x

Jalouse, une femme tue son amant et le cuisine

Nous sommes parfois confrontés à des sentiments de déception, de frustration et de colère lorsque nous interagissons avec nos collègues, les membres de notre famille ou notre partenaire. Cependant, pour certaines personnes, ces sentiments peuvent les mener à des actions de violence et parfois même au meurtre. Dans cet article, nous allons exposer le cas d’une femme qui est allée jusqu’à tuer son amant et le cuisiner, rapportent nos confrères du Independent.

Les homicides dans les couples

Le dialogue autour des homicides dans les couples porte souvent sur des antécédents de violence conjugale au sein de la relation, plutôt que sur les raisons pour lesquelles le coupable a tué son partenaire.

Il existe de nombreux cas d’homicides entre partenaires intimes pour lesquels il n’existe aucune preuve de violence conjugale antérieure. Alors, pourquoi un homicide pourrait-il se produire dans une relation apparemment non violente ?

Une étude récente a examiné 149 homicides en Australie afin de déterminer qui tue qui et pour quelle raison.

D’après les résultats de l’étude, la raison la plus courante d’homicide entre partenaires intimes était la jalousie, suivie du gain, puis de l’amour.

Jalousie

Les homicides liés à la jalousie impliquent un agresseur qui pense qu’il risque de perdre son partenaire pour quelqu’un d’autre. L’amant de l’agresseur ou son rival peut être la cible de ces homicides.

La jalousie était à l’origine du plus grand nombre d’homicides entre partenaires intimes examinés dans l’étude, avec 40%. Ces cas de jalousie comprenaient tous des maris qui avaient tué leur femme.

Gain

Le deuxième motif d’homicides entre partenaires intimes étudiés était le gain, avec 23%.

Dans ces cas, l’homicide était principalement motivé par l’acquisition d’un avantage personnel et tangible. Ces victimes ont été tuées parce qu’elles avaient quelque chose que l’agresseur voulait, comme de l’argent ou des biens.

Contrairement aux homicides de jalousie, les homicides de gain étaient plus souvent commis par des femmes avec 5 cas sur 7, et la raison était lucrative, soit parce que la femme souhaitait un versement d’assurance et des avoirs, soit parce qu’elle pensait qu’elle allait être privée du testament à la suite d’un divorce.

Amour

Enfin, des homicides motivés par l’amour sont commis afin que l’agresseur puisse éliminer une personne qu’elle aime d’une situation qu’il estime être «pire que la mort». Cela peut se manifester de deux manières.

Les homicides altruistes peuvent impliquer une personne qui a l’impression que la situation est si grave qu’ellepréfère voir la victime mourir plutôt que d’être en vie pour en faire l’expérience. Alternativement, les homicides commis en aidant un proche à se suicider peuvent aussi être motivés par l’amour.

Les homicides d’amour représentaient 17% des homicides examinés dans l’étude. Les victimes de ces homicides étaient généralement très malades et souffraient de maladies physiques et mentales chroniques. La cause la plus courante de décès dans les homicides d’amour était le poison.

En guise d’illustration, voici un cas très étrange dans lequel une femme a tué son amant par jalousie et l’a cuisiné en le donnant à manger à des gens.

Tuer et cuisiner son amant

En 2018, aux Émirats arabes unis, une femme de 30 ans a été accusée de meurtre, après avoir avoué avoir tué son petit ami et servi sa dépouille comme nourriture.

Le crime n’a été découvert qu’après que le frère de la victime eut retrouvé une dent humaine dans le mixeur de la femme en question. L’homme a ensuite signalé la disparition de son frère à la police d’Al-Ain, qui avait effectué des tests d’ADN sur la dent et confirmé que celle-ci appartenait à la victime.

Après avoir été interrogée sur la disparition de l’homme par la police, la femme a avoué le meurtre, le qualifiant d’un moment de « folie », affirmant qu’elle avait voulu se venger après avoir subvenu aux besoins financiers de son amant pendant plusieurs années.

La coupable qui est d’origine marocaine entretenait des relations avec la victime pendant sept ans et l’avait tué après que ce dernier ait annoncé son intention d’épouser une autre femme.

La police n’a pas révélé comment la victime avait été tuée, mais elle a révélé que la femme avait coupé et fait cuire son partenaire et avait servi sa dépouille dans un plat traditionnel à base de riz et de viande à des ressortissants pakistanais travaillant dans une construction à proximité. Les restes ont été donnés aux chiens du quartier.

La femme a ajouté qu’elle avait demandé l’aide d’une amie pour nettoyer son appartement après le meurtre. Au cours de son interrogatoire, l’amie de la femme a déclaré qu’elle n’avait pas été témoin du crime, mais qu’elle avait remarqué des taches de sang au domicile de la femme.

L’accusée aurait été envoyée à l’hôpital pour des examens de santé mentale, dans l’attente de son procès.

Que pensez-vous de cet acte ? Pourquoi la jalousie pousse-t-elle certaines personnes à commettre des meurtres ? N’hésitez pas à nous faire part de votre avis !

Contenus sponsorisés
Loading...