Identifiez ces signes sur vos yeux avant qu’ils ne deviennent graves !

Pour nous prévenir qu’il ne va pas bien, notre corps nous envoie différents signaux. Certains d’entre eux sont interprétés correctement, tandis que d’autres sont négligés, alors qu’ils peuvent annoncer des pathologies graves. Les yeux, notamment, peuvent en dire long sur notre état de santé. Démangeaisons, rougeurs, gonflements… peuvent être des signes de fatigue comme ils peuvent cacher une maladie sous-jacente. Voici 3 signes à ne pas négliger.

L’une des clés principales pour être en bonne santé est la capacité d’écouter son corps. Porter une grande attention aux besoins de son corps et aux signaux qu’il nous envoie pour attirer notre attention vers ce qui ne fonctionne pas correctement est essentiel pour en prendre soin.

Ainsi, chaque partie de notre organisme peut présenter des signes et symptômes différents, dont le but de signaler un problème. Les yeux, qui représentent l’un des organes les plus sensibles de notre corps, peuvent également manifester des symptômes pouvant révéler des problèmes mineurs, des maladies oculaires ou d’autres pathologies. 

Voici trois signes que vous ne devez pas ignorer :

Gonflements des paupières :

Le gonflement d’une ou des deux paupières peut être très préoccupant, même s’il annonce souvent un problème bénin.

En effet, quand on observe un gonflement des deux paupières, les causes les plus courantes sont généralement les allergies, le manque de sommeil, une infection ORL et l’irritation causée par la pollution ou par des émanations toxiques. Pleurer abondamment peut aussi provoquer un gonflement des paupières. 

Par ailleurs, lorsqu’une seule paupière est gonflée, il est souvent question d’une conjonctivite, d’une réaction suite à un traumatisme de l’œil, d’une infection (zona ophtalmique, orgelet…) ou d’une blépharite, l’inflammation du bord de la paupière.

Notez toutefois que le gonflement des paupières peut aussi révéler des maladies sous-jacentes comme une tumeur de la paupière dont les symptômes se manifestent par une inflammation de la paupière.

En outre, quand le gonflement ne concerne pas que les paupières mais aussi tout le visage, cela peut annoncer un problème plus grave connu sous le nom de l’œdème de Quincke.

N’hésitez pas à consulter votre médecin, si vous remarquez des signes inquiétants et persistants, comme l’écoulement de pus, des éternuements continus et une difficulté à respirer.

  • La perte des sourcils :

La perte des sourcils, ou l’alopécie des sourcils, suscite l’inquiétude chez les personnes qui en souffrent. C’est un problème très gênant, esthétiquement parlant, et surtout très visible, puisqu’il est situé sur le visage.

L’alopécie des sourcils peut avoir différentes causes parmi lesquelles :

  • Le stress : choc émotionnel, période stressante… sont autant de facteurs qui perturbent notre métabolisme et plusieurs fonctions de notre organisme, ce qui peut provoquer l’alopécie des sourcils
  • Une anémie (carence en fer)
  • La pelade : une maladie dermatologique qui provoque la chute des cheveux et la perte de sourcils ainsi que des cils. Cette maladie est récidivante.
  • La dermatite atopique

La perte des sourcils peut aussi être causée par des dérèglements hormonaux, plus précisément ceux de la thyroïde. En effet, l’hypothyroïdie qui désigne une production insuffisante d’hormones thyroïdiennes, peut provoquer la chute des cheveux et l’alopécie des sourcils. Les personnes souffrant de cette maladie peuvent avoir des sourcils plus dégarnis surtout au niveau des tempes.

Pour remédier à ce problème, il est important d’en détecter la cause. Par exemple, si l’alopécie des sourcils est causée par le stress, vous devez apprendre à mieux gérer vos émotions. Par contre, si elle est le résultat d’une hypothyroïdie, vous devez suivre un traitement précis, pour traiter cette maladie.

  • Les yeux rouges :

La rougeur des yeux en tant que tel n’est pas forcément inquiétante, par contre, quand elle est associée à d’autres symptômes, elle le devient !
Les yeux rouges, sont généralement le résultat de la rupture ou de la dilatation des vaisseaux sanguins irriguant les yeux. Ceci peut être provoqué par différents facteurs ou maladies, parfois bénins ou plutôt graves.

Ainsi, la rougeur des yeux peut être due à :

  • L’utilisation de produits irritants (cosmétiques, savons…)
  • Le rhume
  • L’allergie
  • La fatigue oculaire
  • La présence d’un corps étranger dans l’œil

Dans tous ces cas, la rougeur disparait rapidement. Par contre, quand les rougeurs s’accompagnent de picotements, de démangeaisons ou d’écoulements, ceci peut annoncer des maladies plus sérieuses. En effet, il peut s’agir de :

  • La blépharite
  • La conjonctivite
  • La lésion de la cornée
  • Le glaucome

La rougeur des yeux est généralement sans gravité, mais quand elle est persistante, gênante et s’accompagne d’une baisse d’acuité visuelle, il est important de consulter un médecin immédiatement.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close