Une grande découverte ! Lisez ceci avant d’avaler un ibuprofène

Le curcuma est une épice aux multiples bienfaits pour la santé. Excellent pour la peau et le cœur, efficace pour prévenir le cancer et Alzheimer, bon pour le système digestif, le curcuma peut aussi aider à traiter et soulager l’arthrose aussi efficacement qu’un ibuprofène !

Principale épice dans les pays asiatiques, notamment en Inde, le curcuma est très utilisé pour sa saveur particulière et sa couleur bien distincte. Mais cette épice n’est certainement pas appréciée que pour ses propriétés culinaires. En effet, le curcuma est aussi très prisé pour ses multiples vertus thérapeutiques et médicinales.

Cette épice est un puissant antioxydant, antiseptique, antibactérien, et est considéré comme un véritable anti-inflammatoire naturel qui agit en tant qu’analgésique. Une propriété découverte par les anciens pratiquants de la médecine traditionnelle de différentes civilisations, corroborée aujourd’hui par la science. Il a d’ailleurs été prouvé que le curcuma était très efficace pour soulager les douleurs arthritiques au genou.

En effet, selon les résultats d’une étude clinique publiée par le  Journal of Alternative and Complementary Medicine, cette épice représente une meilleure alternative pour traiter l’arthrite du genou que l’ibuprofène, un analgésique et anti-inflammatoire prescrit pour atténuer les symptômes de l’arthrite.

L’étude a été menée sur 107 personnes souffrant d’arthrite du genou qui ont été réparties en deux groupes de 55 et 52 personnes. Un groupe recevait une dose quotidienne de 800 mg d’ibuprofène, tandis que l’autre se voyait administrer 2 g d’extrait de curcuma par jour, et ce pendant 6 semaines.

Durant cette période, les chercheurs ont mesuré le degré de douleur ressentie pendant certaines activités comme la marche ou le fait de monter les escaliers, et ont aussi analysé la fonction du genou pendant une marche de 100 mètres, et en montant et descendant des escaliers.

Vers la fin de l’étude, les deux groupes ont remarqué une amélioration considérable. Il n’y avait pas de grande différence au niveau des résultats, sauf lorsque les deux groupes étaient tenus de marcher 100 mètres. Le groupe qui recevait le curcuma a présenté une meilleure performance et a signalé moins de douleurs en prenant les escaliers. En outre, ils ont manifesté moins d’effets secondaires que ceux ayant pris de l’ibuprofène ; 33,3% contre 44,2%, respectivement.

Ainsi, le curcuma peut être aussi efficace que l’ibuprofène pour soulager et traiter l’arthrite du genou, les effets secondaires en moins ! En effet, cette épice naturelle ne présente pas d’effets secondaires notables ou de complications. C’est un produit 100% naturel et un anti-inflammatoire non-stéroïdien.

Toutefois, les personnes qui suivent un traitement anticoagulant, antiacide, ou antidiabétique devraient s’abstenir de consommer cette épice en raison de son principe actif, la curcumine. Cette dernière est incompatible avec les molécules de ces médicaments. 

Dernièrement, l’ibuprofène a été largement pointé du doigt pour sa capacité à augmenter les risques d’AVC et d’infarctus du myocarde. Selon l’Agence européenne du médicament, ce produit peut être dangereux, s’il est pris en forte dose. Un autre médicament anti-inflammatoire, Vioxx, a été également retiré du marché après que des essais cliniques aient prouvé qu’il peut causer des maladies cardiovasculaires.

Tenant compte du danger que peuvent présenter certains médicaments anti-inflammatoires, il s’avère plus sain d’opter pour des alternatives naturelles. Les épices, notamment le curcuma, sont très accessibles et économiques.

Le curcuma présente également de nombreux autres bienfaits pour la santé, qu’il doit principalement à son principe actif majeur : la curcumine.

Autres bienfaits du curcuma :

Le curcuma est riche en antioxydants qui protègent les cellules de l’organisme contre les effets des radicaux libres. La curcumine, notamment, est un puissant antioxydant et anti-inflammatoire. Grâce à son action, elle permet de prévenir le cancer colorectal et gastro-intestinal, surtout.

Cette substance de la famille des curcuminoïdes peut aussi aider à prévenir les maladies cardiovasculaires. En effet, la curcumine aide à diminuer le cholestérol total et prévient l’oxydation du mauvais (LDL).

En outre, le curcuma est efficace pour traiter différents troubles gastro-intestinaux. Il permet d’empêcher la production d’acide gastrique, ce qui réduit les risques d’ulcères. Il peut également :

  • Prévenir et ralentir la maladie d’Alzheimer, en détruisant les plaques amyloïdes qui entraînent la dégénérescence des cellules du cerveau et en inhibant leur formation. Le curcuma permet aussi d’atténuer les symptômes de cette maladie.
  • Soigner les blessures légères, grâce à son pouvoir antiseptique et anti-inflammatoire.
  • Protéger le foie contre les agressions.
  • Contrôler et prévenir le diabète, en diminuant la glycémie et la résistance à l’insuline.
  • Réduire les troubles digestifs comme les ballonnements et les nausées.
  • Traiter l’eczéma, les mycoses et le psoriasis, en application locale.
Contenus sponsorisés
Loading...
Close