La liste noire des médicaments sans ordonnance, ils sont dangereux pour votre santé

La liste noire des médicaments sans ordonnance, ils sont dangereux pour votre santé


La liste noire des médicaments sans ordonnance

L’industrie pharmaceutique est un secteur économique qui rapporte. En effet, la vente de médicaments avec ou sans ordonnance ne cesse d’augmenter. Grâce à la création de nouveaux besoins, à un marketing influent et aux relations commerciales entre les professionnels de la santé et les laboratoires pharmaceutiques, les consommateurs ne savent plus démêler le vrai du faux.

Sans compter, les diverses polémiques sur les médicaments génériques, sur les effets secondaires dangereux ainsi que le prix des médicaments qui intensifient cette confusion. C’est pour cette raison que l’on a vu apparaître une recrudescence de l’automédication. 

L’étude sur les dangers de l’automédication 

L’automédication désigne le fait pour un patient d’avoir recours à un ou plusieurs médicaments sans ordonnance. Toutefois, ce comportement peut être dangereux car les patients mélangent plusieurs substances médicamenteuses et parce que certains médicaments combinent plusieurs molécules qui peuvent être à l’origine d’affections graves. 
Comme le prouve l’enquête réalisée par le magazine 60 millions de consommateurs, certains médicaments en vente libre font encourir plus de risques aux patients qu’ils ne les soignent. Sur 62 médicaments analysés par le professeur Jean-Paul Giroud, pharmacologue clinicien reconnu, et Hélène Berthelot, pharmacienne, seulement 13 médicaments sans ordonnance ont un rapport entre le bénéfice et le risque sur la santé favorable. En ce qui concerne les autres médicaments, 21 ont une efficacité faible ou non prouvée et 28 sont risqués pour la santé. Dans la liste noire qu’ils ont établie, les principaux médicaments mis en cause sont : 

  • Les anti-rhumes car ils présentent un mélange de vasoconstricteur pour lutter contre le nez bouché, d’antihistaminique contre le nez qui coule et de paracétamol ou d’ibuprofène contre le mal de tête. Ce cocktail provoque un surdosage et des effets secondaires graves comme des accidents cardio-vasculaires, neurologiques ou encore des vertiges. 
  • Les antitussifs car ils contiennent plus de sucre que de principes actifs et peuvent contenir de l’ibuprofène qui représente un danger chez les femmes enceintes. Par ailleurs, certains sirops contre la toux peuvent altérer la capacité à conduire. 
  • Les médicaments contre le mal de gorge et les troubles intestinaux car ils sont également sources de sucres plutôt que de substances actives nécessaires au traitement des symptômes et de la pathologie. 

Pour illustrer davantage la supercherie qui réside autour de certains de ces médicaments, ils pointent également du doigt la différence de prix entre les médicaments remboursables et non-remboursables ; qui sont pourtant identiques. Effectivement, quand un médicament est en vente libre, son prix augmente en moyenne de 43%. 
Par conséquent, mieux vaut se tourner vers des alternatives naturelles et économiques qui permettent de préserver sa santé ! 

Les alternatives naturelles aux médicaments 

  1. Le miel  

Afin de renforcer l’immunité et de désinfecter des blessures, ou encore de soulager un mal de gorge, optez pour le miel. Sa richesse en vitamines et en minéraux lui confère des propriétés antibactériennes, antivirales et antifongiques. 

  1. L’huile d’olive

Efficace contre l’eczéma et la perte de cheveux, l’huile d’olive diminue la pression artérielle et régule le cholestérol grâce à sa teneur en antioxydants et en graisses mono-insaturées. 

  1. Le citron

Reconnu pour ses multiples vertus, le citron favorise le bon fonctionnement du système digestif, alcalinise le corps et lutte également contre les inflammations. Source de vitamine C, c’est un allié santé au quotidien. 

  1. Le cumin 

Source de flavonoïdes, de vitamines B et de minéraux, le cumin permet de lutter contre de nombreuses affections au vu de ses propriétés carminatives, antiseptique et antispasmodique. Il est excellent pour lutter contre les coliques et maux de ventre. 

  1. Le gingembre

Utilisé depuis bien longtemps, le gingembre permet de soulager diverses douleurs grâce à son action anti-inflammatoire, anti-nausées et antioxydantes. Il est particulièrement efficace pour les douleurs liées à l’arthrite et aux rhumatismes.