« Fini les cercueils » ! Ces nouvelles capsules vont vous transformer en arbre après la mort

C’est une nouvelle tendance qui émerge, les nouvelles alternatives aux classiques enterrements ou aux crémations sont de plus en plus prisés à travers le monde. Une société transforme par exemple les cendres de vos proches disparus en diamants. Capsula Mundi est un projet développé par deux designers italiens qui ont eu l’idée de créer des capsules d’enterrement organique pour transformer les morts en arbre.

La vie après la mort

L’Homme s’est toujours posé la question de la vie après la mort. C’est une question complexe qui reste aujourd’hui sans réponses concrètes.  Capsula Mundi est un projet développé par deux designers italiens : Anna Citelli et Raoul Bretzel. Ils ont pour but de vouloir appréhender la mort sous un angle différent. Ils ont pour cela créé une capsule biodégradable, celle-ci a la forme d’un œuf, pas un hasard puisque celui-ci représente aussi l’éclosion d’une nouvelle vie. L’invention a pour objectif de contenir le corps ou les cendres d’un défunt. Un arbre à la convenance du mort ou des proches peut alors être choisi et planté juste au-dessus de cette capsule qui sera enterrée. L’arbre aura alors tous les nutriments dont il a besoin lorsque le corps du défunt se décomposera. Le cycle de la vie continuera donc pour cette personne même après sa mort. Voilà en tout cas le point de vue de Raoul et Anna.

Une alternative « eco-friendly »

Il faut savoir que les enterrements classiques ne sont pas tout à fait bénéfiques pour la santé des sols. Dans un article,Buinsness Insider met en lumière la toxicité des produits chimiques utilisés pour l’embaumement de la dépouille du défunt. De plus, les rembourrages synthétiques ainsi que les métaux utilisés dans un cercueil classique ne participent pas tellement à faire disparaître votre trace carbone après la mort. Capsula Mundi se pose donc en réelle alternative écologique aux traditionnels enterrements ou crémation. Avec ces capsules d’enterrement organiques, non seulement tout effet négatif surla planète est immédiatement annulé après la mort, mais vous participez à la vie en nourrissant un arbre. Les proches quant à eux pourront honorer le défunt en prenant soin de l’arbre.

Le rêve des designers italiens serait de créer des forêts cimetières où la mort tire sa révérence à la vie.

Une pratique encore impossible en France 

Il faut savoir que la législation française limite considérablement les options offertes aux proches d’un défunt pour s’occuper de sa dépouille. Plus spécifiquement, la loi française n’offre que deux choix : La crémation ou l’inhumation. C’est pour cette raison que des enterrements tel que ceux désignés par Capsula Mundi ne peuvent pas être pratiqués sur le territoire français. Ces nouvelles pratiques sont pourtant très prisés ailleurs dans le monde.

Il en reste que selon une étude citée par le Parisien, les français préfèrent largement la crémation à l’inhumation. Pourtant cette option ne représentait que 1 % des décès en 1980. Aujourd’hui, 59 % des français déclarent souhaiter avoir recours à la crémation lorsque l’ange de la mort viendra les étreindre. Une étude de 2012 citée par le même journal révèle pourtant que la crémation pourrait être une expérience traumatisante pour les proches du défunt. L’enquête révèle également que cela représenterait un choix par défaut puisqu’il serait motivé par un réel refus de l’inhumation plutôt qu’une attraction pour la crémation.

Lire aussi Ces capsules d’enterrement organiques remplacent les tombes par des arbres

Contenus sponsorisés