x

Insultée et violée à l’école, elle meurt de tristesse

Cette histoire rappelle que les monstres sévissent partout pour attaquer leurs proies dans les moments les plus vulnérables. C’est le cas pour cette bande de garçons qui ont harcelé leur victime à l’école avant de la violer à multiples reprises. Cette dernière a d’ailleurs inspiré la série « 13 reasons why » qui met en scène une jeune adolescente qui décide de mettre fin à ses jours. Ce témoignage navrant nous est relayé par nos confrères du site britannique Daily Mail.

A 15 ans, cette jeune adolescente s’était déjà fait violer par quatre camarades d’écoles. Suite à son calvaire, elle a décidé de mettre fin à ses jours, laissant derrière elle une mère dévastée. Les criminels ont dévoilé des photos de son agression dans son lycée. Les images montraient Rehtaeh Parson se faire violer pendant qu’elle vomit dans une fenêtre. Après toute une longue période de harcèlement moral, la victime décide de se pendre.

Un acharnement funeste

La mère de Rehtaeh s’est livrée sur son deuil affligeant lié à la perte de sa fille qui a subi une longue série de viols et de harcèlement moral. Après son décès tragique, l’adolescente a continué à être trainée dans la boue par ses détracteurs. Leah Parsons, la mère éplorée, explique qu’elle a dû supprimer bon nombre de commentaires sur sa fille qui, selon certains, « méritait de mourir ». Ses pourfendeurs ont créé un faux profil appelé « The Real Rehtaeh Parsons » [ndlr : la vraie Rehtaeh Parsons] afin de dire qu’ils ne soutenaient pas les femmes « à la morale légère ». Leah a également expliqué que les vidéos du viol circulaient toujours sur Internet car elles ont été envoyées par ses agresseurs pour « se vanter ». Des actes d’acharnement qui auront eu raison de sa vie.

Insultée et violée à l’école

Déni

Suite à la confrontation, le jeune garçon a nié être un violeur alors qu’il avait sciemment publié une photo en train d’avoir des relations sexuelles avec Rehtaeh pendant qu’elle était en train de vomir par la fenêtre. Une semaine plus tard, la jeune adolescente se pend après une série d’intimidations de 17 mois. Cette histoire qui a inspiré la célèbre série traduit la méchanceté qui peut parfois régner à l’école. Une tendance soutenue par l’anonymat d’Internet à l’heure où le harcèlement est plus que jamais un problème d’ordre public.

Insultée et violée à l’école

Une bande de quatre garçons

Les jeunes criminels avaient respectivement 14, 16 et 17 ans selon les dires de la mère en deuil. « Ils ont commencé à boire de la vodka et à fumer de l’herbe lorsque son amie est partie. J’ai demandé à ma fille et elle m’a dit qu’ils avaient commencé vers neuf heures » se souvient Leah. Puis d’ajouter : « Elle se rappelle avoir vomi parce qu’elle a repris conscience quand sa tête a heurté la vitre. Elle se souvient qu’ils l’avaient emmenée en bas dans une autre pièce où il y’avait les deux autres garçons » Une sortie entre amis qui finira invariablement à se transformer en véritable cauchemar.

Le viol : une épreuve dévastatrice

Une agression sexuelle telle que le viol peut aboutir à des conséquences dévastatrices. Toxicomanie, dépression, suicide sont autant de dangers que peut subir la victime dévastée par cet évènement extrêmement douloureux. Seulement, cette épreuve n’est pas inéluctable si la personne en proie à ce souvenir bénéficie d’aide pour réapprivoiser sa vie. Il est toujours possible de se sortir de la torpeur qui découle d’un viol en demandant justice mais également en éliminant peu à peu ce souvenir par la parole thérapeutique.

Contenus sponsorisés
Loading...