Il décède du Covid-19 après avoir qualifié la pandémie de “cirque médiatique” et juré de ne jamais porter de masque

Alors que le Covid-19 affecte le monde entier en emportant de nombreuses vies sur son passage, certaines personnes s’entêtent encore à nier sa sévérité. Seulement, la négligence de ces personnes leur coûte parfois très cher. Aux Etats-Unis, un homme de 37 ans est décédé du coronavirus après avoir tourné la pandémie en dérision, la qualifiant de “cirque médiatique” et avoir juré de ne jamais porter de masque. Cette information nous est relayée par nos confrères suisses du journal Le Matin.

Après s’être ouvertement moqué de la pandémie de Covid-19 et refusé d’appliquer les mesures préventives préconisées, un homme de 37 ans a contracté le coronavirus et en est mort seulement quelques jours plus tard.

Une pandémie tournée en dérision

Richard Rose s’est montré inflexible sur le fait que le Covid-19 n’était pour lui qu’un buzz médiatique et qu’il refusait catégoriquement de porter un masque pour s’en protéger.

Le 28 avril 2020, il a publié le message suivant sur sa page Facebook: “Je vais être très clair. Je ne vais pas acheter de p***** de masque. Je m’en suis sorti jusqu’à présent sans me laisser entraîner par ce cirque médiatique”. Sa publication a été partagée 10,000 fois.

daily mail

Richard a également écrit ne plus vouloir lire de nouvelles relatives au Covid-19 pour “bloquer la négativité” du monde. “J’en ai eu marre d’allumer ma télé pour trouver des publicités de dénigrement politique et des trucs sur le Covid-19. J’ai donc rendu mon décodeur hier. J’ai aussi commencé à éviter certaines personnes. Il est temps de bloquer la négativité”, a-t-il écrit.

Fervent supporter de Donald Trump, il n’a pas manqué d’afficher son soutien au président américain sur sa page Facebook. Le 29 mai 2020, il a écrit : “Je soutiens mon président et ses paroles. C’est enfin le moment d’avoir un président qui assure nos arrières. Je suis fier de l’appeler MON PRÉSIDENT !!”.

daily mail

Si cette déclaration était en réalité relative à une capture d’écran d’un Tweet où Trump promettait de “réprimer” les manifestations des “voyous” du mouvement Black Lives Matter suite à la mort de George Floyd, le président américain est également connu pour minimiser la menace du coronavirus.

Un sort tragique 

Le déni et le manque de prudence de Richard Rose lui ont coûté très cher car il s’est très vite retrouvé infecté par le Covid-19. Le 1er juillet 2020, ses publications ont radicalement changé lorsqu’il a commencé à parler de son état de santé sur Facebook :

“J’ai été très malade ces derniers jours. Des symptômes du Covid-19. J’ai enfin fait le test ce matin. Je devrai avoir les résultats bientôt. Je veux juste me sentir bien à nouveau !”, peut-on lire sur son profil.

Quelques heures plus tard, le jeune homme a confirmé qu’il était bel et bien atteint du coronavirus :

“Eh bien, je suis officiellement en quarantaine pour les 14 prochains jours. Je viens de recevoir mes résultats pour le Covid-19 et ils sont positifs. Ca craint parce que je venais de commencer un nouvel emploi !”, a-t-il confié sur sa page.

Le lendemain, Richard s’est plaint de l’intensité de ses symptômes :

“Cette m**** de Covid-19 craint ! Je suis tellement à bout de souffle en étant juste assis”, s’est-il lamenté.

Il a rendu son dernier souffle deux jours plus tard.

Le danger du déni 

Les personnes qui minimisent le danger du Covid-19 constituent un réel danger pour la société, particulièrement lorsqu’elles utilisent les réseaux sociaux pour le faire.

En effet, lorsqu’une publication niant la sévérité du coronavirus est partagée plusieurs milliers, voire même millions de fois sur les réseaux sociaux, cela augmente le risque de propagation de fake news et de voir de plus en plus de personnes prendre des risques inutiles car elles ne comprennent pas le danger auquel elles s’exposent.

De surcroît, celles et ceux qui refusent de prendre les précautions préconisées par les professionnels de la santé sous prétexte qu’ils ne se sentent pas en danger exposent leur entourage et toutes les personnes qui croisent leur chemin au risque de contracter le virus et de perdre la vie en raison de leur irresponsabilité. A cet effet, la famille et les amis de Richard Rose ont tenu à sensibiliser les internautes en rendant le drame public afin que personne ne reproduise la même erreur.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close