Kung Fu vaginal : la technique qui augmente les chances d’avoir un orgasme

Avez-vous déjà entendu parler du Kung Fu vaginal ? Cette pratique insolite née outre-Atlantique consiste à muscler son périnée pour augmenter les chances d’avoir un orgasme. Pour Kim Anami, à l’origine de cet art de musculation surprenant, “l’objectif est de reconnecter la femme à son corps et à son pouvoir sexuel”. On vous en dit plus.

Interrogée par le magazine People, la créatrice de cette tendance extravagante est une experte en haltérophilie vaginale. Le principe ? Tonifier son périnée à l’aide d’exercices qui sollicitent directement l’organe génital féminin

Qu’est-ce que le Kung Fu vaginal ?

Pour Kim Anami, spécialisée dans le renforcement du périnée, cette méthode permet d’améliorer la vie sexuelle et de tonifier le vagin, un peu comme un lifting. “Dans le programme de Kung Fu vaginal que j’enseigne, tout repose sur la tonification du périnée et du vagin avec un entraînement de musculation”, a-t-elle expliqué. A ses yeux, le manque de sensations ressenti par certaines femmes résulte en réalité d’une mauvaise utilisation de l’organe. “Comme pour tout muscle non sollicité, il va souffrir d’atrophie”, ajoute-t-elle, indiquant que cela peut entraîner une dissociation du vagin, son engourdissement et une diminution de la libido. Heureusement, l’experte semble avoir trouvé la solution puisqu’elle affirme que le Kung Fu vaginal permet de revigorer le vagin pour qu’il puisse accomplir sa fonction : “donner de multiples orgasmes et un plaisir qui peut vous changer la vie”. 

kimanami 1024x536 1
Kim Anami enseigne le Kung Fu vaginal – Source : Rolloid

En quoi consiste la pratique de cet art insolite ?

En pratique, le Kung Fu vaginal consiste à porter des poids à l’aide des muscles du vagin, “en parallèle d’une guérison mentale et émotionnelle”, souligne Kim Anami. Elle raconte qu’elle a découvert cette discipline grâce à des préceptes taoïstes il y a plus de 15 ans et que cela l’a poussée à en faire l’expérience. “Non seulement j’ai senti que mon vagin était plus fort, mais mes orgasmes étaient aussi plus puissants et agréables”, fait-elle remarquer. 

perinee 1024x683 1
Muscler son périnée – Source : Pinterest

Pour muscler son organe génital, Kim utilise un œuf de jade auquel elle attache toutes sortes de poids. Par la suite, elle insère ce dernier dans son vagin et contracte ses muscles pour soulever des objets. Planche de surf, fruits tropicaux…l’experte en musculation vaginale peut soulever jusqu’à 4,5 kilos à l’aide de ce seul organe.  Après avoir observé des effets bénéfiques sur son corps, elle raconte avoir commencé à incorporer cette méthode dans son travail en tant que coach sexuelle et relationnelle. Elle cite d’ailleurs une myriade de bienfaits résultant de cette technique de musculation. Parmi eux : une libido plus importante, plus d’orgasmes, des accouchements moins douloureux et une peau plus raffermie. “Je vois cela comme un droit féminin fondamental”, affirme Kim. 

kung fu vaginal1 1024x768 1
Les poids sont attachés à un oeuf de jade – Source : Peacock Plume

Y a-t-il des risques à pratiquer le Kung Fu vaginal ?

Pour le Dr Hilda Hutcherson, professeure en gynécologie obstétrique au centre médical de l’université de Columbia, le risque est le même que pour tout exercice physique mal réalisé. Par ailleurs, elle souligne que les exercices de Kegel classiques pour renforcer le périnée peuvent présenter quelques difficultés pour les femmes qui ne savent pas quel muscle contracter. “Les poids vaginaux en font une activité plus simple et amusante”, explique le médecin, ajoutant que cela peut aider à lutter contre l’incontinence urinaire modérée. Pour autant, les poids ne doivent pas être lourds et se limiter à quelques grammes seulement, précise-t-elle. “Vous n’avez pas besoin de plus pour observer de bons résultats”, poursuit le Dr Hutcherson. “Attacher des pastèques à votre vagin peut vous donner une bonne vidéo YouTube, mais cela augmente les risques de blessure au niveau de ces mêmes muscles que vous essayez de renforcer”, met-elle en garde. 

perinee1 1024x451 1
Muscler son périnée – Source : Istock/Psychologies

Quel est le rôle du périnée dans l’orgasme ?

Travailler son plancher pelvien (ou périnée) est la garantie de meilleures sensations favorisant l’épanouissement sexuel. A cet effet, il existe des exercices ciblés pour faciliter la maîtrise du plaisir et améliorer la tonicité du vagin. En effet, le périnée englobe plusieurs muscles. Il entoure l’anus et l’urètre et est relié à la prostate chez les hommes ou au vagin chez leurs homologues féminines. Le Dr Bautrant, gynécologue et chirurgien explique que son rôle est essentiel pour augmenter l’intensité des orgasmes et le plaisir ressenti durant un rapport sexuel. Si le maîtriser relève parfois d’un art, les méthodes s’apprennent et peuvent parfaitement être pratiquées. Pour savoir s’il est assez tonique, contractez la zone vaginale quelques secondes et relâchez. Normalement, vous devriez ressentir une pression importante et une aisance au moment de décontracter les muscles. Si vous en êtes incapable ou que la pression est trop faible, il peut s’avérer utile d’effectuer quelques exercices de tonification. La méthode de Kegel notamment repose sur des séries de contractions en position assise ou allongée. Pour ce faire :

  • Adoptez une position confortable
  • Contractez le plancher pelvien pendant 5 secondes, puis relâchez pendant 10 secondes.
  • Après une pause de 10 secondes, répétez l’exercice à nouveau.
  • Faites une série de 10 contractions, 3 fois par jour. 

Pour éviter de contracter vos muscles abdominaux en même temps, placez une main sur votre ventre. Si vous ressentez une douleur dans d’autres parties du corps, cela signifie que vous avez contracté les mauvais muscles. 

Lire aussi Quels sont les bienfaits de l’orgasme féminin pour la santé ?

Contenus sponsorisés