Il découvre une souris dans sa canette de Coca-cola

Les experts de la santé ne cessent de le répéter : le fait de consommer des boissons sucrées menace considérablement notre santé. Cependant, il s’avère désormais que les ingrédients contenus dedans ne constituent pas toujours le seul risque pour notre santé. Le Parisienrapporte qu’un français de 34 ans affirme en avoir fait la malheureuse expérience. En effet, le jeune homme a découvert un rongeur mort dans sa canette en voulant la jeter après avoir englouti l’intégralité du soda. 

Damien, un jeune homme de 34 ans a vécu ce que l’on pourrait considérer comme étant le pire cauchemar de tout musophobe : il a découvert le corps d’un rongeur dans la canette de Coca-cola qu’il venait d’avaler en entier. Il a naturellement tout de suite contacté la firme afin de demander explications et réparation, mais fut surpris par leur réponse.

Les faits

L’histoire se passe à Varennes-sur-Seine : le 7 mars 2019, Damien commande une pizza ainsi qu’une canette de coca dans le restaurant où il a l’habitude de se rendre avec ses collègues, près de Fontainebleau. Il décide de ne pas boire le soda pendant son repas mais plutôt en rentrant chez lui après le travail.

Ainsi, une fois chez lui, Damien boit sa canette non consommée et la vide de ses dernières gouttes pour éviter que le fond ne coule dans la poubelle. Seulement, Damien sent un certain poids et se rend compte qu’elle n’est pas vide. Il découvre avec horreur que ce poids était dû à la présence d’un rongeur mort dans sa canette.

souris coca cola

actu

« Ils ont passé un sale quart d’heure »

Le premier réflexe de Damien fut d’appeler Coca-cola afin de leur signaler l’incident et leur demander des explications : “J’ai tout de suite appelé Coca-cola et ils ont passé un sale quart d’heure”. Toutefois, ceux-ci lui demandent de leur envoyer la canette en question pour l’analyser et refusent de le croire en affirmant que la sécurité de leur chaîne de fabrication était infaillible et que cet incident ne pouvait donc provenir de chez eux.

Damien s’est ensuite rendu au commissariat de police avec l’intention de porter plainte contre Coca-cola mais a été renvoyé chez lui par des officiers qui lui auraient recommandé de “trouver des solutions sur internet”.

Coca-cola se défend

Si Damien considère que le rongeur avait forcément dû être présent dans la canette pendant le processus de répartition des unidoses, le géant américain soutient que ses canettes sont “systématiquement retournées et rincées par de puissants jets, et font l’objet d’un contrôle constant garantissant leur parfaite hygiène”.

« Ma vie vaut plus qu’un pack de Coca-Cola »

Afin de compenser le jeune français, la multinationale lui a proposé un bon d’achat pour acheter un pack de Coca-cola !

Il s’agit de ma santé et, étant papa de deux enfants, ma vie vaut bien plus qu’un pack de Coca-cola en bon d’achat”, s’est-il indigné dans une vidéo publiée par nos confrères du Parisien.

Risque d’infection à la leptospirose

Le plus grand risque encouru par Damien était celui d’attraper la leptospirose, une maladie infectieuse touchant chaque année 600 personnes en France. Passeport Santé explique que cette affection est due à une bactérie du genre Leptospira, et transmise principalement par des rongeurs abritant la bactérie dans leurs reins, la transmettant donc à travers leur urine. Si le soda consommé par Damien avait été contaminé par de l’urine du rat, cet incident aurait pu avoir des conséquences sur sa santé.

Un risque écarté

Après l’incident, le jeune homme a contacté son médecin par crainte d’avoir contracté une leptospirose, mais son médecin lui explique que les sucs gastriques devraient avoir déjà neutralisé toute bactérie éventuelle.

Peu convaincu, il se rend au centre hospitalier le plus proche qui le redirige vers le centre anti-poison : “Ils m’ont demandé d’être vigilant quant à ma santé pendant 21 jours”.

Lire aussi J’ai gagné 46 millions d’euros à la loterie il y a dix ans… mais je ne l’ai pas dit à ma famille

Contenus sponsorisés