La police trouve une femme de 32 ans morte dans un accident de voiture

Souvent, nous ne réalisons pas que certaines de nos habitudes au volant peuvent nous coûter la vie et mettre en danger des innocents. C’est le cas pour cette femme morte dans un terrible accident de voiture alors qu’elle ne roulait seulement qu’à 40 km par heure. Les circonstances de son décès tragique étaient mystérieuses jusqu’à ce que la police découvre une piste concluante sur son compte Facebook. Le motif de son terrible accident lèvera le voile sur une habitude qui nous parait souvent anodine. Ce témoignage nous est relayé par nos confrères du site The Independent.

Cette habitude est souvent adoptée par les jeunes et peut être fatale au volant. Cette défunte femme a malheureusement rendu son dernier souffle grâce à une erreur partagée par beaucoup de conducteurs inconscients. Pourtant, Courtney Stanford roulait à 40 km/h avant d’emboutir violemment un camion. La raison de cet accident fatal ? La police la découvrira en consultant le compte Facebook de la conductrice qui a laissé derrière elle deux parents et deux frères éplorés.

Un accident mortel

Alors qu’elle se rendait comme à son habitude au travail, Courtney Ann Stanford, roulait à une vitesse modérée sur l’autoroute. Quand elle entend la célèbre chanson « Happy » de Pharell Williams, elle a tout de suite le sourire aux lèvres. Elle décide alors d’immortaliser ce moment et de le partager sur Facebook. Ni une ni deux, elle publie un statut pour faire part de son coup de cœur musical. Elle ne se doutait certainement pas que cette photo et ces quelques caractères allaient lui coûter la vie. Et pour cause, la jeune femme a publié ce selfie tout en conduisant. Pendant ce petit moment d’inattention, le véhicule a franchi la ligne continue et a embouti un camion de 10 tonnes en marche. Courtney Ann est morte sur le coup.

Enquête

Ce petit geste « anodin » lui a coûté la vie. Elle laisse derrière elle deux frères et ses parents affligés par cette douloureuse perte. Courtney Ann avait une carrière prometteuse dans le milieu de la santé mais son geste lui a été fatal. Après que la décombre ait été identifiée sur le lieu de l’accident, la famille et les amis de la défunte ont été questionnés. C’est à ce moment que les autorités chargées de l’enquête ont pu définir la cause de son décès. Conclusion ? L’accident est arrivé au moment où le statut sur Facebook a été publié.

a police trouve une femme de 32 ans morte dans un accident de voiture

Un geste fatal

« Le statut sur Facebook a été publié à 8h33. Nous avons eu l’appel d’intervention à 8h34 précise » déclare le lieutenant Chris Weisner à la chaîne locale Fox8. Le smartphone a été retrouvé sur les lieux de l’accident mortel. Sur l’écran, on pouvait lire : « Cette chanson me rend heureuse ! » Quand la police a relaté cette information aux médias, ils ont exhorté les citoyens à ne jamais utiliser les téléphones portables au volant. « Si votre téléphone sonne et que vous avez absolument besoin de répondre, s’il vous plait arrêtez-vous sur le bas-côté. Il est impératif de ne jamais consulter Facebook ou une autre application pendant que vous conduisez » martèlent les autorités. 

Prévention au volant : des habitudes à bannir

S’il est essentiel de respecter le code de la route et de boucler sa ceinture de sécurité pour conduire sans risques, il est impératif de bannir certains gestes au volant. L’utilisation du téléphone multiplie le risque d’accident par trois. Sur l’autoroute, 16% des accidents mortels sont liés à cette habitude. Qu’il s’agisse d’un kit main-libres ou d’une oreillette, l’utilisation du téléphone expose à un état d’inattention qui peut être fatal et mettre en danger des innocents. Confiez votre cellulaire au passager qui se chargera de répondre à vos appels et messages pendant votre trajet. Sachez qu’une seconde d’inattention peut vous coûter la vie car pendant cette infime durée la voiture peut parcourir 14 mètres, et ce, même lorsque vous conduisez à 50 km/h. Si votre interlocuteur téléphonique conduit, mettez fin à la conversation et rappelez-le plus tard. Ce geste préventif peut sauver une vie.

a police trouve une femme de 32 ans morte dans un accident de voiture

Lire aussi Des parents qui ont perdu leurs trois enfants dans un accident de voiture ont par la suite eu des triplets

Contenus sponsorisés