x

La mère qui a tué ses six enfants dans l’incendie de sa maison est libérée après huit ans

Après avoir été reconnue coupable du meurtre de ses six enfants, une femme a été libérée après huit ans de réclusion alors qu’elle devait purger une peine de 17 ans d’emprisonnement. Une décision qui a suscité la colère d’un bon nombre de personnes, estimant qu’elle mérite de rester plus longtemps en prison.

Selon le journal britannique The Sun, Mairead Philpott, âgée de 39 ans, aurait été libérée après avoir purgé une peine de 8 ans qui s’avère être la moitié de sa peine qui devait être de 17 ans de prison. Elle avait été condamnée en 2013 pour son rôle dans l’incendie criminel qui a emporté ses six enfants.

Mairead

Mairead Philpott a été condamnée à 17 ans de prison. Source : The Sun

Mairead et son mari Mick avaient comploté un incendie de leur domicile

Le couple ainsi qu’un ami à eux, Paul Mosley, avaient prévu d’incendier volontairement leur maison et incriminer de ce fait, la maîtresse de Mick, Lisa Willis. Par cet acte diabolique, ils espéraient que la détérioration, voire la destruction de la maison, leur permettrait d’obtenir une maison plus grande du conseil de Osmasto, Derby. Sauf que les choses ne se sont pas déroulées comme ils l’avaient prévu. Le feu déclenché par de l’essence, a pris le dessus et les Philpotts ont été incapables de le  maîtriser et de sauver leurs enfants. Jade, 10 ans, John, 9 ans, Jack, 8 ans, Jesse, 6 ans, Jayden, 5 ans et Duwayne, 13 ans, ont tous péri des suites de l’incendie qui les a emportés.

Mairead1

Les six enfants ont péri dans l’incendie. Source : The Sun

Après l’incendie tragique, les Philpotts ont reçu la sympathie d’un large public. Il s’est avéré, toutefois, qu’ils avaient versé des larmes de crocodile lors d’une conférence de presse, où ils demandaient d’arrêter les tueurs de leurs enfants. Ayant eu des doutes sur leur innocence, la police avait mis leur chambre d’hôtel sous écoute, ce qui leur a permis d’avoir des preuves de leur culpabilité, menant à leur arrestation.

Mairead2

Le couple a versé des larmes de crocodile lors d’une conférence de presse. Source : The Sun

Mick Phipott, sa femme Mairead et leur ami Paul ont été reconnus coupables d’homicide involontaire coupable. Mairead et Paul ont tous deux été condamnés à 17 ans de prison, tandis que Mick a été condamné à perpétuité avec une peine minimale de 15 ans.

Mairead Philpott a pourtant été relâchée après 8 ans d’emprisonnement

La libération de la mère sans coeur et son transfert dans une maison de transition a suscité l’indignation générale. David Spencer, du Center for Crime Prevention, déclare : « Cela est une moquerie absolue du système de justice pénale britannique. La justice n’a pas été rendue ». Et d’ajouter « Les tueurs comme Mairead Philpott ne devraient pas être libres d’errer dans les rues ». De son côté, la députée conservatrice du centre du Derbyshire, estime que Mairead devrait purger une peine à perpétuité.

Mairead3

Mairead Philpott a été libérée après seulement huit ans de prison. Source : The Sun

La mère de Mairead, malgré leur lien de parenté, condamne également la libération de sa fille qu’elle trouve outrageuse, estimant que son incarcération n’était pas assez longue.

Mairead4

La mère de Mairead condamne également la libération de sa fille. Source : The Sun

L’incendie volontaire et sanctions

Selon un article paru dans Sénat, en France, la destruction d’un bien conduisant à le réduire à néant est un acte fortement sanctionné. A cet effet, la destruction volontaire par incendie se divise en deux types d’infractions : le délit ou le crime.

Lorsqu’il s’agit d’un incendie provoqué volontairement par une substance explosive ou autre et susceptible de créer un danger pour autrui, il est considéré comme un délit puni de 10 ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende.

En cas d’incendie de bois, forêts, landes ou plantations, causant un dommage corporel à autrui ou à l’environnement, la peine pour ce crime est de 15 ans de réclusion avec une amende de 150 000 euros.

Contenus sponsorisés
Loading...