Le cancer est un tueur sournois : 8 symptômes que les femmes doivent surveiller

Le cancer : ce mot résonne comme un cauchemar pour de nombreux Français. Chaque année près de 382 000 nouveaux cas sont recensés. 177 400 d’entre eux sont des femmes, touchées par cette maladie caractérisée par une multiplication atypique et excessive des cellules. Dans l’organisme, cette prolifération peut se produire dans diverses zones du corps et varie selon le sexe. Découvrez les signes des cancers les plus courants chez la femme ! 

Les cancers les plus courants chez l’homme sont localisés au niveau des poumons, de la prostate et du côlon. Les femmes sont plus touchées par le cancer du sein, suivi du cancer colorectal et du cancer du poumon. Néanmoins, certains signes peuvent être révélateurs et permettent une détection précoce. Parmi eux, 8 doivent absolument être surveillés !

Dépistage ou détection précoce ?

Diagnostiquer un cancer de façon précoce, est la meilleure chose qui puisse arriver pour freiner sa multiplication. Néanmoins, il existe une distinction à faire entre dépistage et détection précoces. Celle-ci se fait en fonction de l’état de santé des patients touchés par cette maladie.

En effet, on parle de dépistage lorsque l’individu est en bonne santé, et que le diagnostic est établi suite aux examens médicaux, effectués rapidement.

Quant à la détection précoce, elle concerne à la fois le dépistage et une éducation permettant aux patients d’autoévaluer les signes avant-coureurs.

Le dépistage précoce peut sauver des vies !

Une lésion tumorale n’est pas facile à appréhender car plus le temps passe, plus la multiplication des cellules cancéreuses pourrait être fatale. Ainsi, les spécialistes insistent sur les traitements préventifs et le diagnostic précoce.

Pendant certaines campagnes de sensibilisation, les associations luttent pour que le grand public ait souvent recours à des dépistages en assurant des check-up annuels et des analyses complémentaires.

Néanmoins, le dépistage précoce n’est pas généralisé à tous les types de cancer et doit regrouper un certain nombre de conditions relatives à la performance avérée des tests utilisés pour dépister et au caractère détectable de la maladie à un stade où celle-ci peut encore être soignée.

On parle de dépistage « organisé » lorsque les autorités sanitaires incitent le grand public à se faire examiner et de dépistage « individuel » dans un cadre plus personnel.

Voici les 8 signes avant-coureurs que les femmes doivent surveiller !

Les signes du cancer du sein

C’est le type de cancer le plus courant chez la femme.  Il apparaît généralement à partir de la ménopause, sans pour autant exclure une population plus jeune. Avec des signes bien précis, voici comment détecter sa présence éventuelle :

Des modifications au niveau des seins : Cela peut être une boule dure indolore qui apparaît, des changements de la taille du sein ou des rougeurs pouvant aller jusqu’aux œdèmes ;

Des ganglions sous les aisselles : lorsqu’ils sont durs, ils sont révélateurs d’une éventuelle propagation du cancer aux ganglions axillaires ;

 

D’autres signes : tels que les douleurs osseuses, les nausées ou les difficultés respiratoires.  Les maux de tête ainsi qu’une vision trouble peuvent tout autant vous alarmer !

nausee-1

 

Les signes du cancer du poumon

Lorsqu’il s’agit du poumon, le cancer est tenace et demeure la 3ème cause de cancer chez la femme. Faites attention à ces 3 signes :

Des difficultés respiratoires : parfois accompagnées de douleurs intenses et de crachats sanglants

difficulte respiratoire-1

L’essoufflement et la respiration sifflante : La tumeur peut parfois bloquer les voies respiratoires et les rendre plus étroites, ce peut entrainer une dyspnée et des difficultés à respirer.

Des difficultés à avaler : Les fausses routes alimentaires et les troubles de déglutition peuvent être un symptôme du cancer du poumon.

essouflement-1

Les signes du cancer colorectal

Les signes de ce cancer concernent principalement le transit intestinal. Faites attention à ces deux signes !

Les troubles du transit : que ce soit la constipation ou la diarrhée dont la durée est alarmante. Si l’expulsion des selles vous demande beaucoup d’efforts, et qu’elle est douloureuse, cela doit vous pousser à consulter !

trouble transit-1

Les saignements au moment des selles : Si vous remarquez du sang dans vos selles, il est important de consulter un médecin dans les plus brefs délais.

Si vous ressentez un de ces symptômes ou que vous avez un doute, il est important de vous de consulter votre médecin, car le dépistage précoce est le meilleur moyen d’augmenter les chances de guérison.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close