle différence

Les chercheurs en charge de l’étude se sont alors lancés à la recherche d’explications logiques à une telle conclusion. C’est ainsi qu’ils ont mentionné dans le rapport la possibilité que ce soit dû à des problèmes de santé surtout qu’une mère est plus âgée lorsqu’elle met au monde son deuxième enfant. Mais après avoir vérifié les différentes données de ces enfants, ils ont remarqué que les cadets n’avaient pas un état de santé pire que celui de leurs frères et sœurs. Ils ont au même titre exclu la probabilité que cela s’explique par le fait que les parents investissent moins dans leur éducation puisque ces enfants fréquentent couramment la prématernelle.

Ils se sont du coup aperçus qu’il restait une dernière explication qui était, pour sa part, la plus plausible. C’est celle de l’attention des parents, les chercheurs ont par conséquent fait la déduction que comme les aînés ont constamment toute l’attention de leurs parents jusqu’à l’arrivée d’un autre bébé. Mais à partir de la naissance de ce deuxième enfant, l’attention des parents et leur temps sont systématiquement partagés en deux. L’aîné est certes affecté par ce changement, mais il a déjà profité seul de ses parents pendant une période considérable. Ce qui n’est pas le cas pour les enfants qui viennent après et qui doivent dès le départ vivre dans une maison où ils partagent l’attention de leurs parents avec quelqu’un d’autre.

Des expériences différentes

Il faut également prendre en considération le fait que les aînés viennent au monde et ont des adultes matures comme modèles. Les enfants qui viennent après, en revanche, grandissent en imitant et en apprenant du comportement de leurs frères et sœurs plus âgés qu’eux. Ces derniers ne sont généralement pas connus pour être les plus posés ou les plus rationnels.

Cela ne veut cependant pas dire que les aînés ont tout pour eux et que les autres se contentent des restes. Cette étude a juste mis en évidence un impact mineur que peut avoir ce paramètre dans la vie d’un individu. Mais elle a aussi démontré qu’il n’y a aucun effet sur la personnalité ou l’intelligence de cette même personne. Le fait d’être le cadet veut juste dire en somme que vous avez eu un parcours différent marqué par une phase intéressante de rébellion et des histoires toutes aussi incroyables les unes que les autres.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close