Google espionne vos trajets sur votre téléphone

Si vous faites partie des personnes qui pensent que le fait de désactiver l’option de géolocalisation sur leur téléphone les placera hors de portée des services de suivi de Google, il se pourrait bien que vous vous trompiez. D’après des chercheurs de l’Université de Princeton, l’entreprise enregistre nos données de localisation même lorsque l’option position est désactivée.

Une enquête révèle un fait étonnant

D’après une enquête publiée le 13 Août dernier par l’agence Associated Press, le fait de désactiver ou pas la géolocalisation sur notre téléphone portable n’y change pas grand-chose, notre position est quand-même enregistrée et transmise à Google.

Pour cela, l’agence a travaillé en collaboration avec des chercheurs de l’université de Princeton, aux Etats-Unis. L’un des chercheurs a fait un simple test : trois jours durant, il a gardé désactivée l’option de géolocalisation de son téléphone. Contre toute attente, Google avait réussi à enregistrer la majorité de ses déplacements et il était capable de retracer son itinéraire avec une quarantaine de lieux dans lesquels il s’est rendu durant cette période.

En désactivant l’option de géolocalisation de son téléphone, l’on prévient un enregistrement précis de tous nos déplacements, mais cela n’empêche pas Google d’enregistrer notre position, moins précisément cependant et de façon plus ponctuelle, par d’autres moyens, comme grâce à différentes applications et aux moteurs de recherche.

La plupart de ces informations serait utilisées par Google à des fins commerciales, pour proposer aux utilisateurs des contenus adaptés aux endroits où ils se trouvent, un bulletin météo ou des publicités pertinentes.

Comment désactiver le suivi pour de bon ?

Pour ce faire, il faut tout d’abord désactiver l’option de géolocalisation de son téléphone.

Puis désactiver l’historique de nos positions dans l’application Google Maps en allant dans le « Menu », puis dans « Vos trajets », et cliquer ensuite sur le bouton « gérer l’historique des positions ».

Et puisque, comme nous l’avons vu, cela ne suffit pas, il faut aussi désactiver, dans l’application Google Maps, le paramètre activé par défaut « Activité sur le Web et les applications » dans le menu « contenu personnel ». Ce paramètre permet à Google d’enregistrer sur votre compte tout un tas d’informations issues des sites internet que nous fréquentons ou des applications que nous utilisons.

Notre vie privée en danger

A l’heure actuelle, il suffit d’une simple connexion internet pour s’immiscer dans la vie privée d’autrui à travers les ordinateurs, les téléphones, les cartes bancaires, la voiture, la télévision. Une preuve de cela est que chaque seconde dans le monde, dix-sept personnes subissent une cyber-escroquerie : vol de fichiers, de photos, d’identité ou de compte bancaire. Le nombre d’attaques informatiques par des pirates qui utilisent certaines de nos informations personnelles à nos dépens est en augmentation constante.

Comment peut-on se protéger ?

Il existe plusieurs techniques pour protéger, nos données et notre vie privée sur internet. En voici quelques-unes :

Avoir de bons mots de passe

Avoir des mots de passe compliqués rend le piratage de nos comptes plus difficiles aux éventuels pirates.

Bloquer les cookies

Les cookies sont des fichiers qui s’installent sur nos appareils lorsque nous naviguons sur internet, et qui collectent diverses informations personnelles pour les envoyer et dont le but principal serait de nous proposer de la publicité personnalisée.

Bien choisir son moteur de recherche

Outre le quasi-inévitable Google, d’autres moteurs de recherche existent, plus respectueux de la vie privée des internautes, tels que Qwant ou DuckDuckGo.

Passer par le logiciel Tor

Ce logiciel permet d’avoir accès au réseau du même nom et de naviguer anonymement. En naviguant sur le réseau Tor, nos données ne sont pas suivies.

Mettre régulièrement à jour les applications

Ces mises à jour comprennent des ajouts en termes de sécurité qui viennent combler certaines failles dans la sécurité des logiciels ou des applications.

Etre prudent lors d’achat en ligne

N’acheter des biens en ligne que si le site web est sécurisé, où figure « https:// » ainsi qu’un petit cadenas dans la barre d’adresse.

Etre vigilant lorsqu’on télécharge des applications

Lorsque nous acceptons les conditions d’utilisation de certaines applications à l’instar de Facebook Messenger, nous leur accordons automatiquement l’accès à nos données, à des outils tels que l’appareil photo ou le microphone, voire à tout notre téléphone !

Sinon, pour être certain de ne pas être traqué, suivi, surveillé, l’on peut aussi tout laisser tomber et partir vivre dans une cabane au fond des bois, loin du monde civilisé !

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close