J’ai perdu 13 kilos grâce à cette astuce simple des japonaises

J’ai perdu 13 kilos grâce à cette astuce simple des japonaises


J’ai perdu 13 kilos grâce à cette astuce simple des japonaises

Entre les challenges pour maigrir et les régimes qui voient le jour quotidiennement pour nous aider à perdre du poids, nous oublions parfois l’intérêt essentiel de cette perte de poids : celui de prendre soin de sa santé. Ainsi, au lieu des régimes draconiens et d’exercices physiques intenses, découvrez cette méthode japonaise qui va révolutionner votre façon de perdre du poids !

Le corps humain est constitué, entre autres, de tissu adipeux, c’est-à-dire un ensemble de cellules, les adipocytes, qui servent de réservoir pour les graisses. Ils se localisent à différents endroits du corps et se distinguent par le tissu adipeux brun, servant de source de chaleur, et le tissu adipeux blanc, la principale réserve énergétique de l’organisme. Par ailleurs, ce tissu, qui forme une masse grasse sous l’épiderme, protège les organes. Cependant, l’accumulation excessive du tissu adipeux est souvent responsable de surpoids et d’obésité. En effet, comme l’explique le Pr. Max Lafontan, directeur de recherches de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) concernant l’obésité, les adipocytes augmentent de taille selon ce que nous mangeons. À noter que la graisse est notamment fabriquée à partir de glucose et d’acides gras. 

Évidemment, avoir une alimentation équilibrée et pratiquer une activité physique (marche quotidienne etc…) plus des séances de sport permet de modifier la régulation des gènes du tissu adipeux, donc de mincir et de lutter contre l’obésité et le diabète de type 2 selon l’étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Lund, en Suède. 

Mais lorsque l’on perd du poids, où va la graisse ? 

D’après une étude publiée dans le British Medical Journal et réalisée par les chercheurs australiens Ruben Meerman et Andrew Brown, la graisse est évacuée par les poumons sous forme de carbone (CO2), par la respiration, et de vapeur d’eau (H20), par la transpiration et les urines. Ils expliquent que pour perdre 10 kg de graisse, il faudrait donc respirer 28 kilos d’oxygène. La graisse s’évacuera alors en 8,4 kg de CO2 et 1,6 kg d’eau. 

Ainsi, sans respirer excessivement au risque de souffrir d’hyperventilation, il convient de faire du sport car cela augmente réellement les besoins en oxygène mais aussi de pratiquer des exercices de respiration, comme cette méthode japonaise, afin de maigrir. 

La méthode japonaise : le « Breath Diet » 

Mise au point par Miki Ryosuke, qui aurait perdu 13 kilos et 12 cm de tour de taille en 6 semaines, le « Breath Diet » est une méthode japonaise qui se base sur ce principe de respiration et de perte de poids. Ainsi, il s’agit de réaliser des exercices de longue respiration quotidiennement, d’une durée de 2 à 5 minutes. 

Pour ce faire, vous devez mettre une jambe en avant et l’autre vers l’arrière. Ensuite, transférez l’ensemble de votre poids sur votre jambe arrière et inspirez par le nez durant 3 secondes, en levant vos bras vers le haut, puis expirez profondément par la bouche pendant 7 secondes, en étirant l’ensemble des muscles de votre corps. 

Accompagnée d’une alimentation saine et d’une activité physique, vous constaterez rapidement une perte de poids ainsi qu’une réduction du stress et de l’anxiété, souvent à l’origine des grignotages. 

Mises en garde : Cette méthode de respiration longue est contre indiquée chez les personnes souffrant de troubles cardiovasculaires et d’asthme.