La mauvaise haleine : causes et solutions

Sommaire

Qui d’entre nous n’a pas souffert, au moins une fois dans sa vie, de la mauvaise haleine ? Également appelée halitose, elle est souvent source de complexe et de gêne pour la personne qui en souffre et pour son entourage. Zoom sur ce phénomène buccal.

La mauvaise haleine est généralement causée par les composés sulfurés produits par les bactéries présentes dans la bouche. Leur accumulation est due à plusieurs facteurs, dont:

  • Une mauvaise hygiène buccale,
  • Les problèmes dentaires tels que les caries ou les inflammations de la gencive,
  • Une sécheresse buccale,
  • Certaines maladies telles que les angines, les reflux gastriques, les maladies rénales ou hépatiques,
  • La consommation de certains aliments : ail, oignon, piment, café, etc.
  • Certains traitements médicamenteux.

Pour venir à bout de ce problème, il faut donc s’attaquer à sa source. En général, la mauvaise haleine causée par une maladie, une infection ou une carie disparait avec le traitement de celle-ci. C’est pourquoi une consultation médicale pour déterminer la cause exacte de ce phénomène est recommandée.

Si votre halitose est d’origine buccale, il vous suffit d’adopter quelques gestes quotidiens pour vous en débarrasser définitivement, sans avoir recours aux solutions temporaires telles que le chewing-gum ou les pastilles rafraichissantes.

Comme presque tous les maux, le tout commence dans votre assiette. Évitez donc les plats trop épicés, riches en sucre ou à base d’aliments qui favorisent la mauvaise haleine tels que le chou-fleur, l’ail, les anchois, etc. Ensuite, pensez à vous brosser la langue et les dents soigneusement pendant au moins 2 minutes, après chaque repas. Optez pour une brosse à dents souple qui n’agresse pas vos gencives. Utilisez également du fil dentaire pour éliminer les restes d’aliments qui restent coincés entre les dents et qu’un brossage régulier n’arrive pas à enlever. Vous pouvez terminer par un bain de bouche pour une touche de propreté et de fraicheur en plus. Toutefois, ces derniers sont à utiliser occasionnellement à cause de leurs effets secondaires.

Un dernier point très important : évitez la sécheresse buccale ! En effet, la salive a un rôle antibactérien qui protège la bouche contre l’accumulation des bactéries responsables des infections et de la mauvaise haleine. C’est pourquoi, il faut boire régulièrement et suffisamment d’eau (1.5 L) pour assurer une bonne hydratation de votre bouche et de votre corps en général.

Lire aussi La mauvaise haleine ? Un problème résolu !

Contenus sponsorisés