L’ail : le remède le plus efficace contre la pneumonie, la toux, le rhume et les infections de l’oreille

L’ail est connu depuis la nuit des temps pour ses effets antibactériens et antiviraux. Dans nos cuisines, il aromatise nos plats et peut être utilisé frais ou déshydraté selon nos envies. Et dans le cadre de la santé, il permet de traiter des maux divers, entre autres, le rhume, la toux, la pneumonie ou encore l’infection de l’oreille. Découvrons comment…

Avant la découverte des antibiotiques, l’ail était l’aliment phare pour traiter certaines infections bactériennes. Ensuite, la pénicilline découverte par Alexander Fleming a pris le relais. Mais il faut savoir que l’utilisation accrue des antibiotiques aussi bien chez l’homme que chez les animaux d’élevage entraine une augmentation des bactéries qui résistent aux traitements médicamenteux, sans parler des effets secondaires de ces derniers.

Les bienfaits de l’ail sur la santé

Faisant partie de la famille des alliacées, il a été prouvé par une étude que l’ail, l’oignon, la ciboulette ou encore le poireau sont des agents préventifs  contre les cancers de  l’estomac et de l’intestin.

Les composés sulfurés de l’ail sont libérés lorsqu’il est coupé ou haché pour donner une molécule appelée allicine qui elle-même est transformée et donne lieu à des composés comme le diallyl sulfide, le diallyl disulfide et l’ajoène qui jouent un rôle de protection contre la prolifération des cellules cancéreuses et les maladies cardiaques.

De même, l’ail est riche en antioxydants, comme les flavonoïdes et les tocophérols qui protègent des radicaux libres,  sources de maladies graves.

Par ailleurs, les composés nommés saponines, que l’ail contient permettraient de diminuer le cholestérol sanguinchez l’animal et favoriser une protection contre le risque de maladie cardiovasculaire.

De plus, l’ail pourrait combattre certaines infections comme la pneumonie ou encore le rhume, la toux et les maux de l’oreille.

L’ail pour  combattre la pneumonie

Dans une étude élaborée par l’Institut de recherche sur la santé et la nutrition en Ethiopie, il a été conclu que l’ail pourrait être utilisé comme un agent antibactérien efficace pour lutter contre le Streptococcus pneumoniae, causant la pneumonie.

L’ail pour prévenir le rhume

L’ail contient des propriétés antimicrobiennes et antivirales pour prévenir la grippe ou le rhume et selon une étude ilpourrait prévenir l’apparition du rhume, même si les preuves relatives à son efficacité pour traiter le rhume restent insuffisantes et nécessitent des études supplémentaires.

L’ail contre la toux

L’allicine qui est un composé puissant de l’ail permet de combattre les bactéries et virus, ce qui permettrait éventuellement à l’organisme de lutter contre l’infection qui cause la toux. Mais tout comme pour le rhume, l’ail doit être utilisé en matière préventive afin de stimuler le système immunitaire et d’éviter les infections et par conséquent la toux.

L’ail pour le mal d’oreille

Selon une étude parue dans JAMA Network, des gouttes auriculaires contenant entre autres de l’ail (Allium sativum), ont permis d’atténuer les douleurs de l’oreille due à une infection de l’oreille moyenne.

Comment utiliser l’ail pour traiter ces maux ?

Pour ce faire, vous avez besoin de :

· 5 gousses d’ail pelées

· 3 cuillères à soupe d’huile de noix de coco

· 2 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge

Préparation

Faites chauffer l’huile de noix de coco puis y ajouter l’huile d’olive ainsi que les gousses d’ail écrasées. Mélangez le tout et laissez reposer pendant une trentaine de minutes. Mettez dans un bocal en verre, préalablement stérilisé.

· Pour l’infection de l’oreille, vous pouvez mettre une goutte à l’intérieur et autour de l’oreille.

· En cas de toux ou de rhume, massez la poitrine avec cette lotion.

· En cas de douleurs au sinus, frottez les narines avec cette préparation.

· Vous pouvez également masser votre cuir chevelu avec cette préparation en cas de chute de cheveux.

Mises en garde

– La consommation de l’ail est déconseillée aux personnes qui souffrent d’une maladie du sang.

– Il est déconseillé de prendre de l’ail avant une opération chirurgicale du fait de son effet anticoagulant qui peut induire une hémorragie.

– Il est déconseillé aux femmes allaitantes de consommer de l’ail à cause de son goût qui peut altérer le lait maternel.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close