x

La fable de la fougère et du bambou que vous devriez lire lorsque vous traversez une épreuve difficile

Pour chaque individu sur terre, la vie est loin d’être un long fleuve tranquille. Entre les obstacles qui s’érigent devant nous, les joies qui s’entremêlent avec les peines, les injustices qui forgent notre personnalité et nous obligent à renforcer notre carapace, le cheminement vers le bien-être est semé d’embûches. Pourtant, nous sommes nombreux à oublier que notre énergie intrinsèque est une source précieuse de force et de bravoure, à condition d’en faire bon usage. Et la fable de la fougère et du bambou en est la parfaite illustration.

Passer par de grands moments de désarroi, vivre l’affliction d’un deuil ou  récolter les affres d’une situation difficile sont des étapes douloureuses mais pourtant nécessaires pour mieux avancer. En effet, ces épreuves font partie de ce qui pourrait nous rendre bien plus solides et prospères quand on réalise que la fameuse quête du bonheur ne tient pas son secret de sa destination mais du processus qu’elle nous impose.
Il serait donc utile de partager avec vous une belle histoire dont la morale nous rappelle qu’il vaudrait mieux ne pas perdre de vue ses aspirations, qu’importe l’adversité à laquelle nous sommes confrontés. Voici l’histoire de la fougère et du bambou.

fougere et bambou

La fable de la fougère et du bambou

Un jour, je me suis rendu dans la forêt pour m’entretenir avec un vieil homme qui, paraît-il, était un sage.

– Pourriez-vous me donner une bonne raison de ne pas m’avouer vaincu ? Lui ai-je demandé.

– Regarde autour de toi, m’a-t-il répondu. Tu vois la fougère et le bambou ?

– Oui, ai-je répondu.

– Quand j’ai semé les graines de la fougère et du bambou, j’ai fait très attention. La fougère a grandi très vite. Son vert brillant a recouvert le sol. Mais la graine de bambou n’a rien donné. Je n’ai pourtant pas renoncé au bambou.

menuisier

La deuxième année, la fougère est devenue encore plus brillante et abondante, mais de nouveau, la graine de bambou n’a rien donné. Mais je n’ai pas renoncé au bambou.

La troisième année, la graine de bambou n’a toujours rien donné. Mais je n’ai pas renoncé au bambou.

La quatrième année, de nouveau, la graine de bambou n’a rien donné. Mais je n’ai pas renoncé au bambou.

La quatrième année, une petite pousse de bambou est sortie du sol. En comparaison avec la fougère, elle était bien sûr très petite et insignifiante.

La sixième année, le bambou a grandi de plus de 20 mètres de haut. Il avait passé cinq ans à faire des racines pour le soutenir. Ces racines l’ont rendu fort et lui ont donné ce dont il avait besoin pour survivre.

Sais-tu que tout ce temps où tu t’es battu, en réalité, tu as formé des racines ?

Le bambou a un rôle différent de celui de la fougère, et pourtant, tous les deux sont nécessaires et embellissent la forêt.

Ne regrette pas un jour de ta vie. Les bons jours t’apportent du bonheur. Les mauvais jours t’apportent de l’expérience. Tous deux sont essentiels à la vie. Le bonheur te rend doux. Les tentatives te rendent fort. Les peines te rendent humain. Les chutes te rendent humble. La réussite te rend brillant…

Si tu ne réussis pas ce que tu veux faire, ne perds pas espoir, car peut-être que tu es seulement en train de fabriquer des racines.

fougere et bambou 2

Morale de l’histoire

Persévérance, résilience et patience. Trois maîtres mots qui peuvent nous être d’une utilité surprenante pour braver les aléas du quotidien, quelles que soient les difficultés rencontrées. En effet, en vous armant de persévérance et en transcendant les obstacles qui se présenteront à vous, votre idée du bonheur n’en sera que plus profonde, marquée par votre courage et votre aptitude à relever la tête après un moment difficile.

Ainsi, ce n’est pas parce que nous avons du mal à voir les résultats de nos efforts que ces derniers ne portent pas leurs fruits. Tout au contraire, un travail constant et régulier est la pierre angulaire de la réussite, même si cette dernière tarde à se manifester.

Par ailleurs, cette histoire nous montre l’importance de résister et de s’adapter en dépassant les difficultés qui croisent notre chemin. Plutôt que de les laisser nous affaiblir, il faut les voir comme des points d’appui pour avancer et en sortir plus riche en enseignements.

Contenus sponsorisés
Loading...