Fire challenge » le nouveau défi des réseaux sociaux qui mène les adolescents tout droit à l’hôpital

Les réseaux sociaux régentent nos vies et nous sommes d’une génération « connectée ». Comment faire face à ce fléau sans se sentir à l’écart de ce monde qui n’a rien de réel ? Alors, dans le but de ne pas être exclu, on essaye de rester à la page, suivant les tendances et s’essayant aux effets de mode, jusqu’à en perdre tout entendement. Voici la toute dernière aberration des réseaux sociaux, menant les ados tout droit à l’hôpital ! Un challenge qui passe par le feu et qui finit par des blessures graves si ce n’est la mort.

Le « Fire challenge »

Un défi insolite se propage sur les réseaux sociaux depuis 2014. Il consiste à enduire une partie de son corps par un produit inflammable afin de pouvoir allumer le feu pour l’éteindre immédiatement après. Le but étant que la vidéo se propage sur le net et soit vue par le maximum d’internautes.  Dans une tentative désespérée de se faire connaître et de récolter le plus de « like » possible, ce « Fire challenge » compte de plus en plus de participants et les hôpitaux, de plus en plus de patients. 

Fire challenge

Un danger insidieux

Au pays de Galles, les médecins affirment voir de nombreux patients qui s’immolent pour se filmer. En effet, l’hôpital Morriston de Swansea constate une augmentation récente de cas admis en urgence pour de graves brûlures. Il a fallu à plusieurs reprises avoir recours à une intervention chirurgicale et à un traitement de survie. On dit que l’angoisse est le mal du siècle mais ce mal aurait été une bénédiction pour ces adolescents inconscients de la gravité de leurs actes. Ils frôlent la mort et encourent le risque quasi certain d’avoir des cicatrices à vie et ne sont aucunement gênés tant que leurs vidéos peuvent devenir virales. L’ahurissement des médecins est tel qu’ils n’osent même pas dévoiler la manière avec laquelle leurs patients aient atterri chez eux dans le but de préserver sans doute l’opinion publique et surtout, ne pas donner des idées aux gens friands de danger.

Fire challenge

L’engagement d’un comité auprès des jeunes 

 Le conseil de la santé de l’Université Abertawe Bro Morgannwg a lancé un avertissement et des conseils à toute personne ayant pris part à l’un de ces défis en ligne.

« Je peux comprendre que les jeunes soient incités à se faire accepter ou à dynamiser leur profil en ligne en prenant des mesures aussi risquées que ces défis », a déclaré Jeremy Yarrow, chirurgien plasticien à l’Hôpital Morriston.

« Mais chez les patients que je vois, les résultats peuvent être très différents, certains nécessitant un traitement de survie et beaucoup d’entre eux garderont des cicatrices à vie. »

M. Yarrow a ajouté que, si la plupart des adolescents atteints de brûlures sont traités rapidement, certains sont hospitalisés pendant une période considérable. 

Le récit de Timiyah 

Une jeune adolescente de 12 ans a fait le défi devant deux de ses amis chez elle, à Détroit. Timiyah, exaltée par le danger, n’hésite pas à s’immoler volontairement quand, pendant ce temps, ses deux amis la prennent en vidéo. Juste après avoir allumé le feu, les parents s’affolent en voyant « une énorme boule de feu » à la place de leur fille. C’est ainsi que Timiyah, s’est retrouvée sous respirateur et bandée de la tête aux genoux. Ce défi lui a valu trois opérations chirurgicales et un séjour de plusieurs mois à l’hôpital.  A présent, la jeune fille est hors de danger mais 49 % de son corps a été brûlé au second et au troisième degré et elle en gardera les cicatrices à vie.  

Malheureusement, Timiyah est loin d’être la seule victime. Ce défi représente de sérieux dangers et peut même vous coûter la vie. 

Lire aussi Un homme cruel force son chien à manger du piment pour pleurer dans un nouveau challenge idiot des réseaux sociaux

Contenus sponsorisés