La vérité cachée sur le baiser dont personne ne parle

La vérité cachée sur le baiser dont personne ne parle


La vérité cachée sur le baiser dont personne ne parle

Symbole d’amour et de romance, fougueux, tendre ou passionné, le baiser est l’un des premiers gestes d’intimité que partage un couple. Un baiser enflammé est perçu comme la preuve de compatibilité ultime entre deux personnes car elles scellent leur attirance (physique et mentale) l’une envers l’autre en faisant rencontrer sensuellement leurs lèvres. Le consensus général est que si le baiser se passe bien, tout se passera bien ! Donc pourquoi est-ce que seulement 46% des cultures s’embrassent dans le sens romantique ?

Quel est l’origine du baiser ?

Il s’avère que le passé qui se cache derrière le bisou n’est pas si simple. En fait, il est étudié par bon nombre de scientifiques qu’on appelle les philamatologues. L’idée la plus répandue pour expliquer comment les humains ont commencé à s’embrasser est que c’est une évolution d’un système de partage de nourriture entre mère et progéniture.  

Dans ce système, la mère mâche la nourriture et la passe de sa bouche à celle de son enfant. Oui, nous vous l’accordons, c’est un peu étrange ! Mais selon les chercheurs, cette pratique plutôt écœurante a abouti au baiser qui est une façon de nouer des liens et d’exprimer son amour. 

Un autre point est qu’un bébé connaît l’amour et la sécurité grâce à la pression des lèvres en stimulation, comme par exemple lorsqu’il boit le lait directement du sein de sa mère ou d’un biberon. Ces expériences indiquent que des voies neurales importantes associent le baiser à des émotions positives. En d’autres termes, elles provoquent des associations positives, pour que plus tard, des sensations similaires ramènent à des émotions positives. 

Quand ces bébés grandissent, comment utilisent-ils « le baiser sacré » pour prendre de bonnes décisions ? Il s’avère que le baiser agit comme messager, une sorte d’acolyte qui révèle des informations importantes sur un partenaire potentiel. Il permet le transfert de messagers chimiques dans notre corps appelés phéromones, facilitant l’attraction. 

Quand les phéromones s’en mêlent

Pour bon nombre de personnes, un baiser raté est synonyme de mauvaise alchimie, et pour beaucoup d’autres, c’est un motif de rupture. Une étude réalisée chez des femmes montre le pouvoir biologique des phéromones pour influencer nos décisions

Les phéromones nous révèlent également, au préalable, si l’accouplement avec telle personne donnera naissance à des nourrissons sains. Dans une étude, il était demandé à un groupe de femmes de sentir des chemises appartenant à différents hommes, et dire auxquels elles se sentaient le plus attirées. Il s’avère qu’elles ont préféré les hommes ayant un complexe majeur d’histocompatibilité (CMH) différent du leur. Le CMH fait référence à un groupe de gènes impliqués dans le système immunitaire. Des CMH différents signifient une plus grande variabilité de gènes, ce qui augmente généralement les chances de faire des bébés sains

Quelques bienfaits du baiser pour votre couple

Donc la chaleur est réelle (et les phéromones aussi), mais qu’en est-il des cultures où on ne s’embrasse pas ? Eh bien, elles n’ont PAS à embrasser des gens pour sentir leurs phéromones, on peut simplement les renifler. Cela peut sembler étrange cela dit. De plus, il y a tant d’avantages qui accompagnent le fameux baisé… 

Selon Helen Fisher, biologiste évolutionniste, embrasser ajoute de l’attraction entre deux personnes. Cela s’appuie sur la description du baiser comme mentionnée dans les anciens textes hindous, qui décrit l’acte de s’embrasser comme « inspirer l’esprit de chacun ». Les sciences modernes nous indiquent que nous n’inspirons pas seulement l’esprit de l’autre, mais aussi ses phéromones. Nous possédons toutefois les preuves nécessaires pour dire que le baiser a pour finalité l’intimité et la création de liens affectifs
Les lèvres sont la zone la plus érogène du visage, celle où nous ressentons énormément de sensations, au moindre contact. Le désir sexuel est guidé par l’hormone testostérone. L’amour romantique, lui, est guidé par la dopamine et d’autres hormones qui nous font nous sentir bien. Quant à l’attachement, c’est l’ocytocine qui en est responsable.
 
Selon Fisher, embrasser permet d’augmenter et de partager toutes ces hormones entre deux personnes, ce qui permet d’améliorer la qualité des rapports sexuels et de l’amour entre ces individus. De plus, vous perdez 2 à 3 calories pour une minute de « bouche-à-bouche ». Alors, pourquoi s’en priver ? 


Loading...