Les gynécologues avertissent : 6 problèmes menstruels que vous ne devriez jamais ignorer !

Depuis leur puberté, les femmes sont tenues de faire plus attention à certaines parties de leur corps, notamment leur appareil génital et à leurs menstruations. Elles devront également être attentives à certains symptômes et problèmes au cours de leurs cycles. Les gynécologues avertissent de ces types de symptômes irréguliers qui ne devraient pas être ignorés. Un cycle sauté, des saignements réduits ou excessifs peuvent être des signes de sérieux problèmes. Ces symptômes sont le signal que vous devriez aller voir un gynécologue.

6 problèmes menstruels que vous ne devriez jamais ignorer

  1. Absence de menstruation

Si vous n’avez pas eu de menstruation pendant deux ou plusieurs cycles menstruels, et vous êtes sûre que vous n’êtes pas enceinte, cela indique un problème quelque part. Les raisons peuvent être un déséquilibre hormonal, des problèmes de thyroïde, des séances d’entraînement intenses, ou un régime excessif, le stress ou la ménopause prématurée. L’absence de menstruation peut conduire à un risque de croissance plus élevé des cellules anormales, qui est un état potentiel avant le cancer. Excepté le traitement habituel, votre gynécologue devrait faire un test sanguin, vérifier votre niveau hormonal et votre thyroïde, et vérifier aussi si vous avez des ovaires polykystiques.

  1. Crampes soudaines et intenses

Si vous avez des crampes qui vous causent une douleur insupportable, vous pouvez souffrir d’endométriose. L’endométriose est un état dans lequel les cellules qui poussent à l’intérieur de l’utérus commencent à se développer même à partir de la paroi externe de l’utérus et elles provoquent une douleur intense et anormale. Les symptômes peuvent apparaître à tout moment, et la plupart des femmes chez qui ce type de problème a été diagnostiqué avaient habituellement des règles douloureuses depuis leur jeune âge.

  1. Saignements anormaux

Si vous remarquez un saignement anormal entre vos cycles, cela peut être tout à fait normal, surtout si vous prenez une pilule contraceptive, mais vous devriez quand même aller voir un médecin. Cela peut également signifier que vous pourriez avoir des kystes de l’ovaire, des fibromes ou des cellules précancéreuses.

  1. Saignement excessif ou cycle qui dure plus de 10 jours

Qu’est-ce qu’un saignement excessif ? Si vous changez votre serviette hygiénique toutes les heures, cela peut être appelé saignement excessif. Cela peut être un symptôme de certains problèmes de santé, comme les fibromes, les polypes ou l’adénomyose, où le tissu endométrique se développe à l’intérieur des parois musculaires de l’utérus, ce qui peut provoquer une anémie. Ce genre d’état nécessite une intervention médicale urgente. Cela peut être un signe de myome (tumeurs dans le tissu musculaire de l’utérus) ou d’hyperplasie (un développement excessif des cellules).

  1. Symptômes insupportables du syndrome prémenstruel (SPM)

Si vous devenez incontrôlable, vous souffrez probablement d’un trouble dysphorique prémenstruel, qui est incomparablement pire que le syndrome prémenstruel classique. Ses symptômes comprennent des envies incontrôlées de nourriture, des changements d’humeur, de la dépression, une grande anxiété, de la colère et de la perte de votre propre contrôle. Ces symptômes peuvent être très désagréables, mais en prenant des aliments antidépresseurs tels que les poissons gras, le soja, les noix, l’avoine…etc, pendant 2 semaines ou 1 mois, cela peut faire une énorme différence.

  1. Hormones "en détresse"

Certaines choses pendant vos règles peuvent empirer. Si vous souffrez d’asthme et que vous vous sentez très mal une semaine avant votre cycle, vous devriez savoir que ce n’est pas une coïncidence. Il existe un phénomène connu durant lequel les états tels que le diabète, la dépression ou l’arthrite s’aggravent pendant la menstruation. Vous devriez consulter votre médecin au sujet des médicaments que vous devriez prendre avant d’avoir vos règles, cela vous aidera à vous sentir beaucoup mieux.

Lire aussi 6 problèmes menstruels à ne pas ignorer

Contenus sponsorisés