x

La Coronavirus peut engendrer des séquelles sur le long terme chez certains patients

Connu sous le nom de Covid-19, la maladie infectieuse causée par le coronavirus peut donner lieu à des symptômes spécifiques selon les malades. L’âge, l’état de santé général et les défenses immunitaires sont autant de facteurs qui peuvent justifier l’impact de la maladie sur le corps. Même si les scientifiques ont abouti à moult connaissances concernant ce nouveau virus, il continue de soulever de multiples interrogations. Plusieurs personnes se demandent si cette infection peut causer des séquelles sur le long terme. Réponse avec le docteur Gérald Kierzek, cité par Doctissimo

Depuis son apparition en Chine, le coronavirus s’est propagé dans tous les pays du monde, engendrant une pandémie sans précédent. Pour freiner la transmission du virus, les gouvernements ont pris des mesures drastiques en imposant un confinement de la population.

Malheureusement, le Sars-CoV-2 a tout de même coûté la vie à plus de 515 973 personnes dans le monde et continue de circuler activement dans de nombreux pays. Désormais, la question qui se pose est la suivante : les personnes guéries de la maladie virale sont-elles à l’abri de séquelles potentielles ?

Des séquelles selon le cas

Quand la Covid-19 prend une forme bénigne

Dans la plupart des cas, la maladie est dite “bénigne”, c’est à dire dépourvue de complications qui mettent en jeu le pronostic vital du patient. En plus de la fièvre, de la toux et de la fatigue, les patients infectés par le Sars-CoV-2 peuvent avoir des courbatures, des douleurs, une congestion nasale, des céphalées, une conjonctivite, des maux de gorge, une diarrhée, des troubles cutanés ou encore une perte de goût (agueusie) ou de l’odorat (anosmie), indique l’OMS.

Généralement, ces signes cliniques reflètent une forme bénigne de la maladie et disparaissent progressivement. Toutefois, l’agueusie et l’anosmie peuvent durer plusieurs semaines et “nécessitent parfois de la rééducation avec un médecin ORL”, indique Gérald Kierzek, médecin et auteur du livre Coronavirus : comment se protéger ? En outre, il arrive parfois qu’après la guérison, certaines personnes ressentent toujours une fatigue inhabituelle qui peut devenir handicapante au quotidien.

Quand la Covid-19 prend une forme sévère

Chez certaines personnes, généralement celles qui sont d’un âge avancé ou qui présentent des problèmes de santé sous-jacents, la maladie peut prendre une forme sévère. Dans ce cas, la maladie infectieuse peut causer des séquelles plus lourdes qui doivent être prises en charge de façon précoce :

– Une attaque virale

La Covid-19 peut s’attaquer à tous les organes du corps. “Le coronavirus, comme tous les virus, attaque absolument tous les organes”, indique le Dr Kierzek. Dans certains cas, le virus touche le cœur, les vaisseaux, les poumons et le cerveau d’un individu, causant des lésions plus ou moins sévères. Face à cet agent pathogène, le système immunitaire peut provoquer une inflammation dont les conséquences peuvent être très graves et fatales dans certains cas.

– Des lésions pulmonaires

Lorsque l’inflammation s’atténue dans les poumons, elle peut y laisser des lésions. Parfois, cela peut causer au patient des troubles respiratoires dans le futur, comme le montre une vidéo 3D mise en ligne par des chercheurs de l’hôpital George Washington aux États-Unis. Comme l’explique le Dr Kierzek, en cicatrisant, le poumon “fait perdre un certain pourcentage d’activités d’oxygénation du sang”, d’où la gêne respiratoire qui peut être constatée par des patients guéris.

– Des troubles cardiovasculaires

Selon une étude portant sur les séquelles cardiovasculaires liées à la Covid-19, il a été démontré que “ les infections virales peuvent déclencher des syndromes coronariens aigus, des arythmies ou des insuffisances cardiaques”, révèle Mohammad Madjid, cardiologue américain. “La maladie à coronavirus de 2019 peut soit induire de nouvelles pathologies cardiaques ou exacerber des pathologies cardiovasculaires sous-jacentes”, souligne-t-il.

– Des conséquences rénales

Le coronavirus peut également s’attaquer aux reins d’une personne malade. Selon le professeur Stéphane Burtey, néphrologue, plus de 20% des patients admis en réanimation développent une insuffisance rénale.

– Des manifestations neurologiques

Selon une étude scientifique, un patient guéri de la maladie peut manifester des états de confusion et d’agitation ou encore des accidents vasculaires cérébraux (AVC) . Toutefois et toujours selon le Dr Kierzek, les médicaments utilisés en réanimation peuvent causer “un delirium, des pertes de mémoire, une désorientation…”. Mais ces conséquences sont passagères et s’atténuent au fil du temps.

– Des souffrances psychologiques

Généralement, être infecté par ce nouveau virus qui bouleverse la planète engendre une véritable détresse psychologique. Le patient peut se retrouver désarmé face à cette maladie qui affaiblit son corps et le rend vulnérable. Lorsqu’en plus, le malade est admis en réanimation, il se retrouve paralysé sous une machine qui respire à sa place. Cela provoque un stress intense et inéluctable qui peut durer même après la guérison.

Contenus sponsorisés
Loading...