Il ne faudrait plus mettre du papier toilette sur la lunette des toilettes

Nous sommes parfois contraints à utiliser les toilettes publiques lorsqu’une envie pressante se présente. Néanmoins, de nombreuses personnes appréhendent cette expérience qui met leur hygiène à rude épreuve. En effet, s’asseoir sur la cuvette des toilettes publiques peut donner l’impression de s’exposer à des dangers sur le plan sanitaire. De ce fait, certains pensent qu’en déposant du papier toilette sur la lunette des toilettes, ils se protègent des microbes. Mais en réalité, selon le magazine britannique The Sun, cette habitude ne réduirait pas les risques encourus.

Nombreux sont ceux qui, lors de leurs sorties, ont été contraints d’avoir recours aux toilettes publiques. Mais dans une volonté de préserver son hygiène et sa santé, ils peuvent décider de placer du papier toilette sur la lunette de la cuvette pour se prémunir contre les bactéries. En effet, les toilettes sont généralement considérées comme un endroit malpropre qui ne répond pas forcément aux normes d’hygiène. Néanmoins, il semblerait que le papier toilette ne soit pas la solution la plus adéquate à ce problème.

Les microbes sont inévitables

Considéré comme un véritable nid à bactéries, les toilettes publiques ont mauvaise réputation. Toutefois, il serait judicieux de savoir que nous sommes constamment exposés à des microbes. En effet, notre environnement ainsi que notre organisme en contiennent ! Et oui, le corps humain regorge de microbes qui se logent dans la bouche, la peau mais aussi les organes urinaires et génitaux ainsi que l’intestin.

Selon les scientifiques, les matières fécales des êtres humains contiennent entre 25 et 54% de bactéries. Ces dernières subsistent dans le système gastro-intestinal et peuvent contenir des bactéries pathogènes telles que les Campylobacter, l’Escherichia coli ou la Salmonella ainsi que certains virus comme les norovirus ou encore les hépatites A et E. Néanmoins, notre système immunitaire protège généralement notre corps contre les substances pathogènes qui peuvent lui nuire. En effet, les défenses de l’organisme lui permettent d’éliminer les bactéries, les champignons et les virus pathogènes et de lutter contre les microbes environnementaux.

Le papier toilette est une solution inefficace et risquée

bactéries

Alors que certains pensent qu’en plaçant du papier toilette sur la lunette des toilettes, les risques de maladies sont réduits, il semblerait que ce soit le contraire qui se produise. Pourquoi ? Pour la simple raison qu’on ne contracte pas forcément une infection en entrant en contact avec la peau d’une autre personne. Comme l’indique Jean-Marc Bohbot, médecin infectiologue, s’asseoir sur des toilettes publiques ne permet pas aux microbes d’entrer dans la muqueuse d’un individu. De ce fait, il y a très peu de chances d’attraper une infection de cette manière. Néanmoins, une étude scientifique montre que les gouttelettes d’eau projetées lorsqu’on tire la chasse peuvent contenir des agents pathogènes. De ce fait, en plaçant du papier toilette sur la lunette des toilettes, ces gouttes peuvent s’y accrocher. En effet, le papier toilette est absorbant et peut amasser plusieurs germes.

cuvette

Ainsi, au lieu de craindre le siège des toilettes publiques, il serait préférable de se méfier de certaines surfaces telles que la porte, l’abattant, ou encore le papier toilette, qui peuvent être infestés par les gouttelettes d’eau de la cuvette. Par ailleurs, il est fortement recommandé de rabattre le dessus des toilettes avant de tirer la chasse d’eau et de sortir de la cabine juste après pour éviter le contact avec les bactéries.

Une mesure d’hygiène essentielle : le lavage des mains
Après avoir utilisé les toilettes publiques, la seule prévention efficace contre les germes est de bien se laver les mains. En effet, en frottant ses mains l’une contre l’autre avec un produit nettoyant pendant 20 à 30 secondes, on peut éliminer les microbes et les saletés potentiels. En outre, il est recommandé de laver et de frotter toute la surface des mains, sans négliger les ongles qui peuvent également contenir des bactéries.

lavage des mains

Par ailleurs, après s’être lavé les mains, il est conseillé de prendre du papier propre pour refermer le robinet. En effet, ce dernier est bien souvent contaminé par des microbes.

toilettes

Par ailleurs, si vous frôlez l’hypocondrie, nous tenons à vous rappeler que votre téléphone portable pourrait être sept fois plus sale qu’une cuvette de toilettes, selon les résultats d’une étude relayée par Ouest-France.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close