Le couple qui a accueilli 26 enfants meurt du coronavirus à moins de 11 jours d’écart

La pandémie de coronavirus a pris une tournure dévastatrice dans les quatre coins du monde. Dénommé Sars-CoV-2, le virus apparu en Chine a coûté la vie à plus de 126 000 personnes. Si le Covid-19 peut prendre la forme d’un simple rhume, il peut également causer une infection respiratoire aiguë potentiellement mortelle. Afin de lutter contre cette épidémie, de nombreux pays ont imposé aux habitants des mesures de confinement pour limiter la transmission de virus au sein de leur territoire. Mais cela n’empêche pas certaines personnes de succomber à cette maladie pernicieuse. Dans un témoignage émouvant relayé par le site Mirror, un couple marié depuis 48 ans décède suite à cette infection. 

Nul n’est à l’abri des conséquences dramatiques causées par le nouveau coronavirus. La maladie continue de susciter l’intérêt des scientifiques, qui travaillent activement à la recherche d’un vaccin apte à sauver des vies. Mais l’heure est à la prudence et au respect des mesures établies par les autorités sanitaires. Hefin et Valérie Williams, deux partenaires soudés, ont rendu leur dernier souffle à 11 jours d’intervalle après avoir contracté le Covid-19.

Une combat vain contre la maladie

Hefin et Valérie, respectivement âgés de 80 et 74 ans, ont consacré leur vie aux autres.

hefinetvalerie1

Généreux et aimants, les partenaires avaient quatre enfants biologiques, six petits-enfants, et 26 autres enfants qu’ils ont pris en charge dans le cadre d’un système de placement familial. Le 21 mars, Valérie Williams a développé des symptômes du coronavirus comprenant une toux sèche, des courbatures et une forte fièvre. Se sentant de plus en plus fatiguée, la femme a été transportée d’urgence à l’hôpital. En sus, elle ressentait une pression thoracique qui ne faisait qu’empirer. Le lendemain, elle a été transférée dans une unité de soins intensifs où elle a été placée sous respiration artificielle. Son mari, lui, était resté confiné chez lui et passait régulièrement des appels vidéos à sa famille.

Hefin ne présentait aucun symptôme de la maladie pendant quelques jours. Plus tard, l’homme a commencé à se sentir étourdi et fatigué, et avait du mal à parler. Inquiets, ses enfants ont fini par le convaincre de se rendre à l’hôpital pour surveiller son état de santé. Il a ensuite reçu de l’oxygène pendant 24 heures avant d’être intubé. Malheureusement, la maladie a entraîné la défaillance de plusieurs de ses organes et les médecins ont indiqué à sa famille qu’il n’y survivrait pas. Le 30 mars, l’homme a rendu son dernier souffle tandis que son épouse était jugée “dans un état stable”. Valérie ignorait que son mari était décédé et continuait de se battre pour sa vie. Mais la semaine suivante, un jour après les funérailles de Hefin, son épouse est morte des suites de la maladie.

hefinetvalerie2

Une famille au bord du gouffre

La grande famille des défunts a subi un véritable choc. Andrea Brinskman, leur fille de 44 ans, a déclaré : “Nous avons été dévastés par ce qui s’est passé, mais nous tenons à remercier tout le personnel du NHS qui a joué un rôle dans les soins prodigués lorsqu’ils en ont eu besoin.” La fille a ensuite rappelé que “la chose la plus difficile pour la famille a été de ne pas pouvoir leur dire au revoir.”

hefinetvalerie3

Accablée par le décès de ses parents, Andrea n’a pas manqué de saluer la générosité des défunts. “Maman et papa ont passé toute leur vie à aider les autres, ils étaient les personnes les plus altruistes que vous auriez pu rencontrer (…) ils avaient du temps pour toute leur famille et leurs amis, ils ont laissé un souvenir indélébile chez tous ceux qu’ils ont rencontré”.

hefinetvalerie4

Leur fils de 42 ans, Marc, a été surpris de constater que le couple est décédé à quelques jours d’écart. Après avoir organisé les funérailles de son père par visioconférence, il sait que cette expérience douloureuse devra se renouveler pour rendre hommage à sa mère.

hefinetvalerie5

“Nous ne pouvons pas être ensemble et être là les uns pour les autres”, a déploré le fils endeuillé. “Devoir se consoler mutuellement et organiser des funérailles sur FaceTime était déchirant pour nous tous. Maintenant, c’est quelque chose que nous devrons refaire.”

Coronavirus: les bons gestes à respecter

Pour freiner la transmission du virus, se protéger et protéger son entourage, l’OMS rappelle que le respect des gestes barrières est essentiel :

– Lavez-vous les mains régulièrement à l’eau et au savon ou utilisez du gel hydro-alcoolique si vous n’en avez pas à proximité

– Gardez une distance d’au moins un mètre avec les autres

– Veillez à ne pas serrer la main ou à embrasser d’autres personnes

– Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche

– Toussez et éternuez dans le pli de votre coude ou dans un mouchoir jetable

– Utilisez un mouchoir une seule fois puis jetez-le immédiatement après l’utilisation

Contenus sponsorisés
Loading...
Close