Le curcuma pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires

Une alimentation copieuse et riche en graisses saturées peut malmener le système cardiovasculaire. Pour protéger ce dernier, il est essentiel de privilégier des aliments bénéfiques pour le cœur et les artères. Parmi eux ? Le curcuma.

Sommaire

Grâce à la curcumine, son composé bioactif principale, le safran des Indes est recommandé pour ses mécanismes inhibiteurs sur le cholestérol LDL.

Grâce à cette action, le curcuma prévient le risque d’athérosclérose, une maladie qui peut conduire à l’obstruction des artères et par conséquent, l’infarctus. Selon une expérience scientifique menée par des chercheurs espagnols, la consommation de curcumine a des effets inhibiteurs sur la cholestérolémie.

Lire aussi Curcuma et Miel : l’antibiotique le plus puissant que les spécialistes ne peuvent pas expliquer

Contenus sponsorisés