Job de rêve : Vous pouvez être payé 13 500€ pour rester allongé 70 jours

D’après les scientifiques, le sommeil occupe un tiers de notre temps de vie et ce n’est pas juste une question de durée, car il occupe par la même occasion une place centrale dans notre bien-être ainsi que dans notre équilibre corporel. Nous entendons d’ailleurs souvent que le sommeil représente une nourriture pour le cerveau, ce qui n’est pas faux puisque ne pas dormir suffisamment peut réellement provoquer des défaillances au niveau de plus d’une fonction du corps.

Quand est-ce qu’on peut considérer que l’on dort suffisamment bien et longtemps ?

Il n’existe en réalité aucune norme précise qui puisse nous indiquer le nombre idéal d’heures que chaque personne devrait passer à dormir. Mais les scientifiques s’accordent à dire que la plupart des adultes ont besoin d’à peu près 8 heures de sommeil par nuit. Sachant que certains dorment moins de 7 heures et s’en portent parfaitement bien. Il peut aussi arriver de tomber sur des personnes qui ont besoin de plus de neuf heures de sommeil par nuit pour vraiment être en forme. Et puisque nous parlons d’exceptions, Julie Carrier, une spécialiste dans le domaine du sommeil affirme que les gens qui ne dorment que six heures par nuit et ne manifestent aucun symptôme de somnolence représentent un cas d’une extrême rareté. 

D’après les spécialistes de la « Sleep Foundation » américaine, dormir suffisamment est synonyme de ne pas somnoler jusqu’à la fin de la journée suivante. Dans son livre Vaincre les ennemis du sommeil, Charles Morin, expert en troubles du sommeil, explique qu’une personne qui s’est suffisamment bien reposée pendant la nuit saura rester vigilante même si elle se retrouve dans une pièce où il fait chaud ou qu’elle se met à écouter une conférence ennuyeuse juste après un repas copieux. D’ailleurs, le fait de retarder l’alarme du réveil veut généralement dire que vous n’avez pas assez dormi. 

Et si vous étiez payé pour dormir bien plus longtemps que d’habitude ?

La Nasa a récemment lancé une annonce concernant un travail qui consiste tout simplement à dormir pendant 70 jours en contrepartie d’une rémunération de 12 000£, ce qui correspond à environ 13500€.

Cet organisme a en réalité fait cette proposition inhabituelle car ses chercheurs ont besoin de voir comment le corps humain peut être capable de s’adapter à l’impesanteur, le meilleur moyen était du coup d’engager des participants qui seraient prêts à rester couchés pendant une longue période de temps.

La finalité derrière de telles études est en fait de mettre en place des mesures afin d’atténuer les effets possiblement indésirables des vols spatiaux et pour que la collecte des données se passe dans les meilleures conditions, la NASA fait appel à des sujets humains. 

Job de reve

Job de reve

Dans le cadre de cette expérience, le sujet doit vivre, manger et même prendre sa douche dans la même position qui pousse le corps à devoir s’adapter comme s’il était dans l’espace, tout ceci sous surveillance directe des experts bien entendu.

Mais si le fait de partir à l’aventure et de simuler un vol spatial en restant couché ne vous tente pas, sachez quelque chose de similaire a déjà eu lieu en Finlande.

En 2013, l’hôtel Finn de Helsinki a embauché des « dormeurs à temps plein » pour tester le degré de confort des lits en vue d’améliorer au possible l’expérience des visiteurs. Cependant, la paresse aigüe n’était pas la seule qualité exigée, chaque candidat devait bien maîtriser l’anglais et le finnois, sachant que le russe pouvait être considéré comme un avantage supplémentaire.

Et vous ? Seriez-vous prêt à participer à de telles expériences pourvu qu’on vous paie ? 

Lire aussi Elle oblige son mari à dormir sur le canapé après une dispute et le retrouve mort le lendemain

Contenus sponsorisés