Le kit de survie pour des cheveux colorés en bonne santé

Vous avez craqué pour un magnifique blond cendré mais voilà que depuis quelques temps, vos cheveux ressemblent à une tête de loup, tout rêches et tout fragilisés. Les cheveux colorés nécessitent des soins précis pour éviter pointes fourchues, une couleur qui dégorge, une crinière qui se dévitalise. Voici notre mode d’emploi pour entretenir son crin mais aussi sa coloration.

Les ennemis jurés des cheveux colorés

Des couleurs flashy qui se délavent, des reflets marron qui virent au cuivre, du blond qui se ternit, mais pourquoi donc les cheveux colorés perdent en intensité au fil des semaines ? Certains facteurs sont plus agressifs que d’autres, dès qu’il s’agit de notre survie capillaire.  Les UV et le lisseur arrivent en tête de cortège. Pareil pour le chlore, le calcaire ou l’eau salée. La fuite des pigments est irréversible.

Quel shampooing pour mes cheveux colorés

Eh oui, pour chouchouter ses cheveux colorés, on ne se jette pas sur n’importe quel shampooing. Pour éviter que la couleur ne ternisse trop vite, il est tout d’abord recommandé de se laver avec parcimonie et de privilégier des shampooings doux qui ne vont pas décaper la fibre capillaire. Optez pour les shampooings repigmentants, qui aident les cheveux à garder une couleur flamboyante et vive, tout en apportant à votre chevelure hydratation, restructuration et protection optimales. Un shampooing déjaunisseur aux actifs naturels lissants convient mieux aux chevelures blondes et aide à refermer les écailles du cheveu et à retenir la couleur plus longtemps.

Une des erreurs les plus communes après l’étape de la coloration c’est de lésiner sur les soins raviveurs, qui ont l’avantage de laisser votre crinière se reposer, entre deux colorations, tout en affichant une couleur aussi intense. Leur action : ils revivifient les cheveux tout en les nourrissant. Ils se déclinent sous forme de shampooing, d’après-shampooing ou de masque.

Les précautions à suivre pour prendre soin de ses cheveux colorés

Les cheveux colorés ont besoin d’être entourés d’une attention particulière. L’idéal ? Des produits adaptés qui préservent l’intensité de la couleur et régénèrent vos cheveux en profondeur. 

Un réflexe logique voudrait qu’on s’imbibe les cheveux de la racine aux pointes d’huiles, pour nourrir et réparer sa fibre capillaire, sauf que la couleur et l’aspect de nos cheveux en pâtissent. En effet, le volume de ces agents pousse les pigments de la couleur. Il faut donc leur préférer des huiles aux molécules fines ou des soins toujours à base d’huiles, mais spécialement conçus pour les cheveux colorés.

  • Si vous êtes une adepte du rituel de bain d’huile, ayez les bons réflexes. Induisez-vous la chevelure d’huile végétale avec l’huile Avant Shampooing de Elsève aux 6 huiles de fleurs rares (mettre packshots), sur les pointes et les longueurs et uniquement sur les pointes si vos cheveux sont gras, attachez-les et laissez agir environ 30 minutes en enveloppant votre tête d’une serviette chaude.
  • Faites ensuite votre shampooing habituel pour enlever les résidus d’huile. Rincez-vous à l’eau tiède car l’eau chaude agresse le cuir chevelu. Vous pouvez également ajouter un peu de vinaigre de cidre dans votre eau de rinçage pour des cheveux plus brillants ou utiliser en complément des sprays revitalisants sans rinçage.
  • Il existe des lotions démêlantes prêtes à l’emploi à utiliser sur cheveux essorés pour faciliter le coiffage. Coiffez-vous délicatement à l’aide d’un peigne en bois à larges dents et pensez aux sérums et huiles de soins pour resserrer les écailles du cheveu.
  • Le lisseur est fragilisant, évitez-le au maximum et utilisez un protecteur thermique si vous tenez vraiment à vous lisser les cheveux.

Bannissez les produits coiffants à base d’alcool qui assèchent les cheveux, en faveur de produits enrichis en kératine. Protégez vos cheveux des expositions au soleil, de l’eau calcaire et du sel de mer aussi, en usant de soins solaires adaptés.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close