Le corps d'un homme a été rongé par les vers vivants après avoir mangé des sushis

Le corps d’un homme a été rongé par les vers vivants après avoir mangé des sushis


Le corps d'un homme a été rongé par les vers vivants après avoir mangé des sushis

Les sushis sont de plus en plus appréciés à travers le monde. La plupart des gens les considèrent d’ailleurs comme une nourriture santé, car vous verrez souvent des gens choisir des sushis lorsqu'ils veulent un repas léger et sain ou surveiller leurs habitudes alimentaires. Mais pour cet homme, son amour pour les sushis a failli le tuer après que son corps soit infecté par le ténia.

Un homme chinois s’était rendu chez son médecin se plaignant de maux de ventre et de démangeaisons cutanées. Les scans ont révélé que son corps entier avait été infecté par le ténia après avoir mangé trop de sashimi, des tranches de poisson crues.

Les sushis, une nourriture saine ?

Les médecins croient qu’une partie de cette nourriture non cuite en l’occurrence du poisson cru était contaminée. L’homme a été soigné à l’hôpital de Guangzhou dans la province du Guangdong, dans l’est de la Chine.

Le corps d'un homme a été rongé par les vers vivants

La recherche a montré que manger du poisson cru ou mal cuit peut entraîner diverses infections parasitaires. Les infections au ténia surviennent après l’ingestion des larves de diphyllobothrium que l’on trouve dans les poissons d’eau douce comme le saumon, bien que le poisson mariné et fumé puisse aussi transmettre le ver.

Le corps d'un homme a été rongé par les vers vivants

Alors que les cas d’infections parasitaires ont augmenté dans les zones les plus pauvres en raison du manque d’hygiène sanitaire, les cas ont augmenté dans les pays plus développés.

L’infection au ténia

Les humains contractent les infections du ténia des sushis en mangeant du poisson cru qui a été infecté par le ver au stade larvaire. Lorsque les poissons mangent des œufs de ténia, les larves qui s’accrochent s’attachent à la paroi intestinale du poisson et les vers infectent la chair du poisson.

Parce que les sushis ne sont pas cuits, les larves peuvent à leur tour se transférer dans la chair de tout humain qui mange le poisson. Une fois qu’un humain est infecté, un ténia poussera à l’intérieur de l’intestin jusqu’à une longueur de 15 mètres sur une période de plusieurs semaines. Il peut survivre pendant des années et passer inaperçu pendant des semaines ou des mois, libérant à son tour ses propres œufs qui infectent d’autres parties du corps humain.

Les symptômes comprennent la fatigue, la constipation et l’inconfort abdominal, qui peuvent être si légers que la victime peut ne rien remarquer.

Si les larves commencent à migrer vers d’autres parties du corps, elles peuvent commencer à ronger le foie, les yeux, le cœur ou le cerveau et provoquer des affections mettant la vie de la personne concernée en danger.

Le corps d'un homme a été rongé par les vers vivants

Dans le journal Canadian Family Physician, d’après une recherche, les médecins affirment que ces cas d’infection au ténia sont probablement dûs à la popularité grandissante des sushis et surtout à une consommation excessive de ces derniers

L’auteur de l’étude, Nancy Craig, a écrit : « La popularité répandue des sushis et des sashimis japonais (tranches de poisson cru) est un contributeur. Mais d’autres plats populaires pourraient aussi être impliqués, comme les filets de bœuf crus salés ou marinés originaires des pays baltes et scandinaves, le carpaccio, le saumon cru et le ceviche qui est un poisson cru légèrement mariné. »

Le Dr Yin, de l’Hôpital populaire de Guangzhou, a déclaré que manger des aliments crus contaminés par des œufs de ténia pourrait éventuellement causer la cysticercose, lorsque les vers adultes entrent dans la circulation sanguine d’une personne. Ce type d’infection est mortelle une fois qu’il atteint le cerveau.

Selon plusieurs recherches sur les sushis, d’autres raisons indiquent les risques que peut représenter cette nourriture pour le corps humain.

Il y a beaucoup de bactéries dans les sushis

Une étude en Norvège a détecté la bactérie mésophile Aeromonas spp dans 71% des 58 échantillons examinés. Cette bactérie est connue pour provoquer des problèmes gastro-intestinaux, des infections de la peau et des tissus mous.

Les chercheurs ont constaté qu’il était probable que le mauvais contrôle de la température pendant le transport entre le lieu de fabrication et le magasin mène à la croissance des bactéries. Ils ont également constaté que certaines bactéries peuvent être introduites à la fois par les légumes crus et les poissons.

Les ingrédients de base ne sont pas vraiment bons pour la santé

La sauce de soja figure sur la tête de liste des pires condiments. Le soja est chargé de sodium, ce qui contribue à l’hypertension artérielle et augmente le risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral. De plus, presque tout le soja dans les marchés est fabriqué à partir de graines OGM.

Les hydrates de carbone raffinés dans le riz blanc sont des calories vides. Ils entrent directement dans votre circulation sanguine, causant un pic de sucre. Ils ont été liés à des maladies du cœur, du foie, des reins et du pancréas, ainsi qu’à la maladie cœliaque, à l’intolérance au gluten et aux allergies.