x

Le coronavirus a déclenché une épidémie de divorces

Le coronavirus exige un confinement constant. Seulement, de nombreuses conséquences psychologiques découlent de cet impératif. Parmi elles, le stress, l’anxiété et parfois la dépression. Tous ces paramètres rendent la cohabitation difficile et peuvent générer des conflits aux aboutissements radicaux. Le divorce en fait partie. Et pour cause, les demandes affluent suite à cette mise en quarantaine mondiale. Une information qui nous est relayée par nos confrères du site Europe 1.

Le confinement peut déboucher sur de nombreuses conséquences. Stress, sensation d’oppression, conflits familiaux mais également disputes amoureuses sont autant de problèmes qui peuvent se poser lorsque nous sommes contraints à rester constamment près de nos proches. Et cette théorie est appuyée par de véritables chiffres en Chine puisque depuis ce confinement mondial, le nombre de demandes de divorces n’a cessé d’augmenter créant ainsi une crise du couple à l’heure de cette pandémie mortelle.

Razzia sur le divorce

S’il s’agit d’une problématique globale des suites du confinement, cette statistique est prouvée dans l’Empire du Milieu. Et pour cause, dans certaines régions qui ont levé leurs mesures, de nombreux couples se ruent dans les bureaux d’enregistrement de divorce. Une décision radicale qui découle de conflits suite à cette période délicate et manifestement tumultueuse. Rapportée par la presse nationale chinoise, les autorités du pays ont remarqué une hausse significative de la volonté de mettre fin à leur union au sortir d’une longue quarantaine. Et c’est à Xian, ville de plusieurs millions d’habitants que les bureaux ont été littéralement envahis par des personnes souhaitant se séparer officiellement. En cause, selon des experts : « l’infodémie ». Ce mot inventé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), désigne le flux incessant d’informations anxiogènes et parfois fausses sur les réseaux sociaux. Ces dernières auraient un impact psychologique sévère sur les ménages.

Les couples français potentiellement victimes

« « Ce qui est vraiment rappelé dans la presse chinoise, c’est que le confinement, sans comparaison avec ce qui est à Paris, Marseille ou Lyon, a accru les tensions du couple. Cela n’est évidemment pas impossible en France » explique Antoine Bondaz, spécialiste de la Chine. L’expert évoque là un risque conjugal qui pourrait se traduire en France, aux débuts du confinement.

Nouvel An Chinois

Toutefois, l’homme nuance en donnant une information capitale. Ce pic de demandes a eu lieu pendant le Nouvel An chinois, période propice aux demandes de divorce, une tendance amplifiée par le confinement. Rappelons également que le confinement est plus sévère en Chine, pays qui a vu émerger le coronavirus. A Wuhan, les sorties pour les courses étaient aussi interdites et le ravitaillement avait lieu à domicile à raison d’une fois par semaine. De nombreuses mesures peuvent permettre de préserver un couple à l’heure où il est de rigueur de rester chez soi pour éviter toute contamination au COVID 19.

Comment préserver mon couple pendant le confinement ?

Si de nombreux couples ont émis le souhait de divorcer, il est toutefois possible de sauver son union lorsque les conflits incessants font partie du quotidien. D’une part, s’aménager un espace de vie individuel est capital pour se réfugier et se ressourcer. Pratiquer la communication non violente peut également être une piste intéressante pour mieux gérer les conflits et venir à bout des malentendus. S’accorder des moments privilégiés autour d’une activité que vous aimez est aussi un sas de décompression bienvenu en cette période délicate. S’exprimer librement est la clé d’un couple épanoui, n’hésitez donc pas à parler à cœur ouvert lorsque vous vous sentez envahi par les émotions.

Les disputes : un élément clé du couple

Les disputes peuvent porter leurs fruits lorsqu’elles aboutissent sur la résolution de véritables problématiques conjugales. Le défi de ce confinement est de savoir réellement quels sont les enjeux de la cohabitation, de l’éducation des enfants parfois, de la gestion des tâches du quotidien, des rituels de vie et de l’entente au jour le jour. Il est capital d’y mettre du sien et de savoir choisir ses batailles. Ainsi, cette épreuve saura révéler les véritables questionnements qu’il est toujours utile de connaitre pour son bien et celui de son partenaire. Cette démarche est thérapeutique et permet également d’en apprendre plus sur soi.

Contenus sponsorisés
Loading...