La plupart des culottes ont une petite poche en bas et vous ne savez probablement pas à quoi elle sert

Il existe des questions auxquelles les réponses sont encore méconnues. Le mystère qui persiste autour de l’utilité de cette petite poche à l’intérieur de la culotte en fait partie. Pourtant, cette couture n’est pas anodine et a toute son utilité.

La culotte est un sous-vêtement indispensable pour éviter le frottement avec un vêtement. Pour autant, l’intérêt de la petite poche de celle-ci n’est pas connu par tous.

Le vagin est un organe qui s’auto nettoie

Si certaines choisissent volontairement de ne pas porter de soutien-gorge pour plusieurs raisons, la culotte est nécessaire lorsque l’on porte des vêtements étroits. Et pour cause, si le vagin s’auto-nettoie, certains éléments peuvent en compromettre l’hygiène. Parmi eux, la transpiration qui favorise l’apparition et le développement de champignons qui sont responsables de mycoses. Ce sous-vêtement demeure ainsi un gage de protection de cette zone intime fragile et sujette aux irritations. Et pour cause, ce tissu empêche également les frottements externes avec certains vêtements moulants. Vous l’aurez sans doute remarqué, cette lingerie contient souvent une petite poche à l’intérieur. Pour l’heure, peu de personnes savent à quoi elle sert véritablement. Pourtant, son existence est moins anodine qu’il n’y paraît. Mieux encore, elle est grandement utile. A l’instar de cette petite poche, celle qui est à l’avant jean interpelle. Comme cette doublure, il y’a une raison à sa présence sur ces pantalons populaires.

Une doublure protectrice de la zone intime

Le nom de cette petite poche ? Le gousset. Cette petite couture au milieu du sous-vêtement a toute son utilité. Généralement, elle est en coton et elle sert à protéger la zone intime des frottements des vêtements qui peuvent être à l’origine d’irritations et de démangeaisons. Le gousset est particulièrement utile lorsque la culotte est fabriquée avec une matière irritante comme le polyester ou encore la dentelle, mais pas seulement. Ce petit bout de tissu qui recouvre le bas de ce qui protège des frottements absorbe également tout ce qui est susceptible d’être un terreau fertile contre les organismes pathogènes comme les champignons. Il crée un bouclier entre la culotte et les pertes et permet de garder la zone intime sèche. Une couture qui permet de maintenir l’hygiène de cette partie du corps particulièrement vulnérable en raison des muqueuses. Le vagin est un organe qui revêt de nombreuses particularités. Il est important de les connaître pour leur santé.

Comment adopter une bonne hygiène intime ?

Le docteur Jean-Marc Bohbot, infectiologue, andrologue et responsable de l’unité d’infectiologie génitale et Directeur médical de l’Institut Fournier à Paris explique comment assurer une bonne santé vaginale. L’expert souligne que, contrairement à ce qu’une majorité de personnes croient, rincer cette zone à l’eau claire n’est pas suffisant. « Elle altère le film hydrolipidique de la peau, ce qui empêche l’évaporation de l’eau, ce qui entraîne une déshydratation de la vulve » explique le spécialiste des infections. L’expert recommande plutôt de se laver au pain dermatologique, un produit qui ne contient pas de savon. L’alternative est également de se procurer un gel intime que l’on trouve facilement en pharmacie. Ces derniers sont adaptés à ces muqueuses qui peuvent être réactives au port de vêtements moulants.

Se laver une fois par jour est suffisant

Le médecin recommande de bannir l’utilisation de bains douches qui peuvent aggraver les symptômes de celles qui souffrent de mycose ou de sécheresse vaginale. Quant au savon de Marseille, il donne des explications qui indiquent pourquoi il faut absolument ne pas l’utiliser pour faire sa toilette . « C’est un produit beaucoup trop agressif et déshydratant pour la zone intime » avertit-il. Inutile d’insister en procédant à plusieurs lavages journaliers car pour une hygiène optimale, une fois suffit. Les experts recommandent de le faire à la main pour éviter les irritations et les rougeurs. Pour préserver une bonne hygiène intime, il existe 7 astuces à adopter dans son quotidien.

Lire aussi Voici pourquoi il faut mettre un savon sous le lit avant de dormir

Contenus sponsorisés