Grippe : comment atténuer les symptômes naturellement

Elle nous tombe dessus souvent sans crier gare en période hivernale et disparaît de la même manière, nous laissant tout affaibli, surtout après une cure d'antibiotiques. Fièvre, affaiblissement, frissons, grosse fatigue soudaine, c'est bien elle... La grippe !

Du côté de la prévention

thym 1 2

Source : Gettyimages

► L’infusion de thym. Dans une grande casserole d’eau très chaude, faites infuser une petite branche de thym frais, une pincée de thym séché ou un sachet de thym pendant 1 à 5 minutes. Ajoutez 1 cuill. à café de miel et mélangez bien. Consommez 2 fois par jour dès que vous commencez à vous sentir un peu fébrile et fiévreux, jusqu’à disparition des symptômes. Les anciens consommaient beaucoup de cette tisane, car ils connaissaient toutes les vertus du thym et sa souveraineté pour beaucoup d’affections à titre préventif ou curatif.

ail 1 2

Source : Gettyimages

► La gousse d’ail. Pelez la gousse entière et sucez-la comme vous le feriez avec un bonbon. L’ail est un puissant antiviral qui non seulement va désinfecter la bouche, mais va prévenir ou soigner votre grippe ou coup de froid. Attention toutefois à ne pas donner de coup de dent dans la gousse ou à ne pas la couper, car vous libéreriez ainsi l’huile essentielle de l’ail, celle qui pique !

PUISSANT BREUVAGE

  • Le jus d’un citron fraîchement pressé.
  • 1 gousse d’ail hachée et dégermée.
  • 2 pincées de piment de Cayenne en poudre.
  • Un peu d’eau pour compléter.

Dans un verre, mélangez tous les ingrédients et buvez. Ce jus très efficace fera rapidement passer la grippe ou le coup de froid (si les symptômes persistent, appelez le médecin sans tarder) Antiviral puissant et antiseptique, ce remède vous fera transpirer afin d’évacuer les toxines. Un bémol cependant : bien que très efficace, il est assez fort et pas très agréable à boire…

BON À SAVOIR

Voici d’autres remèdes qui vous aideront à prévenir et traiter la grippe. En pastilles ou comprimés : la propolis, la vitamine C, le zinc et l’échinacée. En grog : le vinaigre de cidre et le citron. En infusion : le gingembre, le clou de girofle et la cannelle. En sirop : le sureau. En cure : la gelée royale fraîche.

Lire aussi 4 remèdes de nos grands-mères pour traiter les coups, les bleus et les ecchymoses

Contenus sponsorisés