x

Il perd la vue après avoir gardé ses lentilles de contact sous la douche

On ne se rend compte de la valeur d’une chose qu’une fois qu’on la perd. Relayée par The Sun, l’histoire désastreuse de cet amateur de football fait froid dans le dos. Victime d’un véritable calvaire, ce dernier était loin de se douter qu’une simple douche pourrait transformer sa vie à jamais. Zoom sur cette histoire qui servira de leçon à une majorité d’entre nous.

Nick Humphreys, 29 ans, est un journaliste féru de sport et un joueur de football à ses heures perdues. Originaire de Shrewsbury dans le Shropshire, l’homme a été contraint de porter des lunettes de vue dès l’âge de 4 ans. 

Il perd la vue après avoir gardé ses lentilles de contact sous la douche

Comment Nick Humphreys a-t-il perdu la vue ? 

A l’âge de 25 ans, Nick a réalisé que le port de lunettes de vue constituait un handicap lors de ses entraînements quotidiens à la salle de sport. Il a donc décidé de mettre des lentilles de contact cinq jours par semaine pour améliorer ses performances sportives et son apparence par la même occasion. 

Il perd la vue après avoir gardé ses lentilles de contact sous la douche

Comme à son habitude, le jeune journaliste se rendait chaque matin au gymnase puis rentrait prendre une douche, sans retirer ses lentilles, avant d’aller travailler. Personne ne l’avait informé des dangers que cette routine pouvait entraîner. 

Il perd la vue après avoir gardé ses lentilles de contact sous la douche

En Janvier 2018, Nick a remarqué que son œil droit devenait rouge et qu’il y’ avait une égratignure à l’intérieur. Il a donc pris l’initiative d’acheter des gouttes sans ordonnance à la pharmacie, pensant qu’il s’était probablement gratté les yeux alors qu’il portait ses lentilles et que ce mal était sans conséquences. Mais son état ne faisait que se dégrader de jour en jour. 

Lorsque Nick a consulté un opticien pour la première fois, ce dernier lui a recommandé d’aller consulter un médecin au plus vite pensant qu’il s’agissait d’un ulcère cornéen. Une fois à l’hôpital Royal Shrewsbury, les ophtalmologues lui ont fait passé un test oculaire pour s’assurer de l’origine de ce problème. 

Il perd la vue après avoir gardé ses lentilles de contact sous la douche

Le diagnostic était sans appel : Nick souffrait d’une infection de la cornée connue sous le nom de kératite à acanthamoeba ou kératite amibienne. Cette maladie rare provient d’un organisme microscopique présent dans l’eau qui peut pénétrer les lentilles de contact et affecter directement la santé des yeux. Cette pathologie peut engendrer un abcès de la cornée et provoquer une cécité permanente.  

Il perd la vue après avoir gardé ses lentilles de contact sous la douche

Nick a démarré un nouveau traitement à base de gouttes en espérant que sa situation s’améliore. Mais quelques mois plus tard, alors qu’il était au volant de sa voiture, Nick a perdu la vue de l’œil droit. Il s’est alors tourné vers un centre spécialisé dans les troubles visuels, le Midland Eye Center. Les médecins lui ont prescrit des gouttes qu’il devrait mettre toutes les heures, même la nuit. Dans l’incapacité d’aller au travail ou au sport, il s’est retrouvé à enchaîner les nuits blanches ce qui l’a plongé dans un gouffre profond où ses seules sorties se résumaient à des consultations ophtalmologiques. 

Il perd la vue après avoir gardé ses lentilles de contact sous la douche

Après 18 mois de dépression, Nick a enfin pu retrouver la vue grâce à une greffe de membrane amniotique. Aujourd’hui, il travaille pour l’association caritative Fight for Sight pour sensibiliser sur les dangers des lentilles au contact de l’eau. 

L’impact psychologique de la perte de la vision 

Outre la douleur physique qui peut émaner de certaines pathologies ophtalmiques, il semblerait que la douleur psychologique la surpasse. Selon une étude, les personnes qui sont atteintes d’une perte de la vision partielle ou totale subissent un changement radical dans leur vie. Elles se sentent impuissantes, faibles et dépendantes, et ressentent un mal-être grandissant que les autres ne semblent pas comprendre. Par conséquent, leur mental, leurs relations sociales et toutes leurs habitudes s’en voient affectées. 

En outre, les actions du quotidien deviennent difficiles à accomplir. En effet, souffrir de cécité partielle ou totale est susceptible d’affecter l’individu sur le plan professionnel, notamment en compliquant ses mouvements. Ainsi, les risques de chutes et de blessures augmentent, menant à un sentiment d’impuissance chez la personne atteinte.  A savoir que les personnes qui présentent une déficience visuelle peuvent se sentir extrêmement seules et que ce sentiment peut engendrer des troubles psychologiques sévères. Les chercheurs mentionnent une anxiété persistante ainsi que des risques de développer une dépression tout en restant dans le déni. 

De plus, il existe une corrélation surprenante entre la perte de la vision et l’augmentation des risques de développer d’autres déficiences cognitives. En effet, les yeux et le cerveau sont liés. Par conséquent, une pathologie visuelle affecte les neurones et peut engendrer des problèmes auditifs, des problèmes de mobilité et de nombreuses affections sous-jacentes. 

Contenus sponsorisés
Loading...