Jean-Pierre Pernaut forcé et obligé de quitter TF1 ? Explications

Imperceptible et redoutable, le coronavirus circule toujours activement dans le globe après plusieurs mois de lutte. En France et depuis le début de la crise sanitaire, Jean-Pierre Pernaut est conscient du danger qui le menace particulièrement en raison de ses antécédents médicaux. En sachant que la situation épidémiologique dans l’Hexagone risque de s’aggraver, le présentateur préféré des Français pense-t-il à quitter TF1 ? TV Mag apporte quelques éléments de réponse.

S’il y’a bien un journaliste qui s’est démarqué de tous durant cette pandémie, c’est Jean-Pierre Pernaut. Ce dernier, qui a souffert d’un cancer de la prostate il y a près d’un an et demi, a décidé de prendre les précautions nécessaires pour ne pas contracter le Covid-19. Il s’est donc confiné chez lui, en Picardie, cédant sa place à son remplaçant invétéré, Jacques Legros, qui a assuré quotidiennement la présentation du journal de 13h sur le plateau de TF1.

De son côté, Jean-Pierre Pernaut n’a pas disparu du petit écran et a aménagé un studio d’enregistrement chez lui pour animer deux rubriques spéciales, “Le 13 heures à la maison” et “Le 13 heures avec vous”. Aujourd’hui, les téléspectateurs s’inquiètent de voir leur présentateur favori quitter le plateau encore une fois. Dans une interview accordée à TV Mag, Jacques Legros tente de se montrer rassurant.

Jean-Pierre Pernaut a connu le succès durant le confinement

Dès l’annonce officielle du confinement en France, le journaliste a pris la décision d’abandonner le plateau télévisé pour s’enfermer chez lui, en Picardie. Conscient d’être une personne à risque face au nouveau coronavirus, il a mis sa santé au premier plan alors que l’épidémie gagnait du terrain dans l’Hexagone.

pernaut1
instagram

L’homme, qui a fêté récemment ses 70 ans, a été victime d’un cancer de la prostate il y a près d’un an et demi. Il a donc jugé plus judicieux de ne plus se rendre sur le plateau, tout en régalant ses fans quotidiennement en commentant des événements de l’actualité à sa manière. En effet, Jean-Pierre Pernaut ne mâche pas ses mots quand il s’agit de dénoncer certaines incohérences de la part du gouvernement ou des citoyens. Le journaliste n’a pas manqué de soulever l’imprudence des Français lors de la fête de la musique ou encore lors du second tour des élections municipales.

pernaut
instagram

“Vous vous souvenez des images de la Fête de la musique où nous nous sommes étonnés que des milliers de jeunes ne prennent aucune précaution face au coronavirus, c’était frappant aussi en regardant la télévision hier soir, dans toutes les réunions politiques qui ont suivi le vote. Finis les masques, finie la distanciation, tout le monde collé-serré, plein de bisous, des danses parfois”, avait-il annoncé lors de son quotidien de 13h au lendemain des élections municipales. En sus, il n’y est pas allé de main morte pour dénoncer les décisions gouvernementales qui ne lui semblaient pas toujours pertinentes dans la gestion de l’épidémie. Grâce à son dévouement et à son franc-parler hors pair, le journaliste a connu un vif succès auprès de ses fans.

Risque-t-il de quitter TF1 ?

L’augmentation des cas constatée en France préoccupe. Dans un avis rendu public ce lundi, le Conseil scientifique a souligné la probabilité d’une deuxième vague à l’automne, indique Le Monde. Dans ce sens, le gouvernement semble se préparer à d’éventuelles mesures à mettre en place. Ainsi, les fans de Jean-Pierre Pernaut en viennent à se poser la question : risque-t-il de quitter TF1 si la situation épidémiologique venait à s’aggraver ? Certains en viennent à se demander si Jacques Legros, qui a l’habitude de remplacer le journaliste de 70 ans sur TF1, pourrait prendre définitivement sa place.

Toutefois, il semblerait que cette hypothèse ne soit pas d’actualité. “Jean-Pierre Pernaut est une star. Moi, je suis juste connu, c’est tout”, a confié son éternel remplaçant au Figaro. “C’est lui qui a imaginé ce journal et lui qui le mène de main de maître depuis trente-deux ans. Moi, j’ai pris le train en route.

Je fais mon métier avec bonheur, j’écris des livres, je me passionne pour le vin, je gère ma société et j’accompagne les gens que j’aime. J’ai 69 ans, je suis libre et pas prêt de renoncer à ma liberté”, a ajouté Jacques Legros. Jusqu’à preuve du contraire, il semblerait donc que Jean-Pierre Pernaut continuera à tenir les rênes du journal de 13 heures, bien qu’il ne se soit pas prononcé sur la question, tout en comptant sur son fidèle Joker Jacques Legros durant son absence.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close