La prochaine fois avant de prendre de l’ibuprofène, essayez le curcuma

La prochaine fois avant de prendre de l’ibuprofène, essayez le curcuma


Curcuma

Qui d’entre nous n’a jamais passé une nuit blanche à cause d’une migraine ou d’une rage de dent insupportable et intense ? Ces douleurs désagréables peuvent surgir à n’importe quel moment, et parfois, rien ne semble pouvoir les atténuer. Aujourd’hui nous vous livrons la solution !

La première chose à laquelle on pense quand on ressent une douleur est  de se jeter sur nos boites de médicaments, qui des fois, peuvent nous faire plus de mal que de bien ! On a souvent tendance à oublier qu’il existe des remèdes naturels à petit prix, capables de guérir nos maux, et de nous épargner des effets nocifs de l’ibuprofène, ou autres médicaments.

Aujourd’hui, nous allons vous parler du curcuma, cette épice magique que tout le monde connaît. Et pourtant, beaucoup de personnes ignorent qu’au-delà du goût qu’elle apporte à nos plats, cette épice a des vertus innombrables sur notre santé, et peut être la solution à plusieurs maladies.

Depuis la nuit des temps, le Curcuma est connu pour ses nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé. Cette épice a été utilisée pour traiter plusieurs types d’affections, allant des petits problèmes de santé bénins, aux maladies les plus rebelles.

Cette épice, appelée également, « Safran de l’Inde » a une composition spéciale, qui la met en tête des épices les plus utilisées en médecine. Ses principaux constituants sont : La curcumine et l’amidon.  

Le curcuma pour calmer la douleur : 

On pourrait vanter les  bienfaits du curcuma pendant des heures et des heures, mais le sujet qui nous intéresse aujourd’hui est : comment le curcuma contribue-t-il à atténuer la douleur ? 

Comme expliqué plus haut, la curcumine est le composant principal du curcuma. Cette dernière a une action similaire aux médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. 

En effet, la curcumine va agir comme un inhibiteur de la COX – 2, une enzyme qui provoque l’inflammation, et qui est  responsable d’une grande partie des douleurs que nous ressentons.

Pourquoi est-il préférable d’utiliser le curcuma pour atténuer la douleur ?

Il suffit de lire la notice de vos médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens pour vous rendre compte de tous les effets indésirables qu’ils risquent de provoquer.  Ces médicaments peuvent engendrer des problèmes digestifs, des problèmes cardiaques, mais aussi une insuffisance rénale.

Pourquoi donc ne pas se diriger vers Mère Nature et bénéficier de tous les bienfaits du curcuma sans prendre de risques ?

Comment utiliser le curcuma ?

Comment puis-je utiliser le curcuma pour soulager ma douleur me diriez-vous ? Plusieurs méthodes de préparation sont possibles.

Infusion au Curcuma : Prenez une cuillère à café de curcuma en poudre, une tasse d’eau, et du miel selon votre goût.

Faites bouillir l’eau pendant quelques minutes. Ensuite ajouter le curcuma et laisser bouillir pendant 10 à 15 minutes. Enfin, retirez la préparation du feu, ajoutez du miel, et buvez votre tisane ! 

Lait au Curcuma : Prenez une tasse de lait végétal tiède, ajoutez une cuillère à café de curcuma, et du miel selon goût. Vous pouvez choisir n’importe quel lait végétal pour préparer votre boisson (Lait d’amande, Lait de coco…) 

Vous pouvez même ajouter du Curcuma à votre tisane habituelle.

Associé à du poivre noir, le curcuma est absorbé plus facilement par votre estomac, n’hésitez donc pas à ajouter une pincée de poivre aux boissons ci-dessus pour en augmenter l’efficacité. 

Mise en garde : Si la douleur persiste, et que vous ne savez pas ce qui la déclenche, nous vous conseillons de consulter votre médecin, ce dernier pourra vous faire un diagnostic complet afin de limiter les causes de cette dernière.

Il convient également de noter, qu’il faut consommer le curcuma avec modération, car tout abus pourrait provoquer des effets indésirables sur votre santé. 

Par mesure de sécurité, les femmes enceintes doivent éviter l’utilisation du curcuma.