La plupart des maladies se développent dans un environnement acide : voici comment rendre votre organisme alcalin

Comme pour toute chose dans la nature, le corps a besoin d’équilibre pour rester en bonne santé et prévenir l’apparition de maladies. Ainsi, si vous avez souvent des coups de mou, des maux de tête, des courbatures ou encore les mains et les pieds froids, cela pourrait signifier que votre organisme souffre d’un excès d’acidité. De ce fait, veiller à avoir un bon pH dans le corps est essentiel pour éviter que ces troubles ne s’aggravent. Voici 5 conseils pour retrouver un organisme alcalin.

Les régime acido-basiques ou alcalins reposent sur le postulat qu’un organisme trop acide peut être à l’origine de nombreux maux. Insomnies, digestion difficile, fatigue, ballonnements… Autant de répercussions de ce déséquilibre qui sont invoquées par les adeptes d’une alimentation alcaline. Pour ces derniers, certaines catégories d’aliments sont même à privilégier pour réduire l’acidité dans le corps.

Pourquoi faut-il que le pH du corps soit légèrement alcalin?

L’idéal pour être en bonne santé est d’avoir un pH sanguin aux alentours de 7,4, ce dernier étant considéré légèrement alcalin. Bien qu’il puisse quelque peu varier en fonction de certains facteurs tels que l’activité physique ou encore les repas, il signifie que les substances dans le sang y sont présentes en bonne quantité, assurant l’équilibre de l’organisme et son bon fonctionnement. En effet, il faut savoir qu’un pH trop acide, soit inférieur à 7,34 peut s’avérer néfaste pour le corps, mais cela est également vrai pour un pH trop alcalin, ce qui est le cas lorsqu’il est supérieur à 7,47.

Comment lutter contre l’excès d’acidité ?

L’excès d’acidité pouvant nuire à votre santé sur le long terme, certaines mesures peuvent s’avérer salutaires pour y faire face. Nos confrères du site Doctissimo les passent en revue:

1.Éviter les aliments acidifiants

Pour privilégier l’équilibre acido-basique du corps, il est essentiel de connaître les aliments dits acidifiants. Ces derniers consommés en excès peuvent provoquer une acidose susceptible d’entraîner des complications. En tête de liste, on retrouve les aliments industriels faibles en nutriments et riches en sels, en graisses saturées et en sucres rapides, les viandes, les viennoiseries industrielles, le café ou encore l’alcool.

2.Favoriser certains types de cuisson

Toujours selon Doctissimo, certains types de cuisson peuvent détruire les substances chargées de réguler notre pH. Ces derniers incluent la friture, la cuisson à l’eau ou encore les cuissons trop longues. A cet effet, il est recommandé de privilégier la cuisson à la vapeur, notamment si vous souffrez d’un excès d’acidité.

3.Intégrer des aliments dits alcalinisants

Pour éviter un pH trop alcalin ou trop acide, l’idéal est de privilégier la consommation de fruits et légumes frais. D’après une classification établie par la nutritionniste américaine Susan Brown, certains sont considérés plus alcalinisants que d’autres, notamment la framboise, la mûre, le melon d’eau, la patate douce, le chou frisé ou encore le céleri. D’autres types d’aliments sont également recommandés, notamment le lin, l’avocat, les algues, le thé vert ou encore le thé au gingembre. Vous pourrez consommer ces boissons entre les repas.

Rappelons toutefois qu’il ne s’agit pas d’exclure certains types d’aliments mais principalement de privilégier une alimentation saine et équilibrée !

4.Lutter contre le stress

On a tendance à le sous-estimer, pourtant le stress est un facteur commun à plusieurs pathologies pouvant mettre à mal notre santé. En l’occurrence, cet état émotionnel qui peut entraîner des conséquences physiologiques pourrait contribuer à l’acidité de l’organisme. Ce dernier est d’ailleurs considéré comme un facteur aggravant des brûlures d’estomac selon le Pr Dorval, Gastro-entérologue au CHU Trousseau de Tours. A cet effet, privilégiez des activités relaxantes telles que la méditation, le yoga et pourquoi pas le jardinage !

5.Pratiquer une activité sportive

Dernière mais pas des moindres, cette recommandation universelle pour une meilleure santé peut également s’avérer utile pour retrouver un pH équilibré. L’exercice physique permettrait aux poumons d’expulser plus de dioxyde de carbone, entraînant de ce fait l’expulsion d’acides volatiles accumulés dans le corps.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close