La propriétaire d’un restaurant ordonne à ce survivant du cancer de «se couvrir le visage ou de sortir»

Le cancer est certainement l'une des maladies les plus difficiles à affronter. Par conséquent, peu de gens sont capables de s'en sortir vivants. Cependant, cet homme âgé de 65 ans et survivant d’un carcinome basocellulaire, a dû faire la mauvaise expérience d’être chassé d’un restaurant à cause de son apparence après le traitement. Voici son histoire rapportée par nos confrères du The Sun.

Qu’est-ce que le carcinome basocellulaire ?

Le carcinome basocellulaire est un cancer qui se développe sur les parties de la peau qui reçoivent beaucoup de soleil. Il est naturel de s’inquiéter lorsque le médecin vous dit que vous en êtes atteint, mais il faut savoir que c’est le type de cancer de la peau le moins risqué. Tant que vous l’identifiez tôt, vous pouvez être guéri.

Il est peu probable que ce cancer se propage de la peau vers d’autres parties du corps, mais il peut se déplacer à proximité dans les os ou d’autres tissus sous-cutanés. Plusieurs traitements existent et peuvent empêcher cela et éliminer le cancer.

Les tumeurs commencent par de petites bosses brillantes, généralement sur le nez ou d’autres parties du visage. Mais elles peuvent surgir sur n’importe quelle partie du corps, y compris le tronc, les jambes et les bras. Les personnes qui ont la peau claire sont plus susceptibles d’avoir ce cancer de la peau.

Le carcinome basocellulaire se développe généralement très lentement et ne se manifeste généralement pas pendant plusieurs années après une exposition intense ou prolongée au soleil.

Les causes

Les rayons ultraviolets (UV) du soleil ou d’une cabine de bronzage sont la principale cause du carcinome basocellulaire.

Lorsque les rayons UV atteignent la peau, ils peuvent à terme endommager l’ADN des cellules de cette dernière. L’ADN contient le code pour la façon dont ces cellules se développent. Au fil du temps, des dommages à l’ADN peuvent provoquer la formation d’un cancer. Le processus prend plusieurs années.

Le cas dont nous allons parler dans cet article est un heureux survivant de ce cancer mais la trace que celui-ci a laissée lui rend la vie difficile.

Un survivant du cancer victime de discrimination

Kirby Evans, âgé de 65 ans, est un survivant qui a pu combattre le carcinome basocellulaire, mais il a perdu un œil et le nez à cause de la maladie.

Kirby n’a pas les moyens de se permettre une chirurgie réparatrice et ne peut pas porter de bandeau car cela lui frotte la peau et lui provoque une douleur. La seule option qu’il lui reste est de laisser la zone ouverte.

La propriétaire d’un restaurant ordonne à ce survivant du cancer

En raison de son apparence, Kirby dit qu’il s’est habitué à des regards bizarres ici et là, mais qu’il n’avait rencontré aucun problème avant qu’il ne s’arrête pour prendre un verre et des beignets au Forks Pit Stop à Walterboro, en Caroline du Sud.

La propriétaire d’un restaurant ordonne à ce survivant du cancer

Peu de temps après s’être assis pour prendre sa collation, Kirby a déclaré que la directrice de l’endroit, Donna Crosby, s’était approchée de lui pour le diriger vers son bureau et lui a demandé de se couvrir le visage ou de partir, car il effrayait ses clients. Kirby a affirmé que cela lui a fait beaucoup de mal d’être traité ainsi.

La propriétaire d’un restaurant ordonne à ce survivant du cancer

Kirby a quitté les lieux en larmes. Quand il est rentré chez lui, il a tout raconté à sa fille, Brandy Evans. Elle était très contrariée, ce qui l’a poussé à publier un message sur sa page Facebook qui est devenu viral : «Il n’est pas responsable de ce que le cancer lui a fait. Mon père est l’homme le plus fort que je connaisse, mais lorsqu’il m’a raconté ce qui lui était arrivé, j’ai vu les larmes couler de ses yeux. Cela me faisait mal de le voir blessé de la sorte, surtout pour quelque chose sur laquelle il n’a pas de contrôle.». Elle a ajouté que son père avait été victime de discrimination par la propriétaire du restaurant en raison de son apparence.

La propriétaire en question, Donna Crosby, a d’ailleurs commenté le message de Brandy, affirmant qu’elle ne voulait pas blesser Kirby mais qu’elle n’avait pas le choix, car cela faisait fuir ses clients.

Touchées par son message, plusieurs personnes sur Facebook ont voulu aider Kirby à couvrir les coûts de la chirurgie pour réparer les dommages du cancer, ce qui a incité Brandy à créer une page GoFundMe pour collecter des fonds pour son père. Elle a même réussi à collecter 80 343 dollars (71 000 euros), dépassant ainsi l’objectif initial qui était fixé à 75 000 dollars (66 000 euros).

Kirby a déclaré que le soutien qu’il a reçu de la part de tout le monde lui a fait beaucoup de bien, car cela lui montre qu’il y a toujours de l’amour dans ce monde, et que la haine est un mal.  N’hésitez pas à partager l’histoire de Kirby et de montrer votre soutien pour lui.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close