x

Le Covid-19 pourrait entraîner une dysfonction érectile affirme un médecin

Si l’on savait déjà que le nouveau coronavirus pouvait affecter plusieurs organes, dont les poumons ou encore le cerveau, doit-on également ajouter l’impuissance aux symptômes recensés jusqu’à présent ? C’est en tout cas ce qu’a révélé le Dr Dena Grayson à NBC Chicago. En effet, selon l’experte en maladies infectieuses, le Covid-19 pourrait entraîner une dysfonction érectile chez les hommes.

Interrogée par la chaîne américaine, le Dr Grayson insiste sur la nécessité de continuer à se protéger en appliquant les consignes sanitaires. En cause, des conséquences à long terme, dont des troubles potentiels de l’érection masculine et ce, même après avoir guéri de l’infection.

dysfonctionnement erectile

Un lien possible entre l’infection et la dysfonction érectile – Source : Huffington Post

Quel lien entre la dysfonction érectile et le Covid-19 ?

Alors que les connaissances se développent continuellement au sujet de la maladie, l’experte tient à rappeler qu’il est nécessaire de se montrer vigilant, même en cas d’infection modérée. “Nous savons aujourd’hui que les gens peuvent avoir des répercussions à long terme sur leur santé à cause du virus”, déclare le Dr Grayson. Puis d’ajouter qu’en plus des complications neurologiques déjà identifiées, il y a maintenant de vraies préoccupations au sujet des troubles érectiles chez l’homme car “nous savons que cela entraîne des problèmes au niveau du système vasculaire”, explique-t-elle à NBC.

Pour Christopher Kyle, urologue américain cité par le Huffington Post, les problèmes de circulation sanguine pourraient expliquer une dysfonction érectile potentielle chez les sujets masculins. “Tout ce qui endommage les vaisseaux sanguins ou entrave la libre circulation du sang dans tout le corps risque fortement d’affecter la capacité à avoir une érection”, a-t-il indiqué.

En juillet dernier, le cas d’un homme diagnostiqué du Covid-19 et souffrant d’une érection persistante pendant près de 4 heures avait fait l’objet d’un rapport paru dans The American Journal of Emergency Medicine. Selon les scientifiques, son priapisme aurait résulté d’un caillot de sang potentiellement causé par l’infection au virus.

dysfonctionnement erectile1

Dysfonction érectile – Source : Diabetes UK

Dysfonction érectile, comment la reconnaître ?

Définie comme l’incapacité à maintenir ou à atteindre une érection satisfaisante en vue de l’acte sexuel, la dysfonction érectile (DE) peut être liée à de multiples facteurs. Selon le Dr Irvin H. Hirsch, ce trouble est identifié lorsque les hommes ne parviennent jamais à avoir une érection, que celle-ci est passagère mais ne dure pas suffisamment longtemps pour avoir un rapport sexuel, ou encore lorsque l’érection efficace se produit de manière variable. Il y a par ailleurs la dysfonction érectile primaire si la personne n’a jamais réussi à atteindre ou à maintenir l’érection, ainsi que la secondaire, si la DE a tendance à se développer avec l’âge. Cette dernière représente les cas les plus courants.

Quelles sont les causes d’une dysfonction érectile ?

Lors de l’érection, le pénis nécessite un bon apport sanguin, une évacuation lente du sang, une libido suffisante, un fonctionnement adéquat des nerfs du pénis, et enfin de bonnes quantités de testostérone. Lorsque cette hormone vient à manquer, il est également possible qu’elle affecte la maturité des organes génitaux, comme l’avait démontré le cas d’un homme ayant dû suivre une thérapie pour augmenter la taille de son micro-pénis.

Ainsi, un trouble affectant l’un ou plusieurs de ces systèmes peut être à l’origine d’une dysfonction érectile. Généralement, il s’agit d’une anomalie des nerfs du pénis ou des vaisseaux sanguins, indique le Dr Hirsch. Mais il est également possible que cela soit dû à des troubles structurels de l’organe génital, des problèmes hormonaux, des troubles psychologiques ou encore certains médicaments, comme ceux qui sont utilisés en traitement de la dépression, de l’hypertension artérielle, ou d’une hypertrophie de la prostate. Le médecin cite également un durcissement des artères pouvant toucher celles qui vont vers le pénis, des complications d’une chirurgie de la prostate ainsi qu’un diabète sucré comme des causes courantes de la dysfonction érectile.

Contenus sponsorisés
Loading...