La marche est un médicament naturel, elle régénère le cerveau, soigne le stress et bien plus encore

La marche est un médicament naturel, elle régénère le cerveau, soigne le stress et bien plus encore


La marche

La science moderne, tend à apporter de plus en plus de preuves à l’affirmation d’Hippocrate relative aux bienfaits de la marche, en démontrant une fois encore la sagesse et le bien-fondé des recommandations du père de la médecine. D’après une étude de l’Université de Cambridge, marcher ne serait-ce que 20 minutes quotidiennement réduit les risques de décès prématuré d’un tiers. De plus, la marche réduit le stress, la tristesse, et a le pouvoir d’aider le cerveau à se régénérer.

L’origine des maladies

·        Un mode de vie induisant l’inflammation chronique

L’une des grandes calamités du monde occidental moderne est sans doute le mode de vie qui lui est propre. Ce dernier engendre assurément un nombre incalculable de troubles de maladies dont le point commun est qu’elles proviennent d’une congestion généralisée de l’organisme et d’un état d’inflammation chronique.

·        L’inflammation chronique associée à « un large spectre de maladies neurodégénératives »

L’inflammation est caractérisée par un état d’hypoxie au niveau des cellules et de l’organisme tout entier. Lorsque le corps contient trop de déchets et qu’il se trouve dans l’incapacité de les éliminer, ils s’accumulent et stagnent dans les espaces interstitiels, étouffent les cellules, les agressent et causent l’inflammation généralisée. Les cellules baignent alors dans les déchets et ne reçoivent plus assez d’oxygène et de nutriments. Leur bon fonctionnement est entravé et il arrive qu’elles dégénèrent.

La marche régénère le cerveau

Or, la marche en tant qu’activité physique permet d’améliorer la circulation du liquide interstitiel (lymphe et glymphe) et favorise l’évacuation des déchets qu’il transporte.

D’autre part, pratiquer une activité physique active la circulation du sang et son oxygénation. Les cellules sont ainsi mieux approvisionnées en sanget bénéficient de l’oxygène et des nutriments qu’il transporte.

D’après une étude menée par des chercheurs de l’Université de l’Illinois aux Etats-Unis, après que des personnes auparavant sédentaires eurent pratiqué la marche pendant un an à une fréquence de trois séances de 40 minutes par semaine, l’on a découvert la création de nouvelles connexions neuronales dans leurs cerveaux.

Par ailleurs, une étude de l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver au Canada, montre que la pratique régulière d’exercices d’aérobie tels que la marche avait conduit à une augmentation de la taille de l’hippocampe chez les participants. L’hippocampe est la région cérébrale impliquée dans l’apprentissage, la mémoire et la représentation spatiale, et fait partie des premières zones du cerveau touchées par les troubles neurodégénératifs comme la maladie d’Alzheimer.

La marche réduit les sentiments de tristesse et de déprime

Pour Julie Garden-Robinson, spécialiste de l’alimentation et de la nutrition à la North Dakota State University, « la pratique d’un exercice physique modéré tel que la marche, peut améliorer notre humeur tout en renforçant notre cœur et en réduisant nos risques d’avoir le diabète, le cancer et de nombreux autres problèmes de santé. »

Une étude de l’Université de Stanford révèle aussi que le fait de marcher une heure dans un espace naturel a permis de réduire sensiblement l’activité d’une certaine zone associée à la dépression et aux pensées négatives récurrentes dans le cerveau des participants.

La marche apaise le stress

Une étude de l’Université de Duke aux Etats-Unis a en outre permis aux chercheurs de conclure que l’exercice physique pourrait éventuellement réduire l’anxiété de même que ses symptômes.

La voie d’une meilleure santé cérébrale

Une bonne alimentation

Pour permettre à votre cerveau de fonctionner de la meilleure manière possible, voire pour améliorer vos capacités cognitives, une alimentation qui n’entraîne pas d’inflammation dans votre corps est une étape indispensable.

Ainsi, les aliments qui causent l’inflammation dans le corps sont les suivants : 
— Gras trans (fritures ; margarine ; chips, biscuits, gâteaux et pâtisseries industrielles…)
— Glucides raffinés (céréales raffinées ; sucreraffiné ; sirop de glucose-fructose…)
Viande rouge et viande transformée
— Alcool et tabac

Quant aux aliments anti-inflammatoires, ils sont comme suit : 
— Fruits et notamment les fruits rouges
— Légumes
— Poissons gras 
— Noix
— Huile d’olivevierge extra

Un bon sommeil

Pour avoir un cerveau en bonne santé, il est indispensable de dormir suffisamment, car c’est pendant le sommeil que le cerveau se nettoie : la circulation du système glymphatique (le liquide interstitiel du cerveau dont la fonction est l’élimination des déchets) s’active en effet lorsque nous dormons.

En ayant un bon sommeil, nous favorisons donc l’évacuation des déchets et des toxines présents dans notre cerveau et lui permettons de fonctionner au maximum de ses capacités.


Loading...