L’acide hyaluronique : pour qui et quand ?

Utilisé sous forme d'injections en médecine esthétique, l'acide hyaluronique s'est désormais intégré à de nombreux produits cosmétiques pour ses propriétés hydratantes, lissantes, raffermissantes et anti-âge. Disponible sous plusieurs formes, il limite les pertes en eau pour favoriser l'élasticité de la peau. Pleins feux sur cet allié anti-âge qui vous veut du bien.

L’acide hyaluronique, star des molécules anti-âge

Malmenée par une myriade d’agressions extérieures, la peau nécessite des soins quotidiens pour être protégée et hydratée en profondeur. De plus en plus présent dans les préparations cosmétiques, l’acide hyaluronique a su se hisser au rang des incontournables pour préserver la jeunesse de la peau.

Découvert en 1934, l’acide hyaluronique est issu d’une association entre un aminoglycane et un acide uronique. Naturellement présent dans le corps, il intervient à plusieurs niveaux pour assurer la fraîcheur de notre teint et l’aspect rebondi de la peau. Sa production naturelle dans l’organisme diminue d’environ 6 % tous les 10 ans, ce qui donne lieu à des rides et à un relâchement cutané. Pour compenser ces pertes, plusieurs produits cosmétiques ont vu le jour. Mais encore faut-il savoir lequel choisir, car tous les types d’acide hyaluronique ne répondent pas aux mêmes besoins.

L’acide hyaluronique bio, adapté à tous les types de peau

Molécule hydratante par excellence, l’acide hyaluronique est devenu un agent incontournable dans les soins anti-âge. Pour profiter des bienfaits de cette molécule qui lutte contre les signes du vieillissement, le mieux est d’opter pour un sérum à l’acide hyaluronique BIO, avec un composé d’origine végétale à bas poids moléculaire. Lorsqu’il est certifié bio grâce à des labels tels que Ecocert, l’acide hyaluronique est dans l’obligation de respecter plusieurs conditions telles que l’interdiction d’utiliser des engrais ou des pesticides chimiques, gages de la qualité de votre produit. Il dispose également de vertus hydratantes et repulpantes qui conviennent à tous les types de peau, notamment les peaux réactives et sensibles, souvent sujettes aux rougeurs et aux irritations.

Acide hyaluronique

Acide hyaluronique – source : spm

La petite taille des molécules signifie aussi que ces dernières peuvent aisément pénétrer les nombreuses couches de la peau pour atteindre le derme, prévenir le relâchement cutané et favoriser le renouvellement cellulaire. En effet, les molécules se gorgent d’eau et stimulent les fibroblastes, des cellules responsables de la production d’élastine et de collagène. Cela permet d’avoir une peau visiblement plus lisse, repulpée et hydratée en profondeur.

Comment utiliser l’acide hyaluronique dans sa routine beauté ?

Ride du lion, pattes d’oie, plis d’amertume, sillons nasogéniens… Nul besoin de passer par la case botox ou chirurgie esthétique pour gagner en tonicité et raffermir la peau. Il est possible de prévenir l’apparition des rides et d’atténuer leur apparence avec une bonne routine de soins. Cela permet de lutter contre les premiers signes de l’âge et les effets du vieillissement liés aux radicaux libres, eux-mêmes liés au stress, aux rayons UV et à la pollution.

Pour bénéficier des vertus de l’acide hyaluronique, commencez par nettoyer la peau du visage, du cou et du décolleté. Ensuite, appliquez quelques gouttes de votre produit sur ces parties du corps, en massant doucement de l’intérieur vers l’extérieur pour lisser la peau, illuminer le teint et avoir un effet bonne mine.

Ce soin est à appliquer matin et soir pour un résultat optimal. Vous pouvez également y associer une crème anti-âge pour renforcer son efficacité, sans oublier une alimentation saine et équilibrée, une hydratation suffisante à raison d’au moins 1,5 litre d’eau par jour et un sommeil réparateur pour préserver la fraîcheur du teint.

À quel âge peut-on commencer à utiliser ce soin antirides ?

Si l’acide hyaluronique est un allié anti-âge de taille à l’effet tenseur, c’est aussi un actif hydratant puissant pour nourrir les peaux sèches et renforcer la barrière cutanée contre les agressions extérieures. Grâce à son rôle d’éponge qui permet de retenir jusqu’à 1000 fois son poids en eau, l’acide hyaluronique hydrate la peau, favorise le renouvellement des tissus et nourrit le collagène responsable de son élasticité et de son aspect repulpé. Cette molécule anti-âge contribue aussi à combler les espaces entre les cellules pour un aspect rebondi et plus jeune.

Il peut ainsi parfaitement être utilisé dès 20 ans pour préserver la jeunesse de la peau, l’hydrater en profondeur et prévenir l’apparition des rides. On considère que l’élasticité de la peau commence le plus souvent à diminuer vers la vingtaine, ce qui permet d’anticiper le relâchement cutané. L’acide hyaluronique dispose enfin de vertus antioxydantes utiles pour protéger la peau des rayons UV et accélère le processus de cicatrisation.

Lire aussi Recette anti-âge : Crème japonaise pour éliminer les rides du visage et paraitre 10 ans plus jeune

Contenus sponsorisés