Laisser le chauffage en marche toute la nuit pourrait vous rendre malade

Quand nous sommes frigorifiés en hiver, nous sommes tentés d’allumer le chauffage à plein régime, et ce, même emmitouflés sous quelques couches de couverture. Ce geste adopté par tous les frileux est pourtant une habitude peu recommandable. Et pour cause, cette action pourrait compromettre votre santé et au contraire vous rendre plus vulnérables aux dangers des basses températures. Cet article pourrait bien vous dissuader d’appuyer sur l’interrupteur que vous jugez salvateur en ce climat peu clément. Selon le docteur Joelle Adrien, présidente de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance, interrogée par nos confrères du Figaro, cette habitude commune augmente au contraire les symptômes liés au froid et expose à plusieurs maladies. En lisant cet article, il n’y a pas de doute : vous serez plus précautionneux en faisant grimper les degrés !

Nous sommes souvent tentés par ces températures glaciales d’hiberner en réglant notre chauffage au degré maximal. Si nous pensons nous protéger des dangers du froid ainsi, il en est manifestement tout autre puisque ce geste pourrait au contraire nous rendre plus vulnérables aux maladies provoquées par ce climat. Et pour cause, de nombreux mécanismes liés aux hautes températures pourraient vulnérabiliser notre organisme, plus fragilisé. Voici pourquoi laisser le chauffage allumer pendant la nuit est au contraire un geste à bannir de ces rituels pendant cette période hivernale.

Les conseils des experts

Malgré l’empilement des couvertures, nous sommes tentés d’allumer nos radiateurs à plein régime pour un réveil confortable et moins rude. Il semblerait que ce geste que l’on juge salutaire pourrait au contraire nous rendre plus vulnérable aux maladies que l’on tente tant bien que mal d’éviter. Selon le Dr Adrien, il faudrait maintenir la température dans notre chambre à coucher entre 16 et 19°C car une température artificielle pourrait nous exposer à une toux sèche, à des céphalées et à des maux de gorge. Par ailleurs, cette habitude pourrait également nuire à la qualité de notre sommeil, menant à une augmentation des réveils “intra-sommeils”, comme l’explique l’experte.

Selon une étude, dormir avec le chauffage allumé peut provoquer des symptômes tels qu’une sudation importante et des troubles du sommeil chez les personnes âgées.

Laisser le chauffage en marche toute la nuit pourrait vous rendre malade

Un risque accru d’angine

Selon le cardiologue Maurice Pye, nous devons cette vulnérabilité au choc thermique, un phénomène de contraste entre les températures chaudes et froides.  « En passant du chaud au froid, notre circulation sanguine change drastiquement et cela affecte l’approvisionnement de notre cœur. Cela peut le fragiliser et provoquer des angines et des changements du rythme cardiaque » avertit le médecin spécialisé. Ce dernier en appelle à la modération en invitant les frileux à un usage non permanent des systèmes de chauffage.

Laisser le chauffage en marche toute la nuit pourrait vous rendre malade

La neutralité thermique

Le docteur Joelle Adrien explique que préférer des températures non artificielles permet également d’avoir un sommeil de meilleure qualité. La spécialiste estime que le 18°C, jugé « idéale » par la responsable de l’Institut National du Sommeil, permet au corps d’atteindre la « neutralité thermique » où le corps régulera sa température naturellement. Elle en appelle à dormir « le nez au froid et le corps au chaud ». Une recommandation qui dissuade d’enclencher nos appareils de chauffage à plein régime.

Comment bien dormir en hiver ?

Les nuits aux températures froides peuvent compromettre notre confort. Il existe des astuces pour dormir plus sereinement mais également pour se protéger contre les maladies.

– Une température adaptée : Comme expliqué par les spécialistes, la température idéale à préférer pendant la nuit est de 18 degrés. Il est également recommandé d’aérer sa chambre à coucher quelques heures avant d’y avoir un sommeil réparateur.

– Une activité sportive : Même si les températures ne se prêtent pas souvent aux activités en extérieur, il est essentiel de conserver sa routine sportive, et ce, même dans un climat peu clément. Cette habitude santé est un bon moyen de conserver son tonus qui est compromis par le manque de luminosité pendant l’hiver.

– Des boissons hivernales : Pour se protéger des maladies du froid, il existe des remèdes naturels aux vertus protectrices. Parmi eux : l’eau citronnée tiède, la tisane au gingembre, le mélange citron-miel. Autant de boissons savoureuses pour éloigner les symptômes du rhume et états fébriles.

– Une literie adaptée : Pour bien dormir en ces basses températures, il est essentiel de choisir une literie adaptée. Préférez une couverture respirante en matières naturelles pour favoriser la circulation du sang. Vous pouvez également choisir une literie lestée pour favoriser l’endormissement.

Lire aussi Quand les arbres nous disent ce qui se passe sous terre

Contenus sponsorisés