x

L’ail : le remède naturel le plus efficace pour éliminer les verrues et les cors

Exploité depuis l’Antiquité pour ses vertus thérapeutiques par les Romains, les Grecs ou encore les Egyptiens, l’ail dispose de principes actifs redoutables pour combattre les maux du quotidien. Dans les médecines traditionnelles, il se dresse en tête de liste des alliés naturels contre certaines affections cutanées. Voici comment l’utiliser pour soigner les verrues et les cors sur la peau.

Frais ou déshydraté, l’ail contient de nombreux minéraux, vitamines et composés soufrés utiles pour préserver une bonne santé. Ce super-aliment occupe d’ailleurs une place de choix dans la pharmacopée naturelle. Particulièrement riche en vitamine B6, en calcium, en fer ou en sélénium, il peut nous venir en aide contre diverses affections. Pleins feux sur son utilité contre les cors et les verrues. 

Pourquoi l’ail est-il efficace contre ces imperfections cutanées? 

Au-delà de ses vertus antioxydantes octroyées par sa richesse en polyphénols et en flavonoïdes, l’Allium Sativum dispose également de propriétés utiles en application locale. En effet, ce dernier contient de l’allicine, un composé qui serait responsable de ses bienfaits antifongiques, antibactériens et antiviraux. Une étude publiée par la revue Dermatologica Sinica révèle d’ailleurs que ce dernier aurait démontré une certaine efficacité contre les papillomavirus responsables de ces excroissances. 

Selon Franck Dubus, spécialisé en aromathérapie et en phytothérapie, il s’agit en effet, d’un allié de taille pour les affections dermatologiques, notamment contre les cors et les verrues. L’expert met néanmoins en garde contre une application directe sur la peau. 

L’ail contre les cors et les verrues – Source : Consoglobe

Comment utiliser l’ail pour éliminer les cors et les verrues ? 

Pour l’utiliser sur une verrue, il faudra vous munir d’une gousse d’ail frais, de préférence d’origine biologique. Coupez ensuite un morceau d’ail de manière assez fine puis appliquez-le sur la partie à soigner, en recouvrant cette zone d’un pansement. Vous pouvez également l’écraser et l’utiliser sous forme de cataplasme, mais veillez à ce qu’il ne soit en contact qu’avec la verrue et non la peau. Enfin, laissez agir durant la nuit et rincez le lendemain matin, en remplaçant le pansement de la veille par un bandage propre. Cette procédure est à répéter quotidiennement jusqu’à ce que vous obteniez les résultats souhaités. 

Pour bénéficier de ses vertus contre les cors, vous pourrez utiliser la même technique expliquée plus haut. En revanche, il faudra d’abord commencer par poncer la callosité pour permettre à l’ail de ramollir cette zone de manière optimale. En parallèle, il est également nécessaire de remédier à la cause responsable des frottements pouvant mener la peau à s’épaissir. 

Comment prévenir l’apparition de verrues ?

Fréquentes chez les jeunes adultes et les enfants, les verrues sont des lésions muqueuses ou cutanées résultant de virus appartenant au groupe papillomavirus HPV. Leur transmission est généralement susceptible de se produire suite à des microtraumatismes aux mains ou aux genoux, ou encore après avoir fréquenté des piscines, notamment lorsqu’elles se manifestent sur les pieds. Ainsi, pour prévenir leur apparition, il peut être judicieux de respecter certaines règles d’hygiène.

Parmi elles : 

  • Ne pas utiliser le gant de toilette, la lime, la pierre ponce ou la serviette d’un individu porteur d’une ou plusieurs verrues
  • Ne pas avoir de contact cutané avec la verrue d’une autre personne
  • Porter des sandales dans les endroits publics tels que les vestiaires, les douches, les gymnases ou les piscines
  • Ne pas marcher pieds nus dans ces mêmes endroits
  • Toujours se sécher correctement les pieds après un bain ou une douche

Quid des cors et des callosités ?

Si vous souhaitez agir en amont et prévenir l’apparition de cors, de durillons et de callosités sur vos pieds, la première règle à suivre est d’opter pour les bonnes chaussures. En effet, des souliers inadéquats peuvent favoriser l’épaississement de la peau en raison de frottements répétitifs. Dans ce sens, privilégiez des chaussures adaptées à la forme de votre pied, souples, et assez larges pour éviter les frictions. Pour savoir si vous avez la bonne paire, essayez de bouger vos orteils. Si vous n’y parvenez pas, il se peut que celle-ci soit trop serrée. 

Par ailleurs, la semelle doit être suffisamment épaisse pour diminuer la pression sur la voûte plantaire. Les talons trop hauts sont également à éviter, en particulier si vous souffrez d’une déformation du pied telle que l’hallux valgus par exemple. 

Mise en garde : 

Suite à un contact cutané, l’ail frais peut, dans de rares cas, entraîner des réactions allergiques locales.

Contenus sponsorisés
Loading...