La maladie du pigeon peut s’attaquer à l’ensemble du système nerveux : Voici les symptômes et le traitement

Également connus sous le nom de rats ailés, les pigeons peuvent transmettre diverses maladies aux humains par leurs excréments. Parmi celles-ci figurent la salmonellose, l'histoplasmose, l'ornithose, la méningite et la cryptococcose. Cette dernière est également connue sous le nom de maladie du pigeon.

Pour éviter la propagation des maladies causées par le pigeon vous devriez :

Enlever les nids : cela peut paraître cruel, mais c’est une question de santé publique. Tous les nids et les œufs doivent être éliminés

Ne balayez pas les excréments : s’il y a des fientes de pigeons dans votre cour, ne les balayez en aucun cas. Mouillez avec de l’eau sanitaire et lavez soigneusement l’endroit, en gardant les mains, les pieds et le visage protégés

Fermez tout trou ou passage : cela les empêche de construire leur nid sans que vous vous en rendiez compte

Évitez d’exposer de la nourriture : ne laissez pas de restes de nourriture et aussi la nourriture pour animaux domestiques, afin que les pigeons ne deviennent pas dépendants de votre maison

Utilisez des agrafes : l’utilisation d’agrafes sur les avant-toits empêche les pigeons de se poser

Protégez les déchets : gardez les déchets dans un endroit bien fermé, inaccessible pour eux.

Ces mesures sont fondamentales pour qu’ils ne se logent pas dans votre maison et ne transmettent pas de maladies. N’oubliez pas de ne jamais balayer les excréments secs, car c’est précisément leur poussière, lorsqu’elle est inhalée, qui provoque la maladie du pigeon. Malheureusement, il s’agit d’un diagnostic difficile, compte tenu des symptômes communs, et il peut entraîner la mort.

pigeon

Deux décès confirmés au Brésil : 

Deux hommes sont morts récemment dans l’État de São Paulo, au Brésil. Ils étaient résidents de la ville de Santos. Leurs cas étaient similaires et ils ne se connaissaient même pas. Ils souffraient de plusieurs symptômes, tels que de forts maux de tête, de la fièvre, des vertiges et une fatigue constante. On leur a diagnostiqué plusieurs maladies, mais leur état n’a fait qu’empirer.

L’un d’eux, José Wilson de Souza, homme d’affaires, âgé de 56 ans. Après de nombreuses tentatives de traitement des maladies les plus diverses, a subi une attaque puis est tombé dans le coma. Extrêmement affaibli et sans traitement adéquat, il est mort quelques jours plus tard à l’hôpital Beneficência Portuguesa.

Une autre victime de la maladie des pigeons, le caméraman Mauro Sérgio Senhorães, âgé de 43 ans seulement. Cela faisait quatre mois qu’il essayait de trouver une solution à sa maladie, mais son corps ne résistait pas. Tout comme José, Mauro finit lui aussi par mourir à l’hôpital.

Symptômes

Cette maladie est transmise par l’inhalation de la poussière des excréments séchés de l’oiseau, lorsqu’ils sont en suspension dans l’air. Avec les excréments, les C. neoformans, des champignons qui attaquent le corps de l’intérieur, sont également inhalés.

Les symptômes sont assez communs et caractéristiques de nombreuses autres maladies, ce qui rend le diagnostic difficile. Parmi eux, on trouve la fièvre, la fatigue, les douleurs thoraciques, la raideur de la nuque, les maux de tête et les nausées. En outre, des cas de transpiration intense la nuit, de confusion mentale et d’altération de la vision peuvent apparaître. Dans les cas les plus graves, elle peut compromettre les yeux, les os et les poumons.

Peut-on la guérir ?

Si elle est diagnostiquée correctement, grâce à un simple examen qui peut être fait à partir d’urine ou de sang, oui. Cependant, comme les symptômes sont très similaires à ceux d’autres maladies, on ne la remarque généralement que dans les cas les plus graves. À ce stade, l’organisme est plus fragilisé, mais il existe des chances de guérison.

Comme la maladie ne se transmet pas entre humains ou animaux – uniquement par les matières fécales – il n’est pas nécessaire d’isoler le patient. Il peut être traité à l’hôpital, avec désinfection et hospitalisation, avec surveillance des signes vitaux et médication absolument contrôlée. Elle est potentiellement mortelle chez les personnes porteuses du virus VIH.

L’idéal est de suivre réellement la devise selon laquelle la prévention est le meilleur choix. Évitez l’infestation de pigeons en suivant les conseils donnés dans cet article et, si nécessaire, consultez un médecin.

Lire aussi Labyrinthite. Symptômes, causes et traitements

Contenus sponsorisés