La cause profonde de l’autisme a été découverte… Et non, ce ne sont pas les vaccins

La cause profonde de l’autisme a été découverte… Et non, ce ne sont pas les vaccins


La cause profonde de l’autisme a été découverte

L’autisme est une maladie s’illustrant par des troubles du développement débutant dès le plus jeune âge. Actuellement, aucune guérison n’est possible et c’est bien pour cela que les scientifiques cherchent à comprendre la maladie et à en découvrir la principale cause. Sur cette piste, plusieurs vaccins ont été pointés du doigt. Pourtant, il semblerait que l’origine de l’autisme se trouve ailleurs. Explications.

L’autisme 

Touchant 1 enfant sur 160 dans le monde, l’autisme est un trouble envahissant du développement selon la classification internationale des maladies de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il s’agit d’une maladie qui affecte les fonctions cérébrales et ce dès l’enfance. 

Les symptômes se caractérisent par des troubles du langage, que ce soit dans la difficulté d’apprentissage que dans le rythme et la manière de regarder l’interlocuteur, des troubles du comportement (hypersensibilité, mouvements répétitifs, crises de colères aiguës, dépendance excessive aux rituels quotidiens) ainsi que des problèmes de sociabilité. Généralement, l’enfant n’est pas capable de répondre à son prénom, de maintenir un contact visuel, d’exprimer ses émotions ou encore de recevoir des marques d’affections. Ainsi, les signes nécessitant une consultation médicale sont une absence de gazouillis à l’âge d’un an, un manque flagrant de communication (absence de gestes ou mutisme par exemple), des difficultés à dire et retenir des phrases, comportements ou manières de faire déjà acquises à l’âge de deux ans. 

Bien qu’aucun traitement actuel ne permette de soigner cette pathologie, dès que l’autisme est diagnostiqué, une prise en charge précoce permet d’appréhender la maladie et de vivre avec, tant pour le malade que pour sa famille

Actuellement, les scientifiques recherchent toujours la cause principale de l’autisme et il semblerait qu’il vienne de faire une avancée considérable dans le domaine. 

La cause réelle de l’autisme selon les scientifiques 

Jusqu’alors, un lien avait été établi entre les vaccins et l’autisme. Une théorie datant de 1998 et réalisée par le Dr Andrew Wakefield avançait que l’aluminium contenu dans les adjuvants des vaccins pouvait être à l’origine de l’autisme. Or, de nombreuses études scientifiques ont démontré le contraire selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). 

Par ailleurs, une nouvelle étude a mis en avant le fait que la cause réelle de l’autisme serait un trop grand nombre de connexions cérébrales. Publiée dans la revue Nature Communications dont l’auteur n’est autre que Azad Bonni, le chef de département des neurosciences de la Washington University School of Medicine à St Louis, l’étude explique que le dysfonctionnement du gène RNF8, qui aide à réguler les connexions et la communication entre les neurones, serait à l’origine de l’autisme. En effet, lorsque ce gène fonctionne mal, un excès de synapses se forme et surcharge l’organisme, ce qui a pour effet de perturber le cerveau et les fonctions cognitives. 

Les chercheurs ont découvert cela après avoir retiré le gène RNF8 du cerveau des rats, cobayes de l’étude. Bien qu’il s’agisse d’une piste plausible au vu d’études plus anciennes mettant également en avant la mutation d’un gène responsable de l’autisme, ces résultats sont à approfondir afin de pouvoir mettre en place un traitement contre cette maladie.