La réponse du papa est parfaite quand l’école dit que la tenue de sa fille est inappropriée

La réponse du papa est parfaite quand l’école dit que la tenue de sa fille est inappropriée


La réponse du papa est parfaite quand l’école dit que la tenue de sa fille est inappropriée

Tous les établissements scolaires et en particulier les collèges et lycées imposent une politique vestimentaire à l’ensemble de leurs élèves. Certains établissements, notamment ceux relevant du privé, peuvent même contraindre au port de l’uniforme. Les élèves se doivent de porter une tenue vestimentaire propre, décente et convenable, adaptée au contexte de la vie scolaire. Cependant, tout le monde n’a pas la même conception de la manière de s’habiller et ce sujet a soulevé un débat lorsque Tony Alarcon a reçu des plaintes de l’établissement de sa fille de 13 ans quand à la tenue qu’elle portait.

Alerte de l’établissement scolaire 

Tony Alarcon ne pensait pas un jour recevoir un coup de téléphone de la part du Lycée Fisher Middle School de Los Gatos en Californie au sujet de sa fille de

13 ans, Demetra. En effet, il lui a clairement été demandé de venir rapporter des rechanges pour que Demetra change la tenue qui a priori, ne convenait pas au cadre scolaire.

Selon les encadrants de l’établissement scolaire, la salopette que portait Demetra était beaucoup trop courte et distrayait les garçons de l’établissement et cela constituait une infraction de la politique du code vestimentaire du Lycée. Le débardeur à bretelles et short que Tony apporta a sa fille au sein même de l’établissement ne convenait guère plus à leurs yeux et indiquèrent que ce n’était pas plus approprié. L’adolescente avait d’ailleurs précédemment reçue une réflexion sur le fait que l’on pouvait apercevoir les bretelles de son soutien-gorge…

la tenue de sa fille est inappropriée

Cela était trop pour Tony, qui déclara que ce n’était pas normal que sa fille de 13 ans se voit contrainte de porter des leggings et des chemises couvrant ses épaules au lieu de shorts et de débardeurs par une chaleur pareille et qu’il n’y avait là rien d’anormal ou d’indécent

Affaire relayée sur les réseaux sociaux 

Tony Alarcon a pris la liberté de relayer cette histoire dans les medias et sur les réseaux sociaux. Il a d’ailleurs rapidement réalisé que le cas de sa fille n’était pas le seul. D’autres parents d’élèves du Lycée se plaignent que le code vestimentaire de Fisher Middle School est trop restrictif et cible de manière disproportionnée les filles. Pour Tony Alarcon, cette politique scolaire relèverait d’une certaine forme de discrimination envers les jeunes filles.

"L’établissement Fisher Middle School a une politique de code vestimentaire qui est trop spécifique aux vêtements féminins", a déclaré Tony Alarcon. "La plupart des vêtements mentionnés sont des tenues féminines comme des débardeurs à bretelles. Nous devons avoir des codes vestimentaires qui sont justes et raisonnables et qui ne leur causent pas de problèmes émotionnels ou qui les amènent à stigmatiser leur corps ou à se sentir comme de simples symboles sexuels à l’âge de 13 ans. Parce qu’elles ne le sont pas. Ce ne sont que des enfants. »

Après cette déclaration, le père de Demetra a reçu plusieurs messages de soutien. Certains mettent également en avant, que la politique vestimentaire de l’établissement en question sexualiserait l’image des jeunes élèves. 

la tenue de sa fille est inappropriée

Réunion de la direction de l’établissement 

Le Directeur de l’établissement n’a pas souhaité s’exprimer publiquement sur le sujet mais l’intendante a clairement déclaré que « les élèves doivent impérativement porter des vêtements adaptés aux activités scolaires ». Cependant, cette polémique au sujet de la tenue vestimentaire de Demetra a quand même conduit les principaux membres de l’établissement à se réunir afin de réévaluer son code vestimentaire.

L’intendant du Lycée, Diana G. Abbati a déclaré que les parents d’élèves devraient apprendre la décision quant à une éventuelle modification du code vestimentaire reflétant des valeurs communautaires, dans un avenir proche.

En France aussi, plusieurs vêtements jugés provoquants ou trop décontractés ont été interdits par divers établissements scolaires ces derniers temps. Le port de l’uniforme ne serait-il pas par hasard la solution à de telles polémiques ? Qu’en pensez-vous ?